Préouverture Paris : la Fed va freiner les élans ce matin

Préouverture Paris : la Fed va freiner les élans ce matin©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 17 mars 2021 à 08h30

LA TENDANCE

LA TENDANCE

Il y a peu à attendre du Marché parisien ce matin et même peut-être pour le reste de la séance, en attendant la décision de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed) attendue dans la soirée dans un contexte d'interrogations croissantes sur une accélération de l'inflation. Le CAC40 devrait ouvrir en légère baisse à 9 heures.

Les investisseurs estiment que la Fed devrait observer le statu quo sur sa politique mercredi mais pourrait modifier ses prévisions sur l'économie et apporter des indications sur la hausse des rendements obligataires et des anticipations d'inflation.

De quoi alimenter les spéculations chez les investisseurs alors que les marchés d'actions sont tiraillés depuis plusieurs semaines entre les espoirs de reprise économique, favorisés par les campagnes de vaccination et l'adoption d'un plan de relance massif aux Etats-Unis, et les craintes d'une accélération de l'inflation qui pourrait remettre en cause les politiques accommodantes des grandes banques centrales.

WALL STREET

La Bourse de New York a fini sur une note indécise mardi, tandis que les rendements obligataires sont repartis en hausse avant les annonces de la Fed attendues mercredi, à l'issue de sa réunion de deux jours. Les investisseurs ont aussi levé le pied après l'annonce d'une baisse de la consommation et de la production industrielle en février aux Etats-Unis. Les opérateurs suivent en outre avec inquiétude la dégradation de la situation sanitaire en Europe, qui a entraîné de nouvelles mesures de restriction, ainsi que la polémique autour du vaccin AstraZeneca, dont l'administration a été temporairement suspendue dans de nombreux pays européens.

A la clôture, le Dow Jones a cédé 0,39% à 32.825 points, tandis que l'indice large S&P 500 a lâché 0,16% à 3.962 pts, et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a fini presque stable à 13.471 pts (+0,09%). Rappelons que les Etats-Unis sont déjà passés à l'heure d'été, deux semaines avant la France : Wall Street ouvre par conséquent dans cet intervalle à 14h30 chez nous pour clôturer à 21 heures.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Mises en chantier de logements et permis de construire. (13h30)
- Rapport hebdomadaire du Département à l'énergie sur les stocks pétroliers domestiques. (15h30)
- Prévisions économiques de la Fed. (19h00)
- Communiqué de politique monétaire de la Fed. (19h00)
- Conférence de presse de Jerome Powell. (19h30)

Europe :
- Indice final des prix à la consommation. (11h00)

La parité euro / dollar atteint 1,1897 ce matin. Le baril de Brent se négocie 68,27$. L'once d'or se traite 1.729$.

VALEURS A SUIVRE

Korian annonce la signature d'un accord auprès de Magnum Capital en vue de l'acquisition du troisième acteur de la santé mentale en Espagne, Ita Salud Mental. Sous réserve des autorisations règlementaires d'usage, cette acquisition devrait se conclure définitivement d'ici quelques mois. Après l'acquisition, en décembre 2020, d'Inicea, acteur majeur en France, Korian poursuit son développement dans la santé mentale et devient le 3ème acteur en France et en Espagne, avec une offre de soins innovants et spécialisés à travers un accueil en hospitalisation complète et en ambulatoire. Ita Salud Mental est un groupe spécialisé dans la santé mentale, troisième acteur en Espagne en nombre de lits et deuxième en termes de chiffre d'affaires, il exploite 39 établissements en Espagne avec une forte présence notamment en Catalogne, Madrid et Valence. Son réseau se compose de 27 cliniques et établissements de soins et de 12 centres d'accueil de jour (dont 2 antennes) avec une spécialisation reconnue sur la prise en charge des troubles du comportement, de la personnalité et de l'alimentation, des addictions et du développement neurologique, ainsi qu'en psychiatrie générale.

Elior a obtenu un PGE de 225 millions d'euros garanti à hauteur de 80% par l'Etat français pour consolider son assise financière et diversifier ses moyens de financement. La liquidité du Groupe est augmentée de la totalité de ce montant.

bioMérieux dévoile des résultats annuels en forte croissance, dopés par la crise sanitaire actuelle. Le spécialiste du diagnostic a ainsi vu son résultat net part du Groupe bondir de 48% en 2020, à 404 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires de 3,12 MdsE, en croissance organique de 19,7%. L'EBITDA atteint 823 ME, soit 26,4% du chiffre d'affaires, en progression de 42%, et le résultat opérationnel courant contributif s'établit à 613 ME, en hausse de 58%, soit une marge opérationnelle courante contributive de 19,6%. Le cash-flow libre ressort à 328 ME contre environ 150 ME en 2019.

Fnac Darty annonce le succès de son émission d'obligations à option de conversion et/ou d'échange en actions nouvelles et/ou existantes (OCEANE) de la société à échéance 2027 pour un montant nominal d'environ 200 millions d'euros. Le produit net sera affecté au remboursement de certains financements du Groupe, notamment son prêt à moyen terme (Senior Term Loan Facility) d'un montant de 200 ME venant à échéance en avril 2023. Cette opération s'inscrit dans la stratégie de financement à long terme de Fnac Darty qui vise à optimiser la maturité de la dette et la flexibilité financière du Groupe. Le groupe annonce le remboursement de l'intégralité de son Prêt Garanti par l'Etat (PGE) de 500 ME.

Orpea : Le résultat opérationnel courant est de 422,9 ME (-16%) après amortissements et provisions de 503,7 ME (+13%), le niveau des amortissements reflétant la hausse du patrimoine immobilier détenu en propre. Le coût de l'endettement financier net s'élève à 256,7 ME (+19,4%), la hausse étant liée essentiellement à un élément non cash lié aux provisions sur les couvertures de taux résultant d'un environnement de taux d'intérêts négatifs durables sur 2020. Le résultat net part du Groupe 2020 s'élève à 160 ME (-31,6%). Hors IFRS 16, le résultat net 2020 s'établit à 174 ME, en repli de 29% par rapport à 2019.

Assystem a enregistré une contraction de son chiffre d'affaires consolidé de 5,2%, dont 5,5% en organique, +1,2% d'effet périmètre et -0,9% d'effet de la variation des taux de change. Le CA a représenté ainsi 471,7 ME. L'EBITDA consolidé est, hors incidence de l'application de la norme IFRS16, de 30,5 ME en 2020, soit 6,5% du chiffre d'affaires, à comparer à respectivement 39,1 ME et 7,9% du chiffre d'affaires en 2019. Le ROPA consolidé est de 24,8 ME, contre 35,2 ME en 2019. La marge opérationnelle d'activité s'élève à 5,3%, contre 7,1% un an plus tôt. Le résultat opérationnel consolidé 2020 s'élève à 21,8 ME, contre 27,3 ME en 2019. Le résultat net consolidé s'établit à (21,1) ME contre 27,9 ME en 2019, après prise en compte d'une charge d'impôt de (5,8) ME contre (11,2) ME en 2019. Hors incidence de la contribution d'Expleo Group, il est de 14,1 ME, à comparer à 14,3 ME en 2019.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Groupe Gorgé, Prodways, ESI Group, Mastrad, Lumibird, Gaussin, Ashler & Manson

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Jefferies conserve Burberry avec un cours cible ajusté en hausse à 2.050 GBp.

JP Morgan repasse de 'sous-pondérer' à 'neutre' sur Rolls-Royce en ciblant un cours de 105 GBp.

INFOS MARCHES

Faurecia lance sa première émission de capital au profit des salariés.

Microwave Vision : la sortie de cote se précise.

Artea : succès du placement obligataire privé de 15,6 ME.

EN BREF

Nexity obtient la gestion du portefeuille logistique de Carlyle.

UV Germi : en renfort dans les salles de spectacles.

EuropaCorp obtient la prolongation de son plan de sauvegarde.

DMS cesse ses discussions avec ASIT Biotech.

Groupe ADP : le trafic recule de 67,5% en février.

Actia : des tensions sur la chaîne d'approvisionnement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.