Préouverture Paris : la géopolitique a repris le dessus, les marchés patinent

Préouverture Paris : la géopolitique a repris le dessus, les marchés patinent©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 12 avril 2018 à 08h30

LA TENDANCE

L'escalade des tensions entre les Etats-Unis et la Russie autour du conflit syrien, a plombé la séance boursière hier, alors que toutes les options sont sur la table a expliqué la Maison Blanche... Alors que le marché se réjouissait tout juste de l'amélioration de la situation sur le front commercial entre Etats-Unis et Chine, le répit n'aura donc pas duré bien longtemps! Et ce matin la prudence prédomine et le marché parisien est attendu sur une note stable, voire légèrement haussière, mais de nouveau en retrait des 5.300 points qui n'ont pas pu être maintenus hier... Le Nikkei a légèrement progressé. Deux actifs sont marqués par le risque géopolitique : le baril de pétrole a grimpé à 72$ du fait des tensions et le rouble a chuté de 10% depuis le début de la semaine, l'allié russe de Bachar El Assad devant subir l'attaque américaine programmée en Syrie via les missiles "beaux et neufs" comme l'a twitté Donald Trump. Sur un autre front de tensions, celui de l'inflation, le compte-rendu de la dernière réunion monétaire de la Réserve fédérale, montre que ses responsables prédisent une amélioration de l'économie et une hausse des prix dans les mois à venir... Pour autant, pas de quoi tancher entre 3 ou 4 hausses de taux en 2018, ce que le marché aimerait déterminer...

Côté valeurs à Paris, deux poids lourds ont publié leurs chiffres du premier trimestre. Ils sont mauvais chez Carrefour qui met en avant les conditions météo et les récentes grèves, pour expliquer un début d'année poussif dans ses hypermarchés. Et Sodexo a confirmé sa mauvaise passe actuelle suite à son avertissement de fin mars...

WALL STREET

Wall Street a reperdu du terrain ce mercredi sur fond de regain de tension sur le dossier syrien. Le DJIA abandonne 0,9% à 24.189 pts, alors que le S&P500 fléchit de 0,55% à 2.642 pts. Le Nasdaq recule de 0,36% à 7.069 pts. Les États-Unis, la France ou la Grande-Bretagne ont haussé le ton en menaçant de frappes aériennes le régime de Damas, en réponse à l'attaque chimique présumée de Douma, et en dépit de l'opposition de la Russie, soutien de Bachar el-Assad.
Donald Trump n'a pas laissé passer l'occasion de tweeter : "La Russie promet d'abattre tous les missiles lancés contre la Syrie. Préparez-vous la Russie, parce qu'ils arriveront, beaux et nouveaux et 'intelligents!' Vous ne devriez pas être les partenaires d'un Animal Tuant par le Gaz qui tue son peuple et y prend plaisir!", a lancé Trump...

ECO ET DEVISES

On suivra en France l'indice des prix à la consommation de mars (08h45), aux Etats-Unis les inscriptions hebdomadaires au chômage (14h30), les prix à l'import et à l'export aux Etats-Unis (14h30). Enfin, en zone Euro, sera publiée la production industrielle de février (11h00).

La parité euro / dollar atteint 1,2356 ce matin. Le baril de Brent se négocie 72,06$. L'once d'or se traite 1.338$.

VALEURS A SUIVRE

* Sodexo : Le chiffre d'affaires du premier semestre de l'exercice 2017-2018 s'est établi à 10,3 milliards d'euros, en recul de -3,2% par rapport au 1er semestre de l'exercice précédent, dont un impact de change négatif de -6,2%. Les acquisitions nettes des cessions contribuent à hauteur de +1,3% avec la première consolidation de Centerplate depuis janvier. La croissance interne au premier semestre s'élève à +1,7%, soit +1,9% hors impact de la 53e semaine en Amérique du Nord. Hors Amérique du Nord, la croissance interne des Services sur Site atteint + 4,4%.

* Carrefour annonce un chiffre d'affaires du premier trimestre 2018 de 20,78 MdsE, en croissance de +2,6% à changes constants et +0,4% en comparable, pénalisé par d des marchés moins porteurs en Europe, une déflation alimentaire marquée au Brésil, et une pression concurrentielle importante. Après prise en compte d'un effet de change défavorable de -5%, principalement dû à la dépréciation du Real brésilien, la variation totale du chiffre d'affaires à changes courants s'élève à -2,4%.

* Sanofi annonce un investissement de 350 millions d`euros (500 millions de dollars canadiens) dans la construction d`une nouvelle installation de pointe dédiée à la fabrication de vaccins à Toronto (Ontario), le siège de Sanofi Pasteur au Canada. Cet investissement renforce les activités de l`entreprise au Canada et témoigne de sa volonté de faire progresser la santé publique dans le monde.

* Kaufman & Broad: Le chiffre d'affaires global s'établit à 328 millions d'euros (HT), en progression de 14,0 % par rapport à 2017. La marge brute du 1er trimestre 2018 s'élève à 63,4 millions d'euros, à comparer à 54,7 millions d'euros en 2017. Le taux de marge brute s'établit à 19,3%, légèrement supérieur à celui du 1er trimestre 2017 (19%). Les charges opérationnelles courantes s'élèvent à 36 millions d'euros (11% du chiffre d'affaires), contre 35,5 millions d'euros pour 2017 (12,3 % du chiffre d'affaires).

* Delta Plus Group a réalisé un chiffre d'affaire de 229,8 millions d'euros, en croissance de +17,8%. La croissance organique est dynamique puisque de +8,3%. Les effets de périmètre sont positifs à hauteur de 22,2 ME (+11,4%), en conséquence de l'intégration d'Aspreseg (Colombie), Safety Plus (Costa Rica) et Vertic-Alpic (France). Cependant, l'effet de change est défavorable (-3,6 ME soit -1,9%). Il est lié à l'évolution de l'euro par rapport à l'ensemble des devises des pays où le Groupe est présent. Le résultat opérationnel courant a augmenté de façon significative (+21,7% par rapport à 2016). Il s'établit à 29,1 ME (23,9 ME au 31 décembre 2016). Le résultat net part du Groupe s'élève à 18,9 ME.

* Capgemini signe avec l'Etat du Texas un nouveau contrat de services d'Intégration pour la transformation digitale de son IT. Ce nouveau contrat vise à favoriser l'adoption des technologies émergentes par les utilisateurs du programme 'Digital Shared Services' du 'Texas Department of Information Resources'.

* MGI Coutier a confirmé un résultat opérationnel courant 2017 légèrement supérieur en valeur à celui de 2016 : 115,1 millions d'euros contre 111,1 ME. La marge opérationnelle courante se tasse à 11,2%, rapportée au chiffre d'affaires ayant dépassé 1 milliard d'euros avec un an d'avance sur les objectifs. L'excédent brut d'exploitation s'établit à 145,3 ME contre 150,6 ME en 2016, du fait notamment d'une hausse des matières premières non intégralement répercutée et d'une légère inflation des salaires (effectifs R&D, mise en place de l'Usine 4.0 et hausse des salaires dans certaines zones géographiques). Les frais d'études et R&D s'élèvent à 60,8 ME sur la période contre 52 ME en 2016. Le bénéfice net 2017 est en très légère baisse à 84,8 ME.

* Saint-Gobain a pris une participation de 50% dans une ligne de production de verre plat du groupe chinois JJG, située à Zibo, dans la province du Shandong, au Nord-Est de la Chine. Ce site a une capacité totale d'environ 160.000 tonnes par an.

* Chiffres d'affaires / résultats publiés : La Foncière verte, Oncodesign, Cnova, Sensorion, Lebon, Ekinops, Cellnovo

* En Bref :

- Adomos confirme ses ambitions dans le métier de foncière.

- Carbios fait part d'une avancée majeure dans l'optimisation de son procédé de biorecyclage de bouteilles usagées en PET.

- Imerys a conclu des partenariats de recherche avec le MIT et l'Université de Penn State.

- Paragon ID : 1e jour de cotation des actions regroupées.

- Eurofins : a bouclé l'acquisition de Protec Bio-testing.

- Pharnext a réalisé une levée de fonds de 16 ME.

- Mersen prend 49% de CALY Technologies, une start-up lyonnaise.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.