Préouverture Paris : le CAC40 attendu de nouveau en hausse, les Marchés balaient-ils déjà le coronavirus ?

Préouverture Paris : le CAC40 attendu de nouveau en hausse, les Marchés balaient-ils déjà le coronavirus ?
Une Chinoise portant un masque prend une photo place Tian'anmen à Pékin, en pleine épidémie de coronavirus.

Boursier.com, publié le mardi 04 février 2020 à 08h30

LA TENDANCE

Le CAC40 doit poursuivre son rebond ce matin, attendu sur un gain d'une trentaine de points selon les indicateurs de préouverture. Le coronavirus, qui pour le moment a coûté 300 points au CAC40, est-il déjà mis de côté par les investisseurs? Les annonces fortes de la banque centrale chinoise le week-end dernier ont démontré toute la détermination des autorités chinoise à faire face. Les craintes sur l'économie mondiale sont par la même occasion légitimées, mais les investisseurs veulent voir le verre à moitié plein.

En attendant, l'Asie boursière a nettement rebondi ce matin, dans le sillage de la belle performance de Wall Street hier soir. De son côté, l'indice parisien aura finalement lâché -2,87% en janvier, mais -4,97% depuis son plus haut du 17 janvier, au-dessus des 6.100 points.

Sur le front médical, un patient ayant contracté le coronavirus est décédé à Hong Kong, a-t-on appris mardi de source médicale. Il s'agit du deuxième cas mortel en dehors de la Chine continentale, où le virus, qualifié d'urgence de santé publique de portée internationale par l'Organisation mondiale de la santé, a fait 425 morts et contaminé plus de 20.000 personnes, selon un dernier bilan.

WALL STREET

La Bourse américaine a commencé la semaine dans le vert, lundi, après avoir perdu entre 2% et 2,5% la semaine dernière, sa pire semaine depuis environ 6 mois. La crainte du coronavirus est restée toutefois très présente, même si les marchés ont été soulagés par les mesures de soutien annoncées par la banque centrale chinoise. Près de 100 sociétés du S&P 500 publieront leurs résultats cette semaine, à l'issue de laquelle les deux-tiers de ses membres auront publié leurs comptes du trimestre achevé en décembre 2019.

A la clôture, l'indice Dow Jones a regagné 0,51% à 28.399 points (après -2,09% vendredi), tandis que l'indice large S&P 500 s'est repris de 0,73% à 3.248 pts (-1,77% vendredi) et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a rebondi de 1,34% à 9.273 pts (-1,59% vendredi). Le titres Alphabet (maison mère de Google, +3,5%) a progressé, avant la publication de ses trimestriels, attendus après la clôture.

ECO ET DEVISES

France :
- Balance budgétaire en France. (08h45)

Etats-Unis :
- Commandes industrielles. (16h00)

Europe :
- Chiffres du chômage en Espagne. (09h00)
- Indice européen des prix à la production. (11h00)
- Indice préliminaire italien des prix à la consommation. (11h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.574$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1057$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 54,92$.

VALEURS A SUIVRE

Sanofi a indiqué avoir été mis en examen pour "tromperie aggravée" et "blessures involontaires" dans l'affaire de la commercialisation de la Dépakine. Après plus de trois ans d'enquête, le dossier avait été ouvert suite à une procédure lancée en 2016 à l'initiative de l'Association d'aide aux parents d'enfants souffrant du syndrome de l'anti-convulsivant.

Atos a réalisé la cession d'environ 23,9 millions d'actions Worldline, pour un montant d'environ 1,5 milliards d'euros, dans le cadre d'un placement privé auprès d'investisseurs qualifiés par voie de construction accélérée d'un livre d'ordres. Le prix du Placement déterminé dans le cadre du placement par voie de construction accélérée du livre d'ordres destiné aux investisseurs qualifiés a été fixé à 61,50 euros par action Worldline, avec le règlement-livraison du Placement normalement prévu le 6 février.

Vivendi a pris acte de la décision d'un tribunal de Milan qui a rejeté ce jour les demandes de Vivendi et Simon Fiduciaria de suspendre les résolutions adoptées par les assemblées générales des actionnaires de Mediaset des 4 septembre 2019 et 10 janvier 2020 relatives au projet de fusion MediaForEurope.

Ubisoft acquiert de 75% de Kolibri Games, un éditeur de 1er plan de jeux mobiles free-to-play et l'un des leaders dans les jeux de type 'idle'. Ubisoft accroît ainsi l'envergure de ses opérations dans cette catégorie en croissance, après l'acquisition de Green Panda Games en 2019.

Bonduelle prévient que l'évolution de l'activité du 1er semestre, en deçà des attentes initiales du groupe en Europe, l'impact des campagnes agricoles délicates de l'été et de l'automne 2019 ainsi que l'alerte sanitaire aux Etats-Unis limiteront les perspectives d'évolution du chiffre d'affaires et de la rentabilité opérationnelle courante du groupe en 2019-2020 au bas de la fourchette communiquée en octobre 2019 (croissance du chiffre d'affaires de 1,5 à 2,5% et une rentabilité opérationnelle courante de 115 à 118 millions d'euros, tous deux à taux de change et périmètre constant).

CHIFFRE D'AFFAIRES-RÉSULTATS

Crédit Agricole de Toulouse 31, Invibes, AwoX, Cast, Coheris

ANALYSTES

Exane remonte son avis à 'surperformance' sur Iliad en ciblant un cours de 155 euros.

Exane reste 'neutre' sur Orange avec un cours cible de 13 euros. Berenberg est à 'conserver' en ciblant un cours ajusté en baisse à 14,30 euros.

EN BREF

Ipsos : acquisition aux Etats-Unis.

Valbiotis suspendu !

Groupe ADP : l'Arcep attribue une licence 4G/5G privée aux aéroports parisiens.

Valneva : conclut un accord de financement de 85 M$ avec deux fonds américains.

AdUX : Salih Hikmet Cosgun remplace Cyril Zimmermann.

Exel Industries s'offre Eisenmann Intec en Allemagne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.