Préouverture Paris : le CAC40 attendu en vive hausse!

Préouverture Paris : le CAC40 attendu en vive hausse!
bourse

Boursier.com, publié le vendredi 17 avril 2020 à 08h30

LA TENDANCE

Le CAC40 pourrait bien reprendre plus d'une centaine de points à l'ouverture ce matin, autour des 4.450 points. Il va revenir tester les 4.500 points, niveau dont il ne parvient pas à s'affranchir depuis plusieurs séances. Nouvelles tentatives aujourd'hui?

C'est Donald Trump qui se retrouve en soutien des investisseurs, ayant dévoilé une série de directives pour que les Etats américains sortent du confinement et reprennent une activité économique. Le président américain a indiqué que les Etats qui remplissaient les conditions pouvaient engager dès ce vendredi la première phase du processus. Il a estimé que 29 Etats devraient être en mesure de rouvrir leur économie sous peu.

Encourageant! Surtout lorsqu'on constate les ravages de l'arrêt des économies. Exemple en Chine, où le produit intérieur brut (PIB) a chuté de 6,8% en rythme annuel sur la période janvier-mars. Il s'agit de la première contraction du PIB chinois depuis l'instauration des statistiques officielles dans le pays en 1992. En France, Bruno Le Maire a annoncé hier que l'Etat prêterait en dernier ressort aux entreprises les plus mal en point et qui ne bénéficieraient pas du PGE (prêt garanti par l'Etat) de la part des banques.

WALL STREET

La Bourse de New York a terminé en légère hausse jeudi, malgré l'annonce d'un nouveau bond du nombre de demandeurs d'emploi la semaine dernière face à la crise du coronavirus. Le pétrole WTI est resté scotché sous le seuil de 20$ le baril face au plongeon de la demande mondiale, que les coupes de production annoncées ne suffiront pas à compenser.

A la clôture, l'indice Dow Jones a gagné 0,14% à 23.537 points, tandis que l'indice large S&P 500 a progressé de 0,58% à 2.799 pts, et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a gagné 1,66% à 8.532 pts. Le Nasdaq a notamment été soutenu par les valeurs de la santé et d'internet, dont Amazon (+4,3%) et Netflix (+2,9%) qui ont tous deux fini sur des records historiques.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Indice des indicateurs avancés du Conference Board. (16h00)

Europe :
- Indice final européen des prix à la consommation. (11h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.691$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,0846$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 28,57$.

VALEURS A SUIVRE

Orange semble traverser la crise sereinement et confirme ce matin ses objectifs, ne décelant aucune "déviation significative" par rapport à sa feuille de route financière établie pour 2020. En revanche, les actionnaires du groupe ne couperont pas à la diminution de son dividende. Le Conseil d'administration propose de le réduire de 0,70 euro à 0,50 euro par action, ce qui se traduirait par un solde de dividende à verser de 0,20 euro au lieu de 0,40 euro, sa date de paiement restant inchangée au 4 juin 2020.

LVMH affiche au premier trimestre 2020 des ventes de 10,596 milliards d'euros, en recul de 15%. A périmètre et devises comparables, les ventes sont en baisse de 17% par rapport à la même période de 2019. Le consensus FactSet était de 10,533 milliards d'euros de chiffre d'affaires. LVMH estime témoigner d'une bonne capacité de résistance dans un environnement économique perturbé par une grave crise sanitaire, entraînant la fermeture des boutiques et des sites de production dans la plupart des pays au cours des dernières semaines et l'arrêt des voyages internationaux. La priorité du groupe est d'assurer la sécurité de ses collaborateurs et clients. Un dividende réduit de 30% par rapport au montant annoncé le 28 janvier est proposé. Ainsi, le dividende de l'exercice 2019 serait de 4,80 euros par action. Compte tenu de l'acompte de 2,20 euros par action versé le 10 décembre dernier, le solde s'établirait à 2,60 euros par action

L'Oréal a publié jeudi soir un chiffre d'affaires de 7,22 milliards d'euros au premier trimestre, en repli de 4,3% en données publiées et en baisse de 4,8% à périmètre et taux de change constants. Le 30 mars dernier, le géant des cosmétiques avait indiqué s'attendre à une baisse de ses ventes d'environ 5% au premier trimestre par rapport à la même période de 2019. L'Oréal avait alors suspendu ses perspectives pour 2020 en raison du manque de visibilité causé par la crise du coronavirus.

Maisons du Monde : les ventes du groupe au premier trimestre 2020, globalement stables jusqu'au 15 mars, date à laquelle les fermetures de magasins européens se sont accélérées, ont diminué de 13 % d'une année sur l'autre (à taux de change courant) pour s'établir à 244 millions d'euros. Les ventes en ligne sont restées globalement stables malgré des défis persistants sur la chaîne logistique. Au global, les ventes en magasin pour le trimestre ont diminué par rapport au même trimestre de l'année dernière en raison de la fermeture du réseau de magasins.

Rémy Cointreau : le groupe proposera à son assemblée générale d'accorder un dividende de 1 euro par action au titre de l'année 2019-2020, en baisse substantielle par rapport aux 2,65 euros versés l'année dernière et qui incluaient 1 euro de dividende exceptionnel.

ILS ONT PUBLIÉ LEURS CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Vetoquinol, Groupe Open, Spineway, Christian Dior, Damartex, SMTPC, Coheris, i2S, Pixium Vision, HF Company.

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Jefferies 'conserve' le dossier BioMérieux avec un objectif ajusté en hausse de 82 à 95 euros.

JP Morgan ajuste son cours cible sur Coface de 12,70 à 7,20 euros.

INFOS MARCHES

Atari : clôture du 1er tour de placement de sa cryptomonnaie.

EN BREF

Evolis : suppression du dividende.

Delta Drone et Geodis ont conçu un robot pour l'inventaire en entrepôts.

Adeunis équipe le Port de Tourisme de Rome en capteurs IoT.

Amoeba : nouveau partenariat pour des tests réalisés avec Syngenta.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.