Préouverture Paris : le CAC40 ne va pas profiter de la hausse de Wall Street

Préouverture Paris : le CAC40 ne va pas profiter de la hausse de Wall Street
bourse

Boursier.com, publié le vendredi 03 avril 2020 à 08h30

LA TENDANCE

Le marché parisien pourrait ne perdre que quelques points à l'ouverture, proche des 4.200 points et pas très loin de la clôture d'hier soir (4.220 points). Il ne devrait donc pas profiter de la belle hausse de Wall Street hier.

Le marché a été dopé par l'envolée du pétrole. C'est Donald Trump qui a fait flamber jeudi les cours du pétrole et des valeurs pétrolières ! Le président américain a déclaré que la Russie et l'Arabie saoudite avaient trouvé un accord pour réduire substantiellement leur production d'au moins 10 millions de barils par jour, afin de soutenir les cours, tombés ces derniers jours au plus bas depuis 18 ans. Une réduction de cette ampleur représenterait une baisse sans précédent de 10% à 15% de la production mondiale de pétrole et beaucoup d'analystes doutent qu'une telle réduction soit possible.

Sur le plan sanitaire, une mauvaise nouvelle est arrivée de Chine hier : le confinement d'une nouvelle zone où un foyer de contaminés au coronavirus a été détecté. A ce stade, ce ne sont que 600.000 personnes qui se retrouvent confinés. A travers le monde, les cas de contamination dépassent désormais la barre d'un million de personnes, pour plus de 53.000 décès.

Les tentatives de prévisions des conséquences sur l'économie continuent et le Congressional Budget Office aux Etats-Unis, envisage un taux de chômage qui pourrait dépasser les 10% au
deuxième trimestre et une contraction du PIB atteignant plus de 7% en conséquence de la pandémie.

WALL STREET

La Bourse de New York a terminé en hausse d'environ 2% jeudi, grâce à un vif rebond des valeurs pétrolières, qui ont salué l'espoir d'une réduction de la production mondiale de brut par Riyad et Moscou face à la crise du coronavirus. Les cours du pétrole brut WTI ont flambé de près de 25% ! La pandémie de coronavirus continue de peser sur l'économie, provoquant une envolée du chômage aux Etats-Unis. Le nombre de demandeurs d'emplois a ainsi dépassé 6,5 millions la semaine dernière, un nouveau record historique !

A la clôture, l'indice Dow Jones a gagné 2,24% à 21.413 points, tandis que l'indice large S&P 500 a pris 2,28% à 2.526 pts et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques, a gagné 1,72% à 7.487 pts.

ECO ET DEVISES

France :
- Balance budgétaire en France. (08h45)
- Indice PMI français final des services. (09h50)

Etats-Unis :
- Rapport gouvernemental mensuel sur la situation de l'emploi. (14h30)
- Indice PMI final des services américains. (15h45)
- Indice ISM des services américains. (16h00)

Europe :
- PMI espagnol des services. (09h15)
- PMI italien des services. (09h45)
- Indice PMI allemand final des services. (09h55)
- Indice PMI européen final des services. (10h00)
- Indice PMI britannique final des services. (10h30)
- Ventes de détail en Europe. (11h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.616$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,0845$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 28,48$.

VALEURS A SUIVRE

BNP Paribas a rejoint jeudi les autres grandes banques française, qui ont renoncé à verser un dividende, sous la pression de la BCE, afin d'être mieux armées pour lutter contre la crise du coronavirus.

Accor : plus de la moitié des hôtels sous enseigne sont fermés et deux tiers devraient l'être dans les semaines à venir. La seule bonne nouvelle dans cet environnement concerne le marché hôtelier chinois, avec une reprise progressive des taux d'occupation et de l'activité de restauration.

EDF a décidé de ne pas proposer de paiement de dividende au titre de l'exercice clos au 31 décembre 2019 autre que l'acompte sur dividende 2019 d'un montant de 0,15 euro. Il avait été mis en paiement le 17 décembre 2019.

Orange / Iliad / Altice Europe / Bouygues : Les enchères pour l'attribution des fréquences mobiles 5G sont décalées en raison de la crise sanitaire a annoncé jeudi le régulateur du secteur.

X-FAB a clôturé le premier trimestre 2020 en réalisant un chiffre d'affaires de 126,8 millions de dollars (chiffres préliminaires), en ligne avec les prévisions de 125 à 132 millions de dollars. Par rapport au même trimestre de l'exercice précédent, les revenus ont enregistré une baisse de 3% et ont enregistré une hausse de 12% par rapport au 4ème trimestre 2019. La pandémie de COVID-19 rend faible la visibilité sur l'évolution de l'activité de X-FAB d'ici à la fin de l'année. Le groupe abandonne donc sa prévision d'une croissance de 10% du chiffre d'affaires pour 2020 et communiquera des prévisions pour le deuxième trimestre le 30 avril.

Showroomprivé se dit impacté sur l'ensemble de ses activités, y compris internet et média, compte tenu notamment des perturbations sur la chaîne d'approvisionnement. L'activité du groupe demeure en effet étroitement liée aux conditions de livraison et d'approvisionnement dans les pays où le groupe opère. Le groupe entend ainsi limiter dans la mesure du possible l'impact de la baisse d'activité sur sa rentabilité, la projection d'amélioration progressive de la marge d'Ebitda étant logiquement suspendu compte tenu du manque de visibilité actuelle.

Rémy Cointreau estime que son chiffre d'affaires pour l'année fiscale 2019/20 à fin mars 2020, sera en baisse d'environ 9% en publié, et de 12% en organique. Ces attentes impliquent un repli organique d'environ 26% au 4ème trimestre, malgré un excellent début de Nouvel An chinois en janvier et une bonne résilience de l'activité e-commerce depuis le début de l'épidémie en Chine. Par conséquent, le groupe anticipe un Résultat Opérationnel Courant en repli de 20% à 25% en publié et de 25% à 30% en organique, pour l'année fiscale 2019/20. Le groupe observe actuellement quelques améliorations en Grande Chine, où la plupart des magasins ont réouvert, ainsi que certains restaurants et bars.

ILS ONT PUBLIÉ LEURS CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Cofidur, Dontnod, Agripower, IntegraGen.

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Jefferies est à l'achat sur Euronext avec un cours cible ajusté en baisse de 88 à 83 euros.

Goldman Sachs repasse d'acheter à neutre sur Europcar en ciblant 1,60 euro.

MainFirst repasse d'acheter à conserver sur Solvay en ciblant un cours de 71 euros.

AlphaValue est toujours à l'achat sur Bouygues mais avec un objectif ajusté de 36,80 à 33,80 euros.

INFOS MARCHES

Kalray indique que NXP entre au capital et va prendre environ 9,95%.

Groupe ADP a perçu les 2,5 MdsE de son emprunt obligataire.

EN BREF

Lanson-BCC : suppression du dividende.

Plastivaloire : pas de dividende cette année.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.