Préouverture Paris : le CAC40 risque de revenir sous les 5.300 points

Préouverture Paris : le CAC40 risque de revenir sous les 5.300 points
Le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping à Pékin.

Boursier.com, publié le lundi 26 août 2019 à 08h30

LA TENDANCE

Le Marché parisien ne semble pas prêt à se redresser après le coup de bambou de vendredi soir! Il pourrait bien même passer sous les 5.300 points. L'indice parisien avait mal terminé la séance de vendredi (-1,14%), avant même que Wall Street ne finisse bien en dessous des niveaux auxquels elle évoluait au moment de la clôture parisienne. Entre temps, Donald Trump avait annoncé un relèvement de cinq points du taux de taxation de 550 milliards de dollars de produits chinois importés aux Etats-Unis. En outre, Trump a littéralement mis le feu aux poudres en ordonnant aux entreprises américaines à se passer de la Chine et à se retirer du pays! Une bombe sur les marchés...

Lors du sommet du G7 ce week-end à Biarritz, Donald Trump a tenté de calmer le jeu en déclarant qu'il pourrait reconsidérer son jugement sur les droits de douane mais la Maison blanche a précisé par la suite qu'il voulait laisser entendre qu'il aurait dû augmenter plus tôt la taxation des produits chinois... On s'y perd et tout ceci semble avoir créé beaucoup d'incertitudes sur les Marchés!

Ce matin, le vice-Premier ministre chinois Liu He, négociateur en chef de Pékin pour les pourparlers commerciaux avec Washington, a de son côté assuré que son pays souhaitait résoudre le conflit par des négociations "calmes"... Ces rebondissements dans le cadre du conflit commercial auront au final fait passer sous silence le discours de Jerome Powell à Jackson Hole, qui n'aura de toute façon apporté que peu d'éléments nouveaux au débat en cours sur l'évolution des taux.

Dans ce contexte, l'indice parisien s'affiche en recul de -3,48% depuis le début du mois d'août. Et malgré cette performance, il affiche encore un gain de 12,60% depuis le 1er janvier.

WALL STREET

Les marchés ont terminé la semaine sur une chute à New York, avec un nouvel épisode de taille dans le bras de fer qui oppose les Etats-Unis à la Chine. Pékin a annoncé de nouveaux droits de douane sur 75 milliards de dollars (68 milliards d'euros) de produits américains, ce qui ravive les craintes liées aux tensions commerciales. Mais c'est surtout la réaction du président américain qui a fait chavirer les marchés. Donald Trump a appelé les entreprises américaines à cesser leurs activités en Chine, faisant encore monter la pression d'un cran entre les deux premières économies mondiales.

Dans ce contexte très tendu, le discours de Jerome Powell, qui devait pourtant constituer le point d'orgue de la semaine, est passé au second plan, malgré l'assurance que la Fed agirait de manière "appropriée" face aux risques de ralentissement de l'économie.

A la clôture, le Dow Jones a plongé de 2,37% à 25.629 points, et le S&P 500, plus large, a lâché 2,59% à 2.857 points. Le Nasdaq a même dégringolé de 3,00% à 7.752 points, les valeurs technologiques étant particulièrement attaquées.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Commandes de biens durables. (14h30)
- Indice d'activité nationale de la Fed de Chicago. (14h30)
- Indice manufacturier de la Fed de Dallas. (16h30)

Europe :
- Indice Ifo allemand du climat des affaires. (10h00).

L'once de métal jaune s'échange à 1.503$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1148$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 58,82$.

VALEURS A SUIVRE

EssilorLuxottica : Le fonds Third Point aurait acquis une participation au capital d'EssilorLuxottica, rapporte Reuters qui cite des sources proches du dossier et des représentants auraient rencontré Leonardo Del Vecchio, désormais président exécutif de EssilorLuxottica, qui détient environ un tiers de la société. Les protagonistes n'ont pas commenté l'information. Les détails de cette rencontre et le niveau de la participation de Third Point dans EssilorLuxottica ne sont pas non plus connus.

Atos : Le C-DAC (Centre for Development of Advanced Computing), organisation nationale de recherche et développement de premier plan au sein du Ministère de l'Electronique et des Technologies de l'information en Inde, et Atos, annoncent la signature d'un Accord de Coopération pour l'avancement de la technologie dans les domaines de l'informatique quantique, de l'Intelligence Artificielle (IA) et de l'informatique "exascale".

Elis a finalisé la vente de 100 % de de la division Single Use/Medical Consumables (Rocialle/Guardian) de Clinical Solutions au Royaume-Uni.

Lumibird annonce l'acquisition par sa filiale Quantel Medical de la société slovène Optotek Medical, spécialisée dans le développement de solutions optiques et laser à applications médicales.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.