Préouverture Paris : le CAC40 va poursuivre sa lente glissade

Préouverture Paris : le CAC40 va poursuivre sa lente glissade©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 24 mars 2021 à 08h30

LA TENDANCE

LA TENDANCE

Pas de changement de tendance attendu en Bourse de Paris qui va voir le CAC40 débuter dans le rouge à l'ouverture. Après trois séances consécutives de baisse qui ont vu l'indice parisien abandonner -1,94%, l'indice parisien va se diriger vers les 5.900 points, d'après les indications des données de préouverture, à trente minutes du début de la séance.

Le "10 ans" américain a cependant reflué, désormais à 1,61%, mais à ce stade c'est trop peu pour regagner la confiance des investisseurs envers le marché actions. Le climat de Marché a changé vendredi dernier et il est désormais aux prises de bénéfices. En ce sens, les craintes de fortes hausses d'impôts sur les bénéfices des entreprises américaines a jeté un froid à Wall Street. L'administration Biden reviendrait ainsi sur le mouvement de baisse de l'administration Trump.

La question sanitaire demeure aussi prégnante en Europe alors que la Grande Bretagne envisage d'empêcher ses citoyens de quitter l'île l'été prochain, en les menaçant de sévères amendes. De son côté, l'Allemagne prolonge les mesures de confinement jusqu'au 18 avril prochain pour face à "une situation très grave". De quoi amoindrir l'ampleur de la reprise économique sur le vieux continent en 2021.

La tendance à Paris pourrait évoluer en matinée avec la publication des indices d'activité PMI "flash" pour le mois de mars.

WALL STREET

La Bourse de New York a fini mardi en recul, en manque de catalyseurs après les auditons de Jerome Powell (Fed) et Janet Yellen (Trésor) devant le Congrès américain, qui n'ont pas apporté d'éclairage nouveau sur l'horizon de la reprise économique ou des taux d'intérêts. Les rumeurs d'un nouveau vaste plan de relance de Joe Biden, axé sur les infrastructures et les énergies nouvelles, n'ont pas non plus surpris les marchés. La Bourse a même boudé la nouvelle détente des taux d'intérêts souverains, s'inquiétant en revanche des effets de la 3e vague de Covid-19, qui déferle sur l'Europe. Les cours du pétrole ont abandonné plus de 6% dans la crainte d'une reprise différée.

A la clôture, le Dow Jones a cédé 0,94% à 32.423 points, tandis que l'indice large S&P 500 a lâché 0,76% à 3.910 pts et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a fléchi de 1,12% à 13.227 pts. A noter qu'il y a un an exactement, le 23 mars 2020, les marchés américains étaient tombés à leur plus bas niveau de la crise du coronavirus : depuis, le DJIA et le S&P 500 ont flambé de 75% et le Nasdaq a presque double (+94%) dans l'espoir d'une reprise.

ECO ET DEVISES

France :
- Indice PMI flash des services en France. (09h15)
- Indice PMI flash manufacturier français. (09h15)

Etats-Unis :
- Commandes de biens durables. (13h30)
- Indice flash PMI manufacturier américain. (14h45)
- Indice flash PMI américain des services. (14h45)
- Rapport hebdomadaire du Département à l'énergie sur les stocks pétroliers domestiques. (15h30)

Europe :
- Indice britannique des prix à la consommation. (08h00)
- Indice britannique des prix à la production. (08h00)
- Indice PMI flash manufacturier allemand. (09h30)
- Indice PMI flash allemand des services. (09h30)
- Indice PMI flash européen des services. (10h00)
- Indice PMI flash manufacturier européen. (10h00)
- Indice flash PMI manufacturier britannique. (10h30)
- Indice flash PMI britannique des services. (10h30)
- Indice britannique du prix des maisons. (10h30)

La parité euro / dollar atteint 1,1843 ce matin. Le baril de Brent se négocie 61,54$. L'once d'or se traite 1.730$.

VALEURS A SUIVRE

Carrefour Brasil a conclu un accord avec Advent International et Walmart en vue de l'acquisition de Grupo BIG Brasil SA, troisième acteur de la distribution alimentaire au Brésil. Cette acquisition renforce la présence de Carrefour Brésil sur ce marché au potentiel de croissance important. Elle lui permettra d'offrir aux consommateurs brésiliens une gamme élargie de produits et de services à des prix plus compétitifs. La transaction valorise Grupo BIG à une valeur d'entreprise de 7 Md BRL1 (environ 1,1 MdE). Cette acquisition offre un potentiel de synergies significatif dès la première année, se renforçant progressivement pour atteindre une contribution nette à l'EBITDA de 1,7 Md BRL (environ 260 ME) additionnels en base annuelle, 3 ans après la réalisation effective de la transaction.

EssilorLuxottica confirme que la Commission Européenne a autorisé l'acquisition de GrandVision, après un examen approfondi, dont la durée a été considérablement allongée en raison de la pandémie de COVID-19. Cette autorisation a été accordée sous réserve de la cession par EssilorLuxottica d'environ 350 magasins d'optique en Belgique, aux Pays-Bas et en Italie.

SMCP : L'EBITDA ajusté a diminué de 286,4 millions d'euros en 2019 à 179,6 millions d'euros en 2020, impacté par la pandémie de la Covid-19. Cela reflète la baisse significative du chiffre d'affaires combinée à une réduction de -3,8pts de la marge brute à (70,8%), du fait d'une augmentation de l'intensité promotionnelle et d'une augmentation des opérations de liquidation permettant de réduire le niveau des stocks. Le Résultat net s'établit à -39,6 ME en excluant les dépréciations d'actifs et des droits d'utilisation. Le Free Cash-Flow est de 8 ME dont 64,7 ME au S2 2020. La flexibilité financière en fin d'année se confirme avec plus de 220 ME en incluant la ligne RCF non tirée.

L'Oréal annonce un investissement minoritaire dans la start-up suisse de technologie environnementale Gjosa. Ce positionnement est réalisé via 'BOLD Business Opportunities for L'Oréal Development', le fonds de capital-investissement de L'Oréal.

Groupe Crit : L'EBITDA s'établit à hauteur de 74,5 ME vs. 170,1 ME, avec une marge d'EBITDA de 4,3% avec 2,5% au premier semestre et 5,8% au second semestre. Le résultat opérationnel courant s'établit à 32 ME contre 128,3 ME. Le résultat net part du Groupe est de 1,5 ME au lieu de 73 ME.

Graines Voltz : " Le niveau d'activité que nous enregistrons depuis le début de l'exercice 2020/2021 est supérieur à ce que nous attendions " a déclaré Serge Voltz. La société révise à la hausse ses objectifs d'activité et de tabler maintenant sur une croissance du chiffre d'affaires supérieure à 25% pour l'exercice en cours.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Memscap, Adomos, La Française de l'Energie, Les Constructeurs du Bois, IT Link, HighCo, Energisme, CBo Territoria

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

HSBC repasse d''acheter' à 'conserver' sur Engie en ciblant un cours de 13,60 euros.

INFOS MARCHES

Genkyotex : succès de l'augmentation de capital avec maintien du DPS d'un montant d'environ 5,05 ME.

Interparfums : des actions gratuites et 0,55 euro de dividende pour les actionnaires.

EN BREF

bioMérieux annonce le marquage CE du test TB IGRA (tuberculose) sur VIDAS.

Stentys : dissolution anticipée et mise en liquidation amiable.

Predilife élargit son offre de prédiction à la cardiologie.

Gaussin prépare une nouvelle solution de tracteur à hydrogène autonome.

Orapi dévoile son nouveau plan stratégique 2021-2025.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.