Préouverture Paris : les "bulls" reprennent le dessus à Wall Street

Préouverture Paris : les "bulls" reprennent le dessus à Wall Street©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 27 mars 2018 à 08h30

LA TENDANCE

Il faut remonter à août 2015, précisément au 26 du mois, pour trouver trace d'une hausse du S&P500 supérieure à celle affichée à la cloche hier soir. L'indice large américain s'est envolé de 2,72%, ce qui lui a permis de gommer une partie de ses pertes de la semaine précédente. Le scénario d'une guerre commerciale dure entre Etats-Unis et Chine est un peu moins en vogue, alors que les officiels des deux pays ont ouvert la voie à des discussions après des déclarations initiales nettement plus extrémistes. Les relations entre la Russie et l'occident se sont en revanche tendues avec la décision coordonnée de plusieurs pays, dont la France, de renvoyer chez eux des diplomates russes, en réponse à l'affaire Skripal. Entre Pékin et Pyongyang en revanche, l'ambiance se réchauffe puisque Kim Jong Un aurait pour la première fois depuis 2011 quitté la Corée du Nord pour se rendre lundi en Chine.

Mais sortons des relations géopolitiques pour revenir aux marchés financiers. De quoi discutent les investisseurs depuis la clôture de la veille ? Du rachat de GGP par Brookfield pour 9,3 Mds$, de l'ouverture d'une enquête visant Facebook par la FTC et de l'irruption du fonds activiste Eliott au capital de Travelport. En France, Amazon va vendre des produits Monoprix (Casino) dans son offre Prime Now, ce qui devrait relancer le débat sur la recomposition de l'échiquier de la distribution alimentaire. Dans la pharmacie, Novartis revend à GSK pour 13 Mds$ ses 36,5% dans leur coentreprise de médicaments sans ordonnance. Enfin, AkzoNobel a signé la vente de sa division chimie de spécialités à Carlyle et GIC pour 10,1 MdsE.

Le retour d'optimisme devrait permettre au CAC40 d'ouvrir en vive hausse, au-delà des 5.100 points.

WALL STREET

La confrontation commerciale entre la Chine et les Etats-Unis souffle le chaud et le froid sur les marchés financiers mondiaux. Lundi, Wall Street est reparti à la hausse sur fond de rumeurs sur un possible accord évitant une guerre commerciale entre la première et la deuxième économie mondiale. Les poids-lourds "technos", notamment, ont fortement rebondi, à l'instar de Microsoft (+7,5%), Intel (+6,3%) ou encore Apple (+4,7%). Facebook (+0,4%) est parvenu à se stabiliser après son plongeon de l'ordre de 14% en quelques séances avec l'affaire Cambridge Analytica. A la clôture, le Dow Jones a rebondi de 2,84% à 24.202 points (après -1,77% vendredi), tandis que l'indice large S&P 500 a repris 2,72% à 2.658 pts (-2,2% vendredi), et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a flambé de 3,26% à 7.220 pts (après -2,43% vendredi).

ECO ET DEVISES

En Europe, place à la masse monétaire M3 de février (10h00) et aux indices de confiance de mars en zone euro (11h00). Aux Etats-Unis, l'indice S&P Case-Shiller des prix de l'immobilier (15h00) précèdera l'indice de confiance des consommateurs du Conference Board (16h00) et l'indice manufacturier de la Fed de Richmond (16h00).

La parité euro / dollar atteint 1,2454 ce matin. Le baril de Brent se négocie 70,39$ et le WTI 65,78$. L'once d'or se traite 1.353$ (+0,03%).

VALEURS A SUIVRE

* Casino : Amazon et Monoprix ont signé un partenariat commercial visant à proposer les produits alimentaires de Monoprix aux clients du service Amazon Prime Now à Paris et dans sa proche banlieue cette année. Les produits alimentaires Monoprix seront disponibles sur l'application et sur le site Amazon Prime Now au travers d'une boutique virtuelle dédiée.

* Air France : l'intersyndicale durcit le ton face à sa direction, en appelant à des mouvements de grève les 3 et 7 avril, en plus de la date déjà programmée le 30 mars. Les représentants de 10 syndicats demandent une hausse de salaires de 6%, que la compagnie juge impossible à mettre en oeuvre sa compromettre sa stratégie.

* Euronext : après Paris, Bruxelles, Amsterdam, Lisbonne et Londres, Euronext accueille Dublin parmi les places fortes, puisque l'opérateur boursier a bouclé le rachat de l'Irish Stock Exchange ce matin, lequel devient d'ailleurs Euronext Dublin. Le principe de l'opération avait été annoncé en novembre dernier pour 137 ME.

* Foncière des Régions : la société a démarré des discussions exclusives avec Starwood Capital en vue de l'acquisition d'un portefeuille de quatorze hôtels quatre et cinq étoiles situés dans de grandes villes britanniques, a-t-il annoncé dans un communiqué. La foncière estime que la transaction pourrait être finalisée d'ici la fin juin.

* Neopost : la marge opérationnelle annuelle a reculé de 18,6 à 18,2%. Cette année, le chiffre d'affaires devrait continuer à décroître de façon organique tandis que la marge opérationnelle courante se situerait autour de 18%.

* Chiffres d'affaires / résultats publiés : ABC Arbitrage, FFP, Toupargel, Adomos, Actia, Lysogène, Awox, Tivoly, Streamwide, Futuren, Mauna Kea...

* Analystes :

- JP Morgan reste neutre sur Ipsen, mais relève de 97 à 120 euros son objectif de cours.

- Société Générale passe de conserver à acheter sur Jacquet Métal Service, avec un objectif de cours relevé de 27 à 32 euros.

- Berenberg relève de 100 à 135 euros son objectif sur Naturex et passe d'achat à conserver.

- Morgan Stanley réduit 75 à 66 euros son objectif de cours sur Sanofi, en restant à "souspondérer".

* En Bref :

- Vivendi met fin au contrat de prestation de services qui le lie à Dominique Delport.

- Geci investit dans Eolen.

- Claranova se renforce au Canada.

- Bertin (CNIM) négocie la vente de sa filiale ergonomie à Ciclad.

- L'inhibiteur à spectre large des protéases spécifiques de l'ubiquitine d'Hybrigenics affiche une activité antivirale contre les adénovirus humains.

- Des contrats en Espagne pour Prodware.

- Air Liquide a racheté 630.000 de ses actions.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Préouverture Paris : les "bulls" reprennent le dessus à Wall Street