Préouverture Paris : les investisseurs guettent le "tapering"...

Préouverture Paris : les investisseurs guettent le "tapering"...
graphique bourse trader

Boursier.com, publié le mercredi 28 avril 2021 à 08h30

LA TENDANCE

LA TENDANCE

Les arbitrages s'annoncent nombreux ce matin sur le marché parisien étant donné la multitude de publications intervenues depuis la clôture d'hier soir. Bic, Dassault Systèmes, Sanofi, Eurofins, Wendel, Sopra Steria entre autres... Les fortunes s'annoncent diverses. Au final, le marché est attendu sur une note prudente à l'ouverture, alors que les investisseurs auront les yeux rivés sur la Fed et Jerome Powell qui interviendra en fin de journée.

Ils guetteront le moindre indice sur le calendrier du point d'inflexion, autrement dit le moment où la Fed balisera le retrait progressif de son soutien monétaire pour accompagner la reprise économique, autrement appelé "tapering"...

WALL STREET

La Bourse de New York a terminé presque stable mardi, après les sommets atteints la veille par le S&P 500 et le Nasdaq, dans l'attente de la publication des résultats trimestriels des géants d'internet dans les prochains jours, ainsi que des annonces de politique monétaire de la Fed mercredi. En outre, mercredi également, le président Joe Biden devrait détailler ses projets de hausses d'impôts pour les plus Américains les plus aisés.

A la clôture, le Dow Jones a terminé quasi-stable à 33.984 points (+0,01%), de même que l'indice large S&P 500 à 4.186 pts (-0,02%), tandis que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a cédé 0,34% à 14.090 pts.

ECO ET DEVISES

France :
- Dépenses de consommation des ménages. (08h45)

Etats-Unis :
- Balance du commerce international de biens. (14h30)
- Stocks de grossistes. (14h30)
- Rapport hebdomadaire du Département à l'énergie sur les stocks pétroliers domestiques. (16h30)
- Communiqué de politique monétaire de la Fed. (20h00)
- Conférence de presse de Jerome Powell. (20h30)

Europe :
- Indice GfK allemand du moral des consommateurs. (08h00)
- Taux de chômage en Espagne. (09h00).

La parité euro / dollar atteint 1,2077 ce matin. Le baril de Brent se négocie 66,74$. L'once d'or se traite 1.770$.

VALEURS A SUIVRE

Scor : Les primes brutes émises pour l'ensemble du Groupe atteignent 4.125 millions au premier trimestre 2021, en hausse de 5,6% à taux de change constants par rapport au premier trimestre 2020 (-0,8% à taux de change courants).
SCOR Global P&C enregistre une progression soutenue de 10,3% des primes brutes émises à taux de change constants par rapport au premier trimestre 2020 (+2,9% à taux de change courants). SCOR Global P&C dégage une excellente rentabilité technique normalisée au premier trimestre 2021. Le ratio combiné net s'établit à 97,1%, dont 12,6% au titre des catastrophes naturelles. Le ratio combiné net normalisé de la charge due aux catastrophes naturelles ressort à 91,4 %, un résultat bien meilleur que l'hypothèse du plan "Quantum Leap".Le résultat net du Groupe atteint 45 millions au premier trimestre 2021. Le rendement annualisé des capitaux propres (ROE) ressort à 2,9%, soit 247 points de base au-dessus du taux sans risque.

Dassault Systèmes : Le résultat opérationnel IFRS est en croissance de 53%. Le résultat opérationnel non-IFRS publié progresse de 19% à 397,4 millions d'euros et de 27% à taux de change constants. La marge opérationnelle non-IFRS a augmenté de 29,2% à 33,9%, avec une amélioration sous-jacente d'environ 510 points de base partiellement compensée par un impact net des effets de change d'environ 40 points de base. Le BNPA IFRS ressort à 0,66 euro, en croissance de 54% et le BNPA non-IFRS à 1,14 euro, en hausse de 20%, 28% à taux de change constants. Le flux de trésorerie opérationnelle s'inscrit en croissance de 40% à 642 millions d'euros.

Sopra Steria : Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2021 de s'est élevé à 1.165,2 ME, en croissance de 2,2%. Les variations de périmètres ont eu un impact positif de 32,9 ME. L'effet des variations de devises a, quant à lui, été quasiment neutre (-1,4 ME). A périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires s'est légèrement contracté de 0,5%.

Manitou réalise un chiffre d'affaires de 471 millions d'euros au 1er trimestre 2021, en hausse de 12% (+15% en données comparables). Manitou dispose d'un carnet de commandes record de 1,344 milliard d'euros au terme du 1er trimestre 2021 (648 ME à même date en 2020). Manitou confirme anticiper un chiffre d'affaires 2021 en progression de plus de 15% par rapport à 2020. En outre, Manitou anticipe une progression de son résultat opérationnel courant 2021 de l'ordre de 40 points de base.

Suez : Contrairement à des informations ayant circulé précédemment, le fonds américain GIP a affirmé mardi qu'il restait candidat à l'achat d'une participation dans le "Nouveau Suez", la société qui regroupera les actifs de Suez qui seront revendus par Veolia après l'acquisition de son concurrent.

Séché Environnement : Le bon début d'année 2021 conforte les attentes pour l'exercice 2021. Avec un chiffre d'affaires contributif à périmètre constant de 170 millions d'euros (165,7 ME au 31 mars 2020), marquant, marquant une progression de +2,6% (données brutes) et +3,6% à change constant, Séché Environnement confirme au 1er trimestre 2021, l'accélération de sa croissance organique constatée depuis le milieu de l'exercice 2020.

Wavestone : Au 4ème trimestre de l'exercice 2020/21, a enregistré un chiffre d'affaires consolidé de 119,1 ME, en progression de +4%. A taux de change et périmètre constants, la croissance organique s'est établie à +7% sur le trimestre. L'amélioration de l'activité, déjà visible au 3ème trimestre, s'est poursuivie au cours des derniers mois de l'exercice, et a permis de réaliser un 4ème trimestre au-delà des attentes. Sur l'ensemble de l'exercice 2020/21, le chiffre d'affaires consolidé de Wavestone s'est établi à 417,6 EEUR, supérieur à l'objectif relevé fin janvier de 410 ME. Il s'inscrit en repli limité de -1%.

Sanofi affiche une croissance de ses ventes au T1 de 2,4% à TCC à 8,591 MdsE, soutenue par Dupixent et les Vaccins.
Les ventes de la Médecine de Spécialités ont progressé de 15,3% grâce à la solide performance de Dupixent (+45,6%, à 1.047 millions d'euros) et aux lancements en oncologie. Les ventes de Vaccins sont en hausse de 5,3%, soutenues par la franchise PPH et la demande de vaccins grippe dans l'hémisphère Sud. Les produits stratégiques de Médecine Générale ont progressé de 4,4% alors que les ventes totales de l'entité ont reculé de 3,8%. Les ventes Santé Grand Public ont baissé de 7,3% en raison des stocks constitués au T1 2020 liés à la pandémie et de la faible demande en produits contre la toux et le rhume en Europe. Le Résultat net des activités grimpe de 14,7% à 2,017 MdsE. Le BNPA des activités est de 1,61 euros, en hausse de 5,2% à données publiées et de 15% à TCC. Le BNPA des activités inclut un paiement de 8 centimes lié à la fin d'une collaboration au Japon. Le BNPA IFRS est de 1,25 euros.

ADP fait état d'un recul de 48% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, toujours plombé par la pandémie de coronavirus. Le chiffre d'affaires consolidé ressort ainsi à 474 millions d'euros, contre 911 millions un an plus tôt. Le trafic du groupe ADP a chuté de 60,2% lors des trois premiers mois de l'année, avec un total de 24,9 millions de passagers.

Wendel : L'actif net réévalué au 31 mars s'inscrit à 7.488 ME, soit 167,4 euros par action, en hausse de 5,3% depuis le 31 décembre 2020 (159,1 euros par action), et en progression de 41,7% depuis le point bas de mars 2020. Le chiffre d'affaires consolidé du 1er trimestre 2021 est de 1.913 ME, en progression de 2% en données publiées et en augmentation de 6,5% en organique par rapport au 1er trimestre 2020, avec une croissance à 2 chiffres du chiffre d'affaires de Cromology, +22,6% en organique, et de solides performances organiques de Bureau Veritas (+6,6%) et de Stahl (+9,6%). Les effets de change sont défavorables dans l'ensemble du portefeuille (-4,5% à l'échelle consolidée).

Bic : Le Chiffre d'affaires trimestriel grimpe en publié de 15,1% à 411 ME. La variation à base comparable est de 20,9% et la variation à taux de change constants de 25,6%. La Marge d'exploitation ajustée s'inscrit à 14,7%. Le résultat net part du groupe par action est de 3,59 euros. Les Flux nets de trésorerie disponible avant acquisitions et cessions ressortent à 36 ME et la position nette de trésorerie à 393,6 ME.

Cegedim a enregistré au premier trimestre 2021 un chiffre d'affaires de 122,5 millions d'euros, en croissance de 0,8% en données publiées (+1% en données organiques) par rapport à 2020 et de 4,2% par rapport à 2019.

Eutelsat a conclu un accord avec OneWeb portant sur une prise de participation à hauteur d'environ 24%, devenant ainsi l'un des principaux actionnaires de la société aux côtés du gouvernement britannique et de Bharti Global. Eutelsat investira 550 Millions de Dollars dans OneWeb, avec une finalisation de l'opération attendue au second semestre 2021, sous réserve des autorisations réglementaires.

Coface a enregistré un chiffre d'affaires consolidé de 377,9 millions d'euros, en hausse de +4,2% à taux de change et périmètres constants par rapport au 1er trimestre 2020. En données publiées (à périmètre et changes courants), le chiffre d'affaires progresse de +2%.

Eurofins a réalisé un nouveau trimestre assez exceptionnel, porté par la demande toujours très soutenue pour ses produits liés au Covid-19. Le spécialiste des services bio-analytiques a ainsi enregistré une croissance de 41,3% sur les trois premiers mois de l'année (+44,3% en organique) avec des revenus de 1,61 milliard d'euros, malgré des effets de change adverses de 3,7%. Le management a confirmé sa guidance annuelle tout en indiquant qu'il "il semble de plus en plus probable que les objectifs pour 2021 seront largement dépassés". Les objectifs de moyen terme ont également été réitérés.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Groupe SFPI, IRD Nord Pas de Calais, Exel Industries, La Française de l'Energie, Paref, Largo, SergeFerrari, Micropole, Alchimie, SQLITransgene.

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Jefferies conserve BioMérieux avec un cours cible ajusté en baisse à 105 euros.

Berenberg est à l'achat sur Schneider Electric avec un objectif ajusté de 145 à 160 euros.

Jefferies conserve SMCP avec un cours cible revu en hausse à 6,50 euros.

INFOS MARCHES

Covivio Hotels envisage une augmentation de capital d'environ 250 ME.

Rexel : succès du placement de 300 ME en obligations.

EN BREF

Renault : 7 membres du personnel retenus par des salariés à la Fonderie de Bretagne.

HRS retenu pour la fourniture d'une station de distribution d'hydrogène 100% vert.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.