Préouverture Paris : les nouvelles incertitudes Etats-Unis-Chine vont peser sur le CAC40

Préouverture Paris : les nouvelles incertitudes Etats-Unis-Chine vont peser sur le CAC40©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 01 août 2018 à 08h30

LA TENDANCE

Apple trop puissant ! Alors que la "tech" américaine piquait du nez depuis quelques jours, les titres Facebook, Netflix et Twitter ayant notamment reculé de plus de 20% depuis leurs récents plus hauts, Apple a clôturé les publications semestrielles des grandes valeurs de la "tech" américaine en dépassant les attentes du marché. L'effet s'est ressenti à Wall Street qui a terminé dans le vert hier soir. Il le sera un peu moins à Paris ce matin, alors que le CAC40 avait déjà bien terminé la séance d'hier. Ce matin l'indice parisien est attendu sur une note stable, voire très légèrement en hausse.

Il faut dire que les incertitudes sur les relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine brouillent de nouveau les pistes et rendent les investisseurs plus que prudents... Des sources ont rapporté à Reuters que le président américain Donald Trump envisageait de porter à 25% les droits de douane sur 200 milliards de produits chinois, et non 10% comme évoqué jusque là. Le projet de tarifs douaniers pourrait être rendu public dès mercredi matin à Washington.

Par ailleurs, aujourd'hui, la Fed américaine fera part de sa décision sur les taux. Le marché attend que l'institution confirme le scénario partagé lors de son dernier point, à savoir celui de 4 hausses de taux en 2018. Côté publications semestrielles à Paris, elles se poursuivent, avec BNP Paribas dont le deuxième trimestre s'est avéré solide et Air France qui matérialise dans ses comptes les effets de la grève.

WALL STREET

Plombé lundi par le secteur technologique, Wall Street s'est offert un net rebond aujourd'hui. La confiance semble donc être de retour sur les marchés alors que tous les regards sont désormais tournés vers Apple qui doit publier ce soir ses derniers résultats trimestriels... C'est également aujourd'hui que débute outre-Atlantique la réunion FOMC de la Fed. Le communiqué monétaire sera dévoilé demain soir, et devrait annoncer, sauf surprise, un statu quo sur les taux...

Wall Street a profité en outre ce mardi de rumeurs évoquant une possible reprise du dialogue entre la Chine et les Etats-Unis sur le front du commerce. Le DJIA a gagné 0,43% à 25.415 pts, le Nasdaq remonte de 0,55% à 7.672 pts, et le S&P500 a progressé de 0,49% à 2.816 pts. Du côté du pétrole, les prix piquent du nez, avec un baril WTI qui revient sur les 68,7$ (-2%).

ECO ET DEVISES

France :
- Indice PMI manufacturier final français. (09h50)

Etats-Unis :
- Rapport d'ADP sur l'emploi privé. (14h15)
- Indice PMI manufacturier américain. (15h45)
- ISM manufacturier américain. (16h00)
- Dépenses de construction. (16h00)
- Rapport hebdomadaire sur les stocks pétroliers domestiques américains. (16h30)
- Communiqué FOMC, à l'issue de la réunion de la Fed. (20h00)

Europe :
- Indice PMI manufacturier espagnol. (09h15)
- Indice PMI manufacturier italien. (09h45)
- Indice PMI manufacturier final allemand. (09h55)
- Indice PMI manufacturier final en Europe. (10h00)
- Indice PMI manufacturier final britannique. (10h30)

L'Euro atteint 1,1678$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 74,01$. L'once d'or se traite 1.220$.

VALEURS A SUIVRE

BNP Paribas annonce un bénéfice semestriel supérieur aux attentes : le résultat net est resté stable (-0,1%) sur le trimestre à 2,39 MdsE alors que le consensus attendait 2,06 MdsE. Le produit net bancaire est, sur la période, ressorti en hausse de 2,5% à 11,21 MdsE d'euros là encore au-dessus des attentes.

Air France : Au deuxième trimestre 2018, le groupe Air France-KLM a réalisé un résultat d'exploitation de 345 millions d'euros, en recul de 241 millions d'euros par rapport à l'année précédente.

Arkema : Pour la première fois de son histoire, l'EBITDA du Groupe dépasse 400 millions d'euros sur un trimestre, atteignant ainsi un plus haut historique. Le résultat net courant progresse de +31% à 226 millions d'euros, soit 2,97 euros par action. Le groupe prévoit désormais une progression "mid-single digit" (d'environ 5%) de l'EBITDA par rapport à l'excellente performance de 2017.

X-Fab dévoile un résultat net de 1,5 M$, en recul de 94% par rapport au 2ème trimestre 2017 et en recul de 90% par rapport au 1er trimestre 2018. Le bénéfice par action trimestrielle ressort ainsi à 0,01 dollar. -Fab précise que le chiffre d'affaires attendu pour le troisième trimestre 2018 est de 154-159 M$ avec une marge EBITDA de 18-20%. Les prévisions pour 2018 restent inchangées et sont basées sur un taux de change de 1,19 USD/EUR.

AcelorMittal : réalise un chiffre d'affaires semestriel de 39,18 milliards de dollars (33,33 Mds$ un an plus tôt). Le bénéfice opérationnel est de 2,361 Mds$ au 2e trimestre 2018, portant le bénéfice opérationnel du semestre à 3,93 Mds$. Il est en hausse de +32,5% par rapport au 1er semestre 2017. Le bénéfice brut d'exploitation (Ebitda) est de 3,073 Mds$ au 2e trimestre, soit une hausse de +22,3% par rapport au 1er trimestre 2018 (2,512 Mds$). L'Ebitda du 1er semestre s'établit ainsi à 5,585 Mds$, soit en hausse de +28,6% par rapport au 1er semestre 2017. Le bénéfice net est de 1,865 Md$ au 2e trimestre, soit une hausse de +56,4% par rapport au 1er trimestre 2018. Pour le 1er semestre, le bénéfice net est de 3,057 Mds$, soit une hausse de +31,5% par rapport au 1er semestre 2017. Le bénéfice de base par action est de 3,01$ (2,28$ sur le même période en 2017).

Bic : Le résultat net Part du Groupe par action était de 1,55 euro, comparé à 2,76 euros au premier semestre 2017, en recul de 43,8%. Le résultat net Part du Groupe par action normalisé a diminué de 5% à 3,05 euros, comparé à 3,21 euros au premier semestre 2017. Le résultat net Part du Groupe par action du deuxième trimestre 2018 était de 0,49 euro, comparé à 1,70 euro au deuxième trimestre 2017 en recul de 71,2%. Le résultat net Part du Groupe par action normalisé du deuxième trimestre 2018 a diminué de 2,5% à 1,99 euro, comparé à 2,04 euros au deuxième trimestre 2017.

AccorHotels a signé un accord portant sur l'acquisition de 85% de 21c Museum Hotels, société de gestion hôtelière qui repousse les frontières des musées et des hôtels pour faire vivre une expérience absolument novatrice du voyage. 21c associe musées d'art contemporain, boutiques-hôtels et restaurants dirigés par de grands chefs au sein de onze établissements ouverts ou en projet à travers les Etats-Unis.

Aperam enregistre un chiffre d'affaires de 2,434 milliards d'euros (2,349 MdsE au 1er semestre 2017). Le chiffre d'affaires pour le 2e trimestre 2018 à 1,218 MdE était stable par rapport aux 1,216 MdE du 1er trimestre 2018. Les expéditions d'acier pour le 2e trimestre 2018 ont diminué à 508 milliers de tonnes par rapport à 517 milliers de tonnes au 1er trimestre 2018. L'Ebitda est de 150 millions d'euros pour le 2e trimestre 2018 (141 ME pour le 1er trimestre 2018). Il porte à 291 ME l'Ebitda semestriel (314 ME au 1er semestre 2017). Le bénéfice net ressort à 80 ME au 2e trimestre 2018 (85 ME au 1er trimestre 2018). Le bénéfice net est relativement stable sur le semestre, puisque de 165 ME (164 ME un an plus tôt). Le bénéfice de base par action recule à 0,94 euro au 2e trimestre 2018 (0,99 euro au 1er trimestre 2018).

Alstom annonce avoir signé mardi un contrat de 330 millions d'euros auprès de l'opérateur Italo - Nuovo Trasporto Viaggiatori pour l'achat de cinq trains Pendolino EVO supplémentaires, exerçant une option sur le contrat initialement signé en octobre 2015. Le contrat comprend également 30 années de maintenance. Ces cinq nouveaux trains porteront la flotte totale Italo Pendolino EVO à 22 trains. Avec cet investissement supplémentaire, Italo, le premier opérateur italien privé à opérer sur des lignes à grande vitesse, sera en mesure d'étendre le réseau actuel et de répondre aux besoins croissants du marché, offrant de nouvelles destinations et des fréquences accrues.

CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS

Sodifrance, Viel & Cie, Poulaillon, Encres Dubuit, Geci, Mastrad, Emova Group

ANALYSTES

-HSBC ajuste en légère baisse à 72 Euros son objectif de cours sur Sanofi (conserver).

-Goldman Sachs revalorise le dossier Vivendi à 30 Euros en restant acheteur.

-Société Générale revalorise Rexel à 14,50 Euros (conserver).

-Kepler Cheuvreux passe de 'conserver' à 'alléger' sur Sartorius AG mais en ajustant le curseur en hausse à 111 Euros.

-Citi passe à l'achat sur Peugeot en ciblant un cours de 31,50 Euros.

-AlphaValue reste vendeur sur ADP en ajustant son cours cible à 125 Euros.

-Morgan Stanley passe de 'souspondérer' à 'pondération en ligne' sur EDF mais relève son objectif de cours à 12,80 Euros.

-Oddo reste acheteur d'EDF et réhausse de 13 à 14 Euros son objectif de cours.

-HSBC revalorise Vivendi à 25 Euros (conserver).

-HSBC passe d'acheter à conserver sur Worldline, avec un objectif ajusté de 49 à 53 Euros.

EN BREF

JCDecaux monte à 100% d'Eumex.

Saint-Gobain vend ses activités d'installation verrière outre-Manche.

Suez remporte plusieurs contrats importants en France.

Voluntis annonce le lancement de Theraxium Oncology.

Bouygues Construction et Colas finalisent l'acquisition d'Alpiq Engineering.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU