Préouverture Paris : les PMI et la Fed pour doper le CAC40?

Préouverture Paris : les PMI et la Fed pour doper le CAC40?
Jerome Powell, séance des questions du FOMC à Washington.

Boursier.com, publié le mercredi 16 décembre 2020 à 08h30

LA TENDANCE

Si l'absence de catalyseur empêche le CAC40 de déborder les 5.600 points depuis plusieurs séances, le sentiment de marché demeure favorable sur les valeurs cotées à Paris. L'indice parisien est attendu en légère hausse à l'ouverture. Le rendez-vous de la Fed aujourd'hui, devrait toutefois brider les initiatives en début de séances. A suivre malgré tout, la parution des indices d'activité PMI "flash" pour le mois de décembre en zone euro en mâtinée...

Face à la situation sanitaire dégradée, les opérateurs attendent en effet assez impatiemment le verdict de la Fed. La banque centrale américaine pourrait à cette occasion annoncer une prolongation de ses programmes d'achats d'actifs ("QE") jusqu'à ce que la reprise économique remplisse certaines conditions. De son côté, le vaccin contre le coronavirus développé par Moderna a franchi mardi une étape importante pour obtenir cette semaine le feu vert des autorités américaines à son déploiement. Celui produit par Pfizer et BioNTech a été administré lundi à de premiers volontaires aux Etats-Unis.

Une des stars des GAFAM, Apple s'est distingué à Wall Street hier, par un bond de 5%, après des informations du 'Nikkei' selon lesquelles la firme à la pomme prévoit de produire jusqu'à 96 millions d'iPhone au premier semestre 2021, ce qui serait un bond de près de 30% par rapport à la même période de 2019... Malgré la crise du Covid, la demande aurait ainsi été dopée par les modèles 5G lancés en novembre.

WALL STREET

La Bourse de New York a progressé mardi, alors que le Congrès américain s'active pour adopter avant Noël un nouveau plan de soutien à l'économie, au moment où l'épidémie de coronavirus vient de franchir le seuil des 300.000 morts aux Etats-Unis, et où la ville de New York envisage de se reconfiner. Les investisseurs attendent aussi le verdict de la Fed, qui a entamé mardi une réunion de deux jours. Comme prévu, le Collège Electoral a confirmé lundi soir l'élection de Joe Biden comme 46e président des Etats-Unis, dont la prise fonction se fera le 20 janvier prochain.

A la clôture, l'indice Dow Jones a regagné 1,13% à 30.199 points, tandis que l'indice large S&P 500 a repris 1,29% à 3.694 pts et que l'indice Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a grimpé de 1,25% à 12.595 pts.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Ventes de détail. (14h30)
- Stocks et ventes des entreprises. (16h00)
- Indice du marché immobilier américain de la NAHB. (16h00)
- Rapport hebdomadaire du Département à l'énergie sur les stocks pétroliers domestiques. (16h30)
- Communiqué de politique monétaire de la Fed. (20h00)
- Conférence de presse de Jerome Powell. (20h30)

Europe :
- Indice britannique des prix à la consommation. (10h30)
- Ventes britanniques de détail. (10h30)
- Balance commerciale européenne. (11h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.856$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,2167$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 50,56$.

VALEURS A SUIVRE

Atos annonce avoir signé un accord en vue d'acquérir Motiv ICT Security, le plus important fournisseur indépendant de services gérés de sécurité (MSS) des Pays-Bas. Par cette acquisition Atos va renforcer sa position de 3ème plus grand fournisseur mondial de services gérés de sécurité1 et étendre ses capacités dans des domaines clés tels que la détection et la réponse aux menaces.

bioMérieux annonce l'enrichissement de sa gamme ARGENE pour l'identification du SARS-CoV-2 par PCR en temps réel (RT-PCR) : le test SARS-COV-2 RESPI R-GENE a été marqué CE et est désormais commercialement disponible.

Crédit Agricole : le Conseil d'administration de Crédit Agricole SA a décidé d'une dépréciation de l'écart d'acquisition sur Crédit Agricole Italia. Cette dépréciation, non déductible, sera enregistrée dans les comptes consolidés du 4e trimestre 2020 de Crédit Agricole SA à hauteur d'environ 900 millions d'euros et du Groupe Crédit Agricole à hauteur d'environ 1 milliard d'euros.

Eramet et BASF s'associent pour évaluer le développement d'une production de nickel-cobalt raffinés destiné au marché en croissance des véhicules électriques. Il comprendrait une unité de lixiviation par acide à haute pression (HPAL) et une raffinerie de métaux de base (BMR). L'usine HPAL serait située à Weda Bay, en Indonésie. L'emplacement de la BMR sera déterminé lors de l'étude de faisabilité.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Mastrad, NextStage.

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Jefferies repasse d'acheter à 'conserver' sur Airbus en ciblant un cours de 90 euros.

SG repasse à l'achat sur Rexel en ciblant un cours de 15 euros.

INFOS MARCHES

1000 mercis : suspension de cotation.

Nanobiotix lève 100 M$ sur le Nasdaq.

Cellectis annonce le retrait de son offre d'ADS.

Bone Therapeutics a levé 10 ME.

EN BREF

Rothschild & Co prend le contrôle de la Banque Pâris Bertrand en Suisse.

Valneva initie une Phase 1/2 pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté contre le COVID-19.

Alstom décroche le marché de la 3ème ligne de métro de Toulouse.

Electricité de Strasbourg : déprécie pour 30 ME d'actifs.

Vinci Construction décroche le contrat du viaduc de la ligne 18 du Grand Paris Express.

Biophytis : sortie du dernier patient de l'étude SARA-INT de phase 2.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.