Préouverture Paris : nouvelle chute en vue! Le CAC40 à 5.300 points ?

Préouverture Paris : nouvelle chute en vue! Le CAC40 à 5.300 points ?
Membres d'équipe de Thai Airways à l'aéroport Suvarnabhum de Bangkok durant l'épidémie du nouveau coronavirus chinois.

Boursier.com, publié le vendredi 28 février 2020 à 08h30

LA TENDANCE

Le CAC40 pourrait ouvrir autour des 5.300 points ce matin! Perdant environ 200 points par rapport à sa clôture d'hier (-3,32%). Le coronavirus continue ses ravages sur les marchés puisqu'à ce niveau le recul de l'indice parisien, directement lié au virus, atteint 13%. Les marchés d'actions mondiaux sont en passe d'accuser leur pire semaine depuis la crise financière. La panique des investisseurs se traduit pas un appétit accru pour les actifs jugés les plus sûrs, comme la dette souveraine. Le pétrole lui est revenu sur les 50$.

Les investisseurs ne s'y trompent pas : l'épidémie ne cesse de s'étendre en Asie, en Europe, au Moyen-Orient et aux Etats-Unis, ce qui fait craindre un impact négatif fort sur l'économie mondiale.

De nouveaux pays ont déclaré des premiers cas, notamment le Nigeria, la première économie d'Afrique, ou encore les Pays-Bas. En France, le nombre de cas a doublé, passant à 38, dont 12 patients ont guéris, deux sont décédés et 24 restent hospitalisés. De son côté, la Chine a déclaré vendredi avoir enregistré la veille 327 nouveaux cas de contamination au coronavirus sur le continent, portant à 78.824 le nombre de cas recensés dans le pays.

WALL STREET

Après une courte pause hier, les indices ont terminé en forte baisse, les trois principaux indices décrochant brutalement de plus de 4% en toute fin de séance.

Le Dow Jones plonge de 4,42% à 25.767 points, et le S&P500, plus large, dévisse de 4,42% à 2.979 points. Pour le Nasdaq, la chute est de 4,61% à 8.567 points, avec ses poids lourds Apple (-6,5%) et Microsoft (-7). Tesla, le fabricant de voitures électriques haut de gamme, perd même 12,8% !

ECO ET DEVISES

France :
- Dépenses de consommation des ménages. (08h45)
- Indice préliminaire des prix à la consommation. (08h45)
- PIB préliminaire en France. (08h45)

Etats-Unis :
- Revenus et dépenses des ménages. (14h30)
- Balance du commerce international de biens. (14h30)
- Indice manufacturier PMI de Chicago. (15h45)
- Indice final du sentiment des consommateurs américains de l'Université du Michigan. (16h00)

Europe :
- Evolution du chômage en Allemagne. (09h55)
- Indice flash des prix à la consommation en Europe. (11h00)
- Indice préliminaire italien des prix à la consommation. (11h00)

L'once de métal jaune s'échange à 1.652$. De son côté, la parité euro / dollar atteint 1,1005$ ce matin. Le baril de Brent se négocie 50,88$.

VALEURS A SUIVRE

Veolia a présenté vendredi un plan stratégique et a précisé que son plan de quatre ans, nommé "Impact 2023", se traduirait par des cessions représentant environ 20% de ses 16 milliards d'euros de capitaux employés - soit quelque 3 milliards - et par un nouveau programme d'économies d'un milliard d'euros au total. Antoine Frérot a précisé que Veolia investirait quelque 5 milliards d'euros dans de nouvelles activités et que le groupe n'envisageait pas d'acquisitions de grande taille mais plutôt des opérations petites et moyennes, représentant jusqu'à 500 millions d'euros chacune environ.

Korian : Le résultat opérationnel courant (EBIT) s'élève à 337,7 ME, soit 9,3% du chiffre d'affaires (9,4% en 2018). Le résultat net part du Groupe se monte à 136 ME soit une augmentation de +10,4% par rapport à 2018 qui comprend une charge d'impôts de 64,7 ME et un taux d'imposition de 32%.

Engie : Au 1er mars 2020, les tarifs réglementés hors taxe baissent de -4,6% par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er février 2020. Cette baisse est de -1,2% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de -2,7% pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 4,8% pour les foyers qui se chauffent au gaz. Depuis le 1er janvier 2019, les tarifs réglementés de vente de gaz d'Engie ont baissé en tout de 18,6%.

PSB Indsutries Le résultat opérationnel avant écart d'acquisition s'élève à 8,9 ME, soit 3,4% du chiffre d'affaires, reflétant d'une part une amélioration de la rentabilité du pôle Luxe et Beauté (Texen) liée notamment aux fruits de la réorganisation nordaméricaine et à une activité Trading soutenue, et d'autre part le ralentissement de l'activité Santé & Industrie (Plastibell). Fort d'un résultat financier en amélioration à - 1,2 ME, le résultat net des activités poursuivies s'établit à 5 ME (5,5 ME en 2018). Le résultat net part du Groupe, intégrant le résultat net des activités non conservées (+ 6,9 ME liés à la cession en cours du site de Tianjin), s'établit à 11,9 ME (contre 78 ME en 2018 incluant les plus-values de cession et de scission). Il ne sera pas proposé de dividendes au titre de l'exercice 2019.

Saint-Gobain : Le résultat d'exploitation enregistre une nouvelle progression en 2019 de +5,7% en réel et +4,7% à structure et taux de change comparables, dont +1,6% au second semestre. La marge d'exploitation de Saint-Gobain progresse à 8% contre 7,7% en 2018 (7,5% publié avant ajustement IFRS 16), avec un second semestre à 8,4% (contre 8,1% au second semestre 2018). Les plus et moins-values de cessions, les dépréciations d'actifs et les frais d'acquisitions de sociétés s'inscrivent, en net, à -416 millions d'euros contre -2.074 millions d'euros en 2018. Le bénéfice net du groupe progresse ainsi significativement à 1.406 millions d'euros, contre 397 millions d'euros en 2018.

Lagardère : Le résultat net consolidé s'affiche à +11 ME contre +199 ME en 2018, en raison de l'effet défavorable du résultat net des activités abandonnées. Retraité des éléments non récurrents et non opérationnels, le résultat net ajusté part du groupe s'établit à +200 ME, stable par rapport à 2018.

ILS ONT AUSSI PUBLIÉ...

GTT, Advenis, Groupe EPC, UFF, Groupe Flo, La Foncière Verte, Groupe Parot, Genkyotex, Cerinnov Group, Harvest, Hiolle Industries

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

Goldman Sachs passe de 'neutre' à 'vendre' sur Eiffage en ciblant un cours de 98 euros.

Exane BNP Paribas passe de 'sousperformance' à 'neutre' sur LafargeHolcim en ciblant 50,50 CHF.

AlphaValue reste à l'achat sur Orange avec un objectif de cours ramené de 18,50 à 17,90 euros, passe d'accumuler à acheter sur Engie avec un objectif de 19,10 euros et d'acheter à 'accumuler' sur Bic avec un cours cible réduit à 63 euros.

INFOS MARCHÉ

Intrasense : le fonds Bracknor a exercé des BSA.

Lagardère : Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy au Conseil de Surveillance.

EN BREF

Groupe ADP ne partage pas l'avis de l'ART sur le CMPC.

Mecelec acquiert la société Biousse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.