Préouverture Paris : pas d'euphorie avant la Fed, demain

Préouverture Paris : pas d'euphorie avant la Fed, demain
graphique bourse trader

Boursier.com, publié le mardi 27 avril 2021 à 08h30

LA TENDANCE

LA TENDANCE

Le marché parisien pourrait bien débuter en retrait ce matin en dépit des nouveaux records enregistrés hier soir à Wall Street pour le S&P 500. Le Nasdaq lui aussi a touché un nouveau point haut! A Paris, dans l'immédiat, l'attente des annonces de la Réserve fédérale américaine sur sa politique monétaire et la conjoncture économique devraient quelque peu brider les décisions.

La Fed sera en effet au centre des attentions demain, mercredi. Si aucun bouleversement n'est attendu, les investisseurs anticipent déjà la prochaine étape, à savoir le fameux 'tapering'. Compte tenu du fort redressement de la première économie mondiale, les économistes interrogés par Bloomberg estiment désormais que la Réserve fédérale devrait commencer à réduire ses achats mensuels d'actifs de 120 milliards de dollars avant la fin de l'année, soit un peu plus tôt que prévu le mois dernier. La première hausse des taux d'intérêt n'est en revanche toujours pas attendue avant 2023.

WALL STREET

La Bourse de New York a terminé sur une note contrastée lundi, l'indice Dow Jones cédant aux prises de bénéfices, tandis que le S&P 500 et le Nasdaq ont inscrit de nouveaux records. Une nouvelle salve de résultats d'entreprises est attendue cette semaine, dont ceux des GAFAM. En outre, la Fed devrait maintenir mercredi sa politique monétaire ultra-accommodante, ce qui nourrit le reflux des taux d'intérêts et du dollar, deux facteurs de soutien pour les actions. La progression de la pandémie de coronavirus en Inde ou au Brésil ne paraît pas pour l'instant remettre en cause les scénarios de reprise économique mondiale.

A la clôture, le Dow Jones a cédé 0,18% à 33.981 points, tandis que l'indice large S&P 500 a gagné 0,18% à 4.187 pts, et que le Nasdaq Composite, riche en valeurs technologiques et biotechs, a avancé de 0,87% à 14.138 pts. Pour le Nasdaq, il s'agit du premier record depuis le 12 février dernier, qui avait été suivi d'une correction de plus de 10%, avec un creux à 12.609 pts le 8 mars dernier.

ECO ET DEVISES

Etats-Unis :
- Indice S&P Corelogic Case-Shiller des prix de l'immobilier. (15h00)
- Indice du marché immobilier américain de la NAHB. (15h00)
- Indice de confiance des consommateurs du Conference Board. (16h00)
- Indice manufacturier de la Fed de Richmond. (16h00)

La parité euro / dollar atteint 1,2075 ce matin. Le baril de Brent se négocie 66,10$. L'once d'or se traite 1.779$.

VALEURS A SUIVRE

Schneider Electric relève ses objectifs financiers pour 2021 dans la foulée d'un premier trimestre très soutenu. Au premier trimestre, le chiffre d'affaires de Schneider Electric a grimpé de 11,9% et de 13,5% en données organiques, à 6,53 milliards d'euros. "Nous avons connu un très bon début d'année 2021 porté par une demande ininterrompue et accrue dans nos deux activités et sur nos quatre marchés finaux", a déclaré le PDG Jean-Pascal Tricoire.

bioMérieux : La progression des ventes au premier semestre est maintenant estimée autour de 10%, à taux de change et périmètre constants. Dans un contexte très incertain et une évolution contrastée de la pandémie, la croissance organique des ventes pour l'année est maintenant attendue de neutre à autour de 5%. Malgré un degré d'incertitude élevé, l'objectif annuel de résultat courant contributif est maintenu.

SMCP : Au premier trimestre, le chiffre d'affaires consolidé de s'est établi à 223,9 ME, en baisse de -0,6% en organique. Alors que la très bonne dynamique se poursuit en APAC notamment en Chine continentale, et malgré les premiers signes de reprise dans la région Amériques, "cette performance reste fortement impactée par les mesures de confinement, les fermetures de magasins et un tourisme très limité en France et en EMEA", explique la société. Sur le trimestre, le groupe a généré +38,9% de ventes e-commerce. En données publiées, le chiffre d'affaires a reculé de -2,1%, intégrant un effet de change négatif de -1,5%.

Alten : Au 1er trimestre 2021, l'activité recule de -1,3%, à 681,1 millions d'euros. Elle recule de -12,7% en France (250,8 ME) et progresse de +6,8% à l'International (430 ME). A périmètre et change constants, l'activité décroît de -9,6% (-15,3% en France et -5,6% hors de France). La reprise de l'activité, perceptible au dernier trimestre 2020, s'est confirmée début 2021. Progressivement, le taux d'activité s'améliore pour atteindre 90% en mars 2021. Au 1er trimestre 2021, il s'est établi à 88,5% (89,8% l'an passé).

Nacon : Au 4è trimestre 2020-2021, le chiffre d'affaires de s'élève à 42,6 ME, porté tant par les performances des Accessoires que par celles des Jeux vidéo. Ainsi, le chiffre d'affaires des jeux vidéo augmente de 41,9% à 22,4 ME. Dans un contexte mondial de pénurie de composants, Nacon a su anticiper ses approvisionnements et a ainsi pu livrer régulièrement les circuits de distribution. Dans l'attente de la montée en puissance des nouvelles consoles, le parc installé de plus de 110 millions de consoles PS4 dans le monde permet à Nacon de générer des ventes d'Accessoires en forte hausse de 125,5% à 19,1 ME, avec notamment le succès des manettes Pro Compact Controller et Asymmetric Wireless Controller. Sur l'exercice 2020-2021, Nacon réalise une progression de +37,5% de son chiffre d'affaires qui atteint 177,9 ME, dépassant l'objectif rehaussé en novembre dernier à 160-170 ME. Nacon confirme son objectif de taux de ROC à 18% en 2020-2021. Nacon présentera ses prévisions d'activité 2021-2022 et révisera à la hausse les objectifs financiers de son plan Nacon 2023 lors de la publication des résultats annuels du 31 mai prochain.

Sword : Au 1er trimestre, le Groupe a réalisé une croissance organique de +17% par rapport à un budget de 13%, et une rentabilité de 13,7% par rapport à un budget de 13%. Cette surperformance concerne l'intégralité des entités du Groupe. Le CA grimpe ainsi à 47,4 ME et l'Ebitda ressort à 6,5 ME.

Michelin : Les ventes du premier trimestre sont de 5.448 ME, en progression de 2,3% avec un impact parités défavorable de 6%. La croissance des volumes pneus est de 7,5% avec notamment une consolidation des positions du groupe en Tourisme camionnette remplacement et un renforcement dans les Activités de spécialités. L'effet prix pneus est positif de + 0,3% avec un pilotage rigoureux dans un contexte de hausses des coûts matières et logistiques, qui compense l'effet négatif des clauses d'indexation.

ID Logistics se félicite d'avoir bien démarré l'année 2021 avec une croissance soutenue de son chiffre d'affaires au premier trimestre : 435,7 ME, en progression de +11% et de +15% à données comparables.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D'AFFAIRES/RÉSULTATS...

Passat, freelance.com, Société Foncière Lyonnaise, Dolfines, UV GERMI, Bigben, Fountaine Pajot, Paragon ID, Riber, Lumibird .

LES DERNIÈRES "RECOS" D'ANALYSTES...

HSBC remonte son objectif de 35 à 44 euros sur la FDJ. Citigroup ajuste en hausse son objectif à 13,90 euros sur le Crédit Agricole.

AlphaValue accumule Pernod Ricard avec un objectif ajusté à 199 euros, accumule Eramet avec un cours cible ajusté en hausse à 66,80 euros et allège Icade, mais avec un objectif qui remonte à 68,80 euros.

Berenberg est à l'achat sur Spie avec un cours cible ajusté en hausse à 24,70 euros.

Exane BNP Paribas repasse de 'sous-performance' à 'neutre' sur JCDecaux en ciblant un cours de 22 euros.

INFOS MARCHES

Technip Energies va racheter l'équivalent de 20 ME de ses propres actions à TechnipFMC.

DBT : tirage de la première tranche de BEOCABSA.

EN BREF

Munic : déploiement chez ALD.

Advini : BVC s'adosse pour accélérer à l'international.

Spie : Patrick Jeantet devrait entrer au Conseil d'administration.

OSE Immunotherapeutics : accord de licence mondial dans la transplantation d'organes.

Unibail : TechnipFMC s'installe dans la tour Trinity.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.