Préouverture Paris : pas de trêve pascale pour Donald Trump

Préouverture Paris : pas de trêve pascale pour Donald Trump©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 03 avril 2018 à 08h30

LA TENDANCE

Le bilan 2018 du CAC40 est négatif à l'issue du premier trimestre... et les indicateurs avancés du jour ne poussent pas à l'optimiste pour le début du second. En mars, le principal indice parisien a perdu -2,88%, ce qui porte son bilan depuis le 1er janvier à -2,73%, la plus mauvaise performance de l'indice depuis le second trimestre 2016. Ce matin, l'Europe fait encore grise mine après la longue coupure pascale. Le CAC est attendu en repli marqué, après trois séances consécutives de hausse.

Wall Street n'a pas chômé hier, mais il aurait peut-être mieux valu. Les trois grands indices américains ont à nouveau décroché après la réplique chinoise aux barrières protectionnistes érigées par Donald Trump. Les valeurs technologiques n'ont pas échappé à la purge puisque le président américain semble toujours déterminé à faire d'Amazon le bouc émissaire des difficultés du commerce physique aux Etats-Unis. Dans le reste de l'actualité générale, la France connaît ce mardi sa première grande vague de grève de l'ère Macron. La tension reste vive au Proche-Orient dans la Bande de Gaza après des affrontements meurtriers. Dans l'actualité des sociétés françaises, Vivendi subit un nouveau revers en Italie tandis que Casino et Auchan veulent se lancer dans une politique d'achat en commun à l'échelle planétaire.

Le CAC40 pourrait ouvrir autour des 5.130 points.

WALL STREET

Wall Street a nettement reculé lundi pour débuter la semaine, après une pause pascale de trois jours. Les opérateurs demeurent nerveux, sur fond de risques de guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine. Le DJIA glisse de 1,9% à 23.644 pts. Le Nasdaq décroche de 2,7% à 6.870 pts. Le S&P500 abandonne pour sa part 2,23%, à 2.582 pts. Pékin a annoncé dimanche son intention d'augmenter les tarifs douaniers jusqu'à 25% de 128 produits américains (porc, vins, fruits, noisettes...). Ces mesures constituent la réplique chinoise aux taxes américaines sur les importations d'acier et d'aluminium.

ECO ET DEVISES

En Europe, le ventes de détail allemandes de février (8h00) seront suivies des PMI manufacturiers flash de mars en France (9h50), Allemagne (9h55), zone euro (10h00) et Royaume-Uni (10h30). Aux Etats-Unis, les données sur les immatriculations automobiles en mars sont programmées en dans la journée.

La parité euro / dollar atteint 1,2303 ce matin. Le baril de Brent se négocie 67,81$ et le WTI 63,15$. L'once d'or se traite 1.338$ (-0,2%).

VALEURS A SUIVRE

* Automobile : la croissance du marché automobile français a ralenti en mars, selon les données publiées dimanche par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). Les immatriculations de véhicules particuliers n'ont progressé que de 2,2%, en données brutes, par rapport à mars 2017, soit 231.110 voitures.

* Vivendi : la situation se corse en Italie. Sky Italia et Mediaset ont scellé un accord de partage de contenus, qui pourrait aller jusqu'à la prise de contrôle de Mediaset Premium par la filiale locale du groupe britannique, anéantissant les projets du Français de créer un grand acteur de télévision payante.

* LVMH : le mercato interne des directeurs artistiques des maisons de LVMH se poursuit. Kris Van Assche, qui a passé la main à Kim Jones chez Dior Hommes, va prendre les commandes de la création de Berluti pour la totalité des produits (souliers, maroquinerie, prêt-à-porter, accessoires.

* ArcelorMittal : en Inde, le groupe a remis son ouvrage sur le métier dans le dossier Essar Steel. L'aciériste a soumis une nouvelle offre sur la société en faillite, toujours en tandem avec le japonais Nippo Steel & Sumitomo Metal, selon un communiqué transmis hier. Le PDG Lakshmi Mittal se dit convaincu que le duo est éligible à la reprise et qu'il propose le projet le plus solide et le plus compétitif.

* Air France KLM : jour de grève pour la compagnie qui devrait être en mesure de faire partir 70% de ses vols long-courriers, 67% de ses moyen-courriers au départ et vers Paris-Charles de Gaulle et 85% de ses vols court-courriers, Paris-Orly et province. Elle estime que près du tiers de ses pilotes sont grévistes (32,8%), un PNC sur cinq (20,5%) et 14,5 % de ses personnels au sol.

* Alstom : le groupe a reçu deux commandes concernant la fourniture de 25 trains régionaux Coradia Lint pour le sud de l'Allemagne, pour un total de 116 ME.

* Casino : le groupe frappe où personne ne l'attend ces derniers mois. Après les accords avec Ocado et Amazon, il révèle ce matin qu'il entame des négociations exclusives avec Auchan "en vue de bâtir un partenariat stratégique mondial pour leurs achats alimentaires et non-alimentaires".

* Antalis : bonne nouvelle, le groupe a arraché un accord de principe avec son pool de créanciers, qui définit les termes et conditions d'un crédit syndiqué de 285 ME, dont la maturité est étendue au 31 décembre 2021. En parallèle, la société a signé un accord de principe pour le refinancement d'un contrat d'affacturage de 215 ME dont la maturité est alignée sur celle du contrat de crédit syndiqué. Les prévisions 2017 sont confirmées.

* Chiffres d'affaires / résultats publiés : Neolife, CS, Gorgé, Prodways, ECA, Quantum, Sqli, Onxeo, Lanson, SCBSM, Theraclion, Pharmasimple, Nanobiotix, Deinove, IGE+XAO, Vranken Pommery, Delfingen, UTI, ABO, Idsud, Pharmagest, Sapmer, La Française de l'Energie...

* Analystes :

- Jefferies reste acheteur sur Axa, malgré un objectif de cours réduit de 30 à 25 euros.

- Portzamparc passe conserver à vendre sur Claranova, valorisé 0,90 euro par action.

- Kepler Cheuvreux entame le suivi d'Europlasma à l'achat en visant 0,40 euro.

- Goldman Sachs réduit d'achat à neutre sa recommandation sur Sodexo, avec un objectif de cours abaissé de 120 à 97 euros.

- AlphaValue passe d'accumuler à acheter sur Sodexo, avec un objectif de cours inchangé de 109 euros.

- Natixis passe d'achat à neutre Sodexo, avec un objectif de cours abaissé de 123 à 87 euros.

- Société Générale reste à conserver sur Sodexo, mais réduit de 114 à 94 euros son objectif de cours.

- Genesta reste à l'achat sur SQLI, avec un objectif de cours abaissé de 46,10 à 43,10 euros.

- JP Morgan reste à "souspondérer" sur SES, avec un objectif de cours réduit de 11 à 10,70 euros.

* En Bref :

- Alpha Mos lance une augmentation de capital de 5 ME.

- Nouvelles rumeurs d'accord entre EuropaCorp et Netflix.

- Biom'upet Athyrium clôturent la première tranche d'un financement obligataire de 25 ME avec BSA.

- Custom Solutions devient Qwamplify.

- Wavestone négocie le rachat d'un cabinet de conseil britannique.

- L'EMA va examiner des demandes de mises sur le marché pour cemiplimab et Dupixent de Sanofi.

- Nouvelle commande en Allemagne pour Riber.

- Nouveau PDG pour Adeunis.

- Baccarat reprend les négociations de cession avec FFC.

- Cibox reporte au 15 avril la signature de l'accord avec CXM.

- TF1 signe des droits pour la coupe du monde de rugby 2019.

- Medicrea forme une joint-venture en Belgique.

- Adthink Media ouvre un bureau à Lisbonne.

- Bruno Bensasson nommé au comité exécutif d'EDF.

- Un nouveau directeur général adjoint chez Eramet.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.