Préouverture Paris : stop ou encore ?

Préouverture Paris : stop ou encore ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 13 février 2018 à 08h30

LA TENDANCE

La seconde séance consécutive de hausse marquée des indices américains hier a rassuré les investisseurs, même en Asie où les places boursières avaient peiné à rebondir la veille, hormis Tokyo qui a perdu du terrain. Depuis le début de la vague brutale de prises de bénéfices sur les marchés, c'est la première fois que Dow Jones, S&P500 et Nasdaq parviennent à enchaîner deux séances de rebond, qui plus est de rebond marqué. La véritable séance test aura cependant lieu demain avec la publication à 14h30 des chiffres de l'inflation aux Etats-Unis en janvier. Une évolution trop brusque des prix à la hausse pourrait confirmer les craintes de hausse de taux plus rapide que prévu, qui ont poussé ces derniers jours les financiers à prendre des bénéfices.

Les publications trimestrielles s'intensifient en Europe, avec Kering, Natixis, Randstad et TUI notamment, mais aussi aux Etats-Unis où Pepsico et MetLife sont programmées.

L'enthousiasme américain est modérément communicatif. Les indicateurs avancés européens évoluent autour de l'équilibre, avec un léger biais haussier à Paris et à Londres.

WALL STREET

La Bourse américaine a poursuivi lundi son rebond entamé vendredi, les indices progressant de l'ordre de 1,5% en clôture. L'annonce du plan de Donald Trump pour investir 1.500 milliards de dollars sur 10 ans dans la rénovation des infrastructures américaines a notamment soutenu la cote. Mais le climat général est resté volatil, en attendant la publication, mercredi, des chiffres de l'inflation aux Etats-Unis en janvier. Parmi les plus fortes hausses du Dow Jones, Apple a repris 4% et Boeing a rebondi de 3,3%. A la clôture, l'indice Dow Jones a gagné 1,70% à 24.601 points (après +1,38% vendredi), tandis que l'indice large S&P 500 a progressé de 1,39% à 2.656 pts (après +1,49% vendredi) et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a pris 1,56% à 6.982 pts (après +1,44% vendredi).

ECO ET DEVISES

Deux événements, en Europe, ce matin, avec les salaires français du 4ème trimestre (8h45) et l'indice des prix à la consommation britanniques de janvier (10h30).

La parité euro / dollar atteint 1,2301 ce matin. Le baril de Brent se négocie 62,99$ et le WTI 59,62$. L'once d'or se traite 1.325$ (+0,2%).

VALEURS A SUIVRE

* Kering : le groupe a publié des résultats impressionnants au terme de l'exercice 2017, phénoménaux même, pour reprendre l'expression de François-Henri Pinault. Les actionnaires bénéficieront d'un dividende de 6 euros en numéraire et de l'octroi d'actions Puma.

* Orange : le différend commercial avec TF1 ne semble pas près de se régler. L'opérateur a supprimé les chaînes du groupe de ses documents de présentation. Le CSA avait proposé le 7 février de jouer les médiateurs, mais son offre semble pour l'heure être restée lettre morte.

* Michelin : les résultats 2017 sont en ligne avec les attentes. Le dividende est accru à 3,55 euros. Le groupe vise cette année une croissance modérée de son marché, une amélioration de ses résultats et un cash-flow libre structurel supérieur à 1,1 MdE.

* ArcelorMittal : l'aciériste est candidat à la reprise de son homologue indien en difficultés Essar Steel.

* Alstom : le groupe s'est allié à Siemens, Ferrovie dello Stato Italiane, George Kent et PORR pour l'appel d'offre sur la ligne à grande vitesse prévue entre Kuala Lumpur et Singapour, qui devrait être opérationnelle en 2026. Le projet représente plusieurs milliards d'euros, mais la concurrence est vive.

* Ubisoft : les revenus du 3ème trimestre fiscal (qui couvre la période de Noël) ont atteint 725 ME, au-delà du haut de la fourchette communiquée (700 ME). Les objectifs sont confirmés, comme ceux de l'exercice suivant.

* Bourbon : le groupe poursuit sa mue en dévoilant un nouveau plan stratégique. Mais les pertes 2017 seront très lourdes. Autour de -600 ME pour le résultat net consolidé.

* Cegedim : Bpifrance a vendu 12% du capital par placement privé à 35 euros pièce, alors que le titre cote un peu plus de 40 euros. La banque publique conserve 3%.

* Chiffres d'affaires / résultats publiés : Lectra, Inventiva, Pharmasimple, Coface, Advicenne...

* Analystes :

- Natixis relève de neutre à acheter sa recommandation sur BNP Paribas.

- Berenberg reste à conserver sur L'Oréal, avec un objectif relevé de 170 à 179 euros.

- HSBC reste à conserver sur SES, mais réduit de 15 à 13,50 euros son objectif.

- Natixis passe d'achat à neutre sur Société Foncière Lyonnaise.

- Jefferies relève légèrement de 59,20 à 60 euros son objectif de cours sur Société Générale, en restant acheteur.

- Raymond James passe de surperformance à achat fort sur Total, avec un objectif de cours relevé de 53 à 55 euros.

- Morgan Stanley relève sa recommandation sur Total à "surpondérer" avec un objectif de cours légèrement abaissé de 56 à 55,60 euros.

* En Bref :

- Horizontal Software signe un contrat avec l'Ensemble Hospitalier de l'Institut Curie.

- Cellectis se fait délivrer deux nouveaux brevets américains.

- Altarea Cogedim bailleurs du projet Oxygen à La Défense.

- Esker signe avec Heineken.

- DLSI ouvre un bureau à Marseille.

- Crossject émet 5,25 ME d'obligations et des BSA.

- Gecina commence à remplir le programme Secondesk.

- Michelin associé à Mobivia.

- Altice a vendu ses actifs suisses pour 214 MCHF.

- Solocal fait suspendre ses cotations jusqu'à jeudi, le temps d'annoncer quelque chose.

- Neovacs publiera les résultats de son étude de phase IIB dans le lupus en juin.

- Le cancer du sein triple négatif, nouvelle cible pour Erytech.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU