Préouverture Paris : Total met la main sur Direct Energie

Préouverture Paris : Total met la main sur Direct Energie©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 18 avril 2018 à 08h30

LA TENDANCE

Les marchés restent fermes ce mercredi, sur fond du retour d'opérations financières. Ce matin Total annonce le rachat de Direct Energie à 42 euros l'action...
La Bourse de New York a enchaîné mardi une deuxième séance de hausse, les publications de résultats d'entreprises ayant repris le pas sur les craintes de guerre commerciale et sur les turbulences géopolitiques. De nombreuses sociétés, dont Netflix (+9,2%) et UnitedHealth Group (+3,6%), ont annoncé des comptes supérieurs aux attentes pour le 1er trimestre, confirmant les effets positifs de la croissance économique sur les profits des entreprises. Les marchés ont aussi apprécié des annonce chinoises sur une plus grande ouverture de son marché aux groupes automobiles étrangers.

WALL STREET

Le Dow Jones a gagné 0,87% à 24.786 points mardi à la clôture, tandis que l'indice large S&P 500 a pris 1,07% à 2.706 pts et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a grimpé de 1,74% à 7.281 pts.
Sur le marché des changes, l'indice du dollar (qui mesure son évolution face à un panier de 6 devises) a progressé de 0,1% à 89,53, tandis que l'euro revient à 1,2310$ après de nouveaux signes de ralentissement de l'économie allemande, moteur de la croissance de la zone euro.
Le pétrole a repris un peu de hauteur après sa correction de la veille. Le baril de brut américain WTI s'avance de 0,45%, à 66,52$ (contrat à terme de mai sur le Nymex) et le Brent de la Mer du nord gagne 0,2% à 71,60$. Les investisseurs sont dans l'attente des chiffres des stocks hebdomadaires de brutaux Etats-Unis, qui seront publiés ce mercredi...

ECO ET DEVISES

Les marchés ont apprécié les dernières prévisions du FMI, qui a relevé mardi ses prévisions de croissance mondiale pour 2018 et 2019. Toutefois, l'institution s'inquiète aussi des tensions commerciales, qui pourraient faire "dérailler" la solide croissance mondiale à partir de 2020...
Le PIB des Etats-Unis devrait progresser de 2,5% cette année selon les projections, puis de 2,2% en 2019, soit dans les deux cas 0,2 point de plus que le FMI avait anticipé en janvier.
Par ailleurs, la production industrielle US a augmenté en mars de 0,5% sur un mois, contre +0,4% de consensus de place et +1% pour la lecture révisée (en légère baisse) en février. La production manufacturière américaine, quant à elle, s'est appréciée de seulement 0,1% par rapport au mois antérieur, contre +0,2% de consensus et +1,5% en février.

VALEURS A SUIVRE

* Total a signé un accord avec les principaux actionnaires de Direct Energie portant sur un projet d'acquisition de 74,33% de son capital, sur la base d'un prix de 42 euros par action, coupon de 0,35 euro détaché, soit un prix global d'acquisition d'environ 1,4 milliard d'euros. Une fois cette acquisition réalisée, Total déposera auprès de l'Autorité des marchés financiers une offre publique obligatoire portant sur les titres de Direct Energie admis aux négociations sur Euronext Paris au même prix par action de 42 euros, faisant ressortir une prime de 30% par rapport au cours de clôture du 17 avril 2018 et une prime de 24% sur la moyenne des trois derniers mois et de 13% sur la moyenne des six derniers mois pondérée par les volumes. Direct Energie est ainsi valorisée à environ 12,5 fois son EBITDA prévisionnel 2018.
Dans le cadre de cet accord et du protocole d'accord de rapprochement signé avec Direct Energie, le conseil d'administration de Direct Energie réuni le 17 avril a approuvé à l'unanimité cette opération et a d'ores et déjà fait part de son intention de recommander aux actionnaires, sous réserve d'une confirmation du caractère équitable de l'offre publique par l'expert indépendant, d'apporter leurs titres à l'offre qui sera déposée.

* Lagardère entre en négociations exclusives avec Czech Media Invest en vue de la vente de ses titres de presse en France, à savoir Elle et ses déclinaisons, y compris les sites Internet de Elle en France, Version Femina, Art & Décoration, Télé 7 Jours et ses déclinaisons, France Dimanche, Ici Paris et Public. Cette deuxième opération marque une nouvelle étape du redéploiement stratégique annoncé par Arnaud Lagardère, le 8 mars 2018. Le produit de la vente des magazines, comme celui des radios étrangères, sera prioritairement affecté à l'investissement et au développement de Lagardère Publishing, Lagardère Travel Retail et de la production de contenus.

* Rémy Cointreau a réalisé un chiffre d'affaires de 1,13 milliards d'euros sur l'année 2017-18, en croissance publiée de 2,9%. En organique (à devises et périmètre constants), les ventes sont en progression de 7,2%, grâce à une excellente dynamique au 4ème trimestre (+12,8%).
L'accélération de la croissance annuelle est portée par les marques du groupe (+9,2% en organique) et notamment par la Maison Rémy Martin (+13,2%) qui réalise une belle performance dans toutes les zones géographiques. Retraitée de la déconsolidation de Passoã, l'activité Liqueurs & Spiritueux progresse de +4% en organique, grâce à une contribution positive de l'ensemble de ses marques. La fin de contrats de distribution de marques tierces explique le recul technique de l'activité Marques Partenaires (-10,4%), sans effet significatif sur le Résultat Opérationnel Courant du groupe.
'Asie Pacifique réalise une très belle année, en accélération notable, grâce à la Grande Chine, à Singapour, au Japon et à la nouvelle filiale Malaysienne. Les Amériques poursuivent leur progression solide, portée par les Etats-Unis et le Canada. La tendance de la zone Europe, Moyen Orient & Afrique (EMEA) est pénalisée par la déconsolidation de Passoã, mais bénéficie par ailleurs d'une très bonne dynamique en Russie, Europe Centrale et Royaume Uni.
Fort d'un chiffre d'affaires annuel conforme aux prévisions du groupe, Rémy Cointreau confirme son objectif d'une croissance de son résultat opérationnel courant sur l'exercice 2017-18, à devises et périmètre constants.

* Innate Pharma SA présente aujourd'hui des données préliminaires d'un essai de Phase I/II en cours évaluant la tolérance et l'efficacité de la combinaison de monalizumab, un anticorps monoclonal "first-in-class" ciblant le point de contrôle NKG2A sur les cellules NK, avec cetuximab (anti-EGFR) chez des patients prétraités atteints d'un carcinome épidermoïde de la tête et du cou en rechute et/ou métastatique.
Ces données ont été présentées aujourd'hui dans un poster au congrès annuel de l'Association Américaine pour la Recherche sur le Cancer (AACR - 14 au 18 avril, Chicago).

* Getlink publie un chiffre d'affaires du premier trimestre 2018 en croissance de +5% à 241,4 millions d'euros.
Jacques Gounon, Président-Directeur général du Groupe, a déclaré : "Au premier trimestre 2018, le Groupe publie de nouveau d'excellents résultats, avec un premier trimestre record 2 . La croissance des deux côtés de la Manche et l'évolution des négociations du Brexit nous permettent de viser un EBITDA de plus de 735 millions d'euros en 2022."

* DONTNOD Entertainment, studio français indépendant de création et de développement de jeux vidéo, annonce l'enregistrement de son Document de base par l'Autorité des marchés financiers (AMF) sous le numéro I.18-017 en date du 17 avril 2018.
L'enregistrement du Document de base constitue la première étape du projet d'introduction en Bourse de DONTNOD sur le marché d'Euronext Growth à Paris, sous réserve des conditions de marché et de la délivrance par l'AMF d'un visa sur le Prospectus relatif à l'opération.

* Guerbet présente aujourd'hui son plan stratégique GEAR 2023.
Le groupe a décidé de mettre en oeuvre un plan stratégique ambitieux afin de tirer profit des opportunités de croissance qui existent dans un contexte d'évolution de ses marchés. En Imagerie Diagnostique, le marché des produits de contraste en IRM, qui est estimé à environ 1 MdE, devrait connaître des perspectives de croissance moindre en valeur, du fait de la pénétration des génériques et de la pression sur les prix qui en résulte, et qui pourraient contrebalancer la croissance en termes de volumes. Le marché des produits de contraste en CT & Cath Lab, qui est estimé à environ 2,7 MdsE, devrait enregistrer un taux de croissance faible à seulement un chiffre.

* Imerys : Dans le cadre de sa stratégie de création de valeur sur le long terme, Imerys revoit régulièrement ses options d'allocation de ressources au sein de son portefeuille d'activités de manière à assurer l'optimisation de son profil de métiers et de croissance.
Dans ce cadre, le Groupe a engagé une réflexion stratégique sur l'avenir de sa division Toiture. Cette division, qui est le leader des solutions de toiture en France, a réalisé un chiffre d'affaires de 300 millions d'euros en 2017.
Si cette réflexion devait se traduire en options concrètes, celles-ci donneraient lieu à examen par les organes de gouvernance du Groupe.

* Haulotte a réalisé sur le 1er trimestre 2018 un chiffre d'affaires consolidé de 139,7 ME contre 133,3 ME sur la même période de l'année précédente, ce qui représente une croissance de +9%.
L'activité est tirée par la poursuite du dynamisme du marché européen, dont les ventes ont progressé de 9%, et par la bonne performance réalisée en Asie-Pacifique, qui affiche une croissance de ses ventes de 20%, en particulier grâce à la
Chine.
Ce premier trimestre d'activité permet à Haulotte de confirmer à ce stade sa prévision de croissance de chiffre d'affaires voisine des 10% pour l'exercice 2018.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.