Préouverture Paris : Trump douche les espoirs de Broadcom sur Qualcomm

Préouverture Paris : Trump douche les espoirs de Broadcom sur Qualcomm©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 13 mars 2018 à 08h30

LA TENDANCE

Après cinq séances consécutive dans le vert, le CAC40 a réussi la passe de six hier soir, mais cela ne s'est pas joué à grand-chose avec un petit +0,04% à la cloche. Aujourd'hui, les regards se tourneront vers les chiffres de l'inflation américaine de février, attendus à 14h30, dans lesquels les investisseurs espèrent pouvoir lire une confirmation que la Fed ne relèvera pas ses taux trop rapidement. Les financiers parlent d'ailleurs beaucoup d'inflation actuellement. Dans la mesure où les banques centrales échouent depuis plusieurs années à atteindre leurs objectifs d'inflation optimale, ne faut-il pas repenser le système ou du moins les cibles ?

En Europe, les principales publications d'entreprises du jour concernent les allemandes Hannover Re et RWE, la française Iliad et la britannique Antofagasta. Aux Etats-Unis, la décision de Donald Trump d'opposer cette nuit son veto au rachat hostile de Qualcomm par Broadcom sur le terrain de la sécurité nationale suscite beaucoup de commentaires. C'est même le sujet le plus débattu du jour chez les professionnels.

Les indicateurs avancés sont proches de l'équilibre avec un léger biais haussier en Europe. En Asie, la baisse a dominé, hormis à Tokyo où le Nikkei 225 a profité du reflux du yen.

WALL STREET

L'effet positif des chiffres de l'emploi publiés vendredi ne s'est pas prolongé lundi à la Bourse de New York. Les investisseurs ont recommencé à s'inquiéter des conséquences possibles des barrières douanières sur l'acier et l'aluminium que Donald Trump veut imposer dans moins de 15 jours. Le Nasdaq est tout de même parvenu à inscrire un nouveau record. Les investisseurs sont aussi restés prudents avant la publication, mardi, des chiffres de l'inflation aux Etats-Unis en février. A la clôture, le Dow Jones a cédé lundi 0,62% à 25.178 points, tandis que l'indice large S&P 500 a reculé de 0,13% à 2.783 pts. Le Nasdaq composite a en revanche progressé de 0,36% à 7.588 pts, un nouveau sommet historique.

ECO ET DEVISES

La parité euro / dollar atteint 1,2311 ce matin. Le baril de Brent se négocie 63,77 $ et le WTI 60,25$. L'once d'or se traite 1.318$ (-0,3%).

VALEURS A SUIVRE

* Veolia : l'actionnaire Qatari est en train de quitter le capital. Qatari Diar, la branche immobilière du fonds souverain du pays, a lancé le placement de 4,63% du capital, soit 26,107 millions d'actions.

* Carrefour : si le groupe peine en France, en Chine et sur certains autres marchés européens, il reste sur une dynamique forte au Brésil, malgré les soubresauts de l'économie locale. Une cinquantaine d'ouvertures sont programmées cette année, ont indiqué les dirigeants de Carrefour Brésil lors d'une journée investisseurs.

* Airbus : les compagnies indiennes équipées d'A320neo équipés de moteurs P&W sont forcées de clouer au sol les monocouloirs après une décision de l'aviation civile indienne. Les transporteurs sont furieux. L'image de l'avionneur est écornée.

* Natixis : la banque a mis un sérieux coup d'accélérateur à sa stratégie de développement dans le conseil en fusions et acquisitions. La filiale de BPCE a révélé trois nouvelles prises de participations, dont deux majoritaires, dans des boutiques indépendantes ayant pignon sur rue : Fenchurch, Vermilion Partners et Clipperton.

* Altice : le groupe négocie la vente à Tofane Global de ses activités de marché de gros voix à l'international (international wholesale voice carrier business) en France, au Portugal et en République Dominicaine. Aucune modalité financière n'a été communiquée à ce stade.

* Groupe Partouche : la société précise s'être constituée partie civile dans le dossier qui secoue l'entreprise, une enquête pour blanchiment visant certains cadres de l'établissement cannois et des clients. Le casino concerné restera ouvert, contrairement aux rumeurs qui ont circulé. La cotation des actions, suspendue une partie de la journée hier, reprend ce matin. La direction se dit en conformité avec la loi et regrette le battage médiatique excessif autour de cette affaire.

* Cellectis : le laboratoire disposait fin 2017 de 297 M$ de trésorerie pour mener à bien ses développements, ce qui lui donne de la visibilité jusqu'en 2020.

* Chiffres d'affaires / résultats publiés : Drone Volt, Visiativ, Abivax, Auféminin, Foncière Euris, Foncière Atland, Terreis...

* Analystes :

- HSBC passe de conserver à acheter sur bioMérieux, dont l'objectif passe cependant de 78 à 75 euros.

- AlphaValue passe de vendre à alléger sur Edenred.

- Morgan Stanley dégrade Icade de surpondérer à pondération en ligne, non sans avoir rehaussé son objectif de 84 à 86 euros.

- UBS réduit de 57 à 55 francs son objectif sur LafargeHolcim mais reste neutre.

- JP Morgan abaisse M6 de neutre à souspondérer en visant 21,50 euros contre 22,80 euros précédemment.

- Barclays passe de pondération en ligne à surpondérer sur Total, revalorisé de 57 à 60 euros.

- Berenberg entame le suivi de Worldline à l'achat en visant 51 euros.

* En Bref :

- Le tribunal de commerce autorise la stratégie de recentrage de Rougier.

- Median collabore avec le CHU de Nice.

- Neovacs réaffirme ses ambitions pour 2018-2019.

- Bouygues démarre les travaux de Chapelle Internationale à paris.

- ArcelorMittal va racheter jusqu'à 0,68% de son capital.

- Premiers retours positifs pour PRIMA de Pixium Vision.

- Un nouveau complexe logistique de 8.670 mètres carrés en Belgique pour Montea.

- Poxel espère déposer un dossier d'enregistrement d'Imeglimine au Japon en 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.