Préouverture Paris : Trump, trop sanguin pour les marchés ?

Préouverture Paris : Trump, trop sanguin pour les marchés ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 14 mars 2018 à 08h30

LA TENDANCE

Coup d'arrêt hier pour le CAC40, qui a perdu du terrain après six séances de progression. Les marchés financiers sont à nouveau interloqués par les décisions de Donald Trump. Si le limogeage du patron de la diplomatie américaine Rex Tillerson ne constitue pas une surprise puisqu'il avait déjà été évoqué à plusieurs reprises, il vient s'ajouter à une impressionnante série de départs qui montrent que le président américain se fabrique une garde rapprochée de plus en plus conservatrice. Les investisseurs s'alarment aussi des conséquences d'une guerre commerciale élargie lancée par les Etats-Unis. Plusieurs études en ce sens sont parues cette semaine, du type " les mesures à prendre pour protéger votre portefeuille "... Les pays exportateurs comme le Japon, la Chine et l'Allemagne sont dans le collimateur. Pas étonnent que Francfort ait beaucoup plus souffert hier sur les autres marchés européens.

Au chapitre des publications d'entreprises en Europe, l'espagnol Inditex, holding de Zara, est le plus gros dossier du jour mais pas le seul puisque le britannique Prudential, l'allemand Adidas et l'italien Leonardo seront aussi de la partie.

Le CAC40 devrait ouvrir en baisse d'une vingtaine de points.

WALL STREET

Après une séance hésitante lundi, les marchés américains se sont orientés en baisse mardi, après l'annonce du limogeage surprise par Donald Trump de son secrétaire d'Etat Rex Tillerson, l'ex-patron d'ExxonMobil. En outre, la question des taxes sur les métaux importés que Donald Trump veut imposer dans moins de 15 jours a continué de peser. Par ailleurs, le président américain mis son veto au rachat du fabricant américain de puces Qualcomm (-4,9%) par Broadcom (-0,6%), un groupe basé à Singapour, en invoquant la "sécurité nationale". Dans ce contexte tendu, l'annonce d'une inflation plutôt sage en février aux Etats-Unis, n'a pas suffi à rassurer les investisseurs. A la clôture, le Dow Jones a cédé mardi 0,68% à 25.007 points, tandis que l'indice large S&P 500 a reculé de 0,64% à 2.765 pts. Le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a cédé 1,02% à 7.511 pts, après avoir signé deux records historiques d'affilée.

ECO ET DEVISES

Beaucoup d'indicateurs aujourd'hui. En Europe, l'indice des prix à la consommation allemands de février (08h00) sera suivi à 11h00 de la production industrielle de janvier et de l'emploi du 4ème trimestre dans la zone euro. Aux Etats-Unis, l'indice des prix à la production et les ventes de détail (13h30) précèderont les stocks et ventes des entreprises et l'indice des anticipations d'inflation de la Fed d'Atlanta (15h00) ainsi que le rapport hebdomadaire du Département à l'énergie concernant les stocks pétroliers domestiques (15h30).

La parité euro / dollar atteint 1,2407 ce matin. Le baril de Brent se négocie 64,57$ et le WTI 60,74$. L'once d'or se traite 1.328$ (+0,1%).

VALEURS A SUIVRE

* Société Générale : le 'Handelsblatt' indique que la banque serait en négociations exclusives pour le rachat de la division EMC de Commerzbank, après avoir offert des conditions plus intéressantes que l'autre finaliste, Goldman Sachs.

* Veolia : le groupe va lancer une enquête interne après les révélations conjointes de plusieurs médias, au nombre desquels 'Le Monde' et 'Cash Investigation', sur des soupçons d'entente sur le marché des eaux usées en Ile-de-France.

* Nokia : le comité de suivi des engagements du groupe finlandais suite au rachat d'Alcatel-Lucent s'est réuni hier à Bercy. Si les engagements sur l'emploi progressent, la société n'a pas encore satisfait à celui d'implantation en France du pilotage d'activités de recherche majeures.

* Cafom : c'est parti pour l'entrée en bourse de Vente-Unique.com, la filiale de Cafom spécialisée dans la vente de meubles en ligne. Les actions, proposées dans la fourchette 9,84 à 11,56 euros.

* Genfit : le laboratoire disposait fin 2017 d'une situation de trésorerie, équivalents de trésorerie et actifs financiers courants de 273,8 ME. La perte nette ressortait à 58,6 ME pour l'exercice. La société garde une perspective de commercialisation d'elafibranor à l'horizon 2020.

* Nicox : la société a modifié les accords le liant à Bausch + Lomb sur Vyzulta, vendu depuis le mois de décembre dernier aux Etats-Unis. Le laboratoire a obtenu une légère amélioration des conditions d'origine, qui remontent à 2010.

* Chiffres d'affaires / résultats publiés : Rothschild, Haulotte, Heurtey, NextStage, DBV, Interparfums, McPhy, Immobilière Dassault, Supersonic Imagine...

* Analystes :

- GreenSome Finance reste à accumuler sur Evolis, légèrement revalorisé de 44,40 à 44,90 euros.

- Jefferies reste acheteur d'Erytech en dépit d'un objectif réduit de 42 à 39 euros.

- HSBC passe d'achat à conserver sur Scor, avec un objectif réduit de 39 à 37 euros.

* En Bref :

- La dette de CGG notée " B3 " par Moody's.

- Nouveau directeur général chez Europcar France.

- Orange émet 1 MdE d'obligations à 10 ans.

- Cast signe avec Wells Fargo.

- Valneva lance une Phase I pour évaluer VLA1553 contre le Chikungunya.

- Saint-Gobain émet 750 ME d'obligations.

- Genomic Vision étend sa collaboration avec Quest Diagnostics.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU