Préouverture Paris : Trump va dégainer contre la Chine

Préouverture Paris : Trump va dégainer contre la Chine©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 22 mars 2018 à 08h30

LA TENDANCE

La banque centrale américaine a, sans surprise, donné un tour de vis d'un quart de point à ses taux directeurs hier. Un resserrement monétaire justifié par la bonne dynamique de l'activité économique, une dynamique qui s'annonce même un peu plus forte que prévu puisque la Fed et son nouveau patron Jerome Powell ont révisé en hausse les projections sur le moyen terme. Paradoxalement, le dollar a chuté hier après ces annonces, alors qu'une économie américaine conquérante devrait théoriquement profiter au billet vert. En parallèle, le baril a connu une seconde journée faste. Le brut léger américain WTI a repassé les 65$ pour la première fois depuis le 2 février.

Le reste de l'actualité financière est dominé par le mea culpa de Mark Zuckerberg sur l'affaire Cambridge Analytica qui empoisonne Facebook et par les rumeurs d'exemption de surtaxes douanières américaines sur l'acier en faveur de plusieurs partenaires commerciaux des Etats-Unis, dont l'Union européenne. Donald Trump devrait annoncer ce jour la teneur des droits de douane qu'il prévoit d'infliger à la Chine, lors d'une conférence de presse prévue à 16h30 heure de Paris, un événement majeur pour le commerce mondial.

Le CAC40, après la Fed, est attendu en baisse marquée, autour des 5.200 points.

WALL STREET

A l'issue d'une séance volatile, les indices boursiers américains se sont finalement orientés en baisse mercredi soir, après que la Fed a adopté un ton légèrement plus ferme concernant sa future politique monétaire. La banque centrale américaine a relevé comme attendu son principal taux directeur d'un quart de point, mais sous la houlette de son nouveau président, Jerome Powell, elle a aussi revu en hausse ses projections de croissance économique, d'inflation et de taux pour les trois ans à venir. La séance a aussi été marquée par une chute du dollar, une flambée du pétrole et une détente des taux d'intérêts sur les marchés obligataires. A la clôture, le Dow Jones s'est replié mercredi de 0,18% à 24.682 points, tandis que l'indice large S&P 500 a aussi cédé 0,18% à 2.711 pts, et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a lâché 0,26% à 7.345 pts.

ECO ET DEVISES

En Europe, les indices de confiance français de mars (08h45) seront suivis des indices PMI composite & services de mars en France (09h00), Allemagne (9h55) et zone euro (10h00), puis par l'ifo allemand de mars (10h00), les ventes de détail britanniques de février (10h30) et la décision de la Banque d'Angleterre sur ses taux (13h00). Aux Etats-Unis, le programme est aussi dense, avec les inscriptions hebdomadaires au chômage (13h30), l'indice FHFA des prix de l'immobilier (14h00), l'indice Markit PMI flash composite (14h45), l'indice des indicateurs avancés du Conference Board (15h00) et l'indice manufacturier de la Fed de Kansas City (16h00).

La parité euro / dollar atteint 1,2363 ce matin. Le baril de Brent se négocie 69,47$ et le WTI 65,21$. L'once d'or se traite 1.330$ (-0,1%).

VALEURS A SUIVRE

* Sanofi : le fonds Nordic Capital ne serait plus en course pour le rachat des génériques européens de Sanofi, car il considère que le prix à payer est trop élevé, a appris le 'Financial Times' de deux personnes au fait des négociations. L'investisseur avait prévu de s'allier à l'américain Blackstone pour enchérir sur ce dossier dont le vendeur espérerait retirer jusqu'à 2 MdsE.

*Saint-Gobain : la saga Sika s'arrêtera-t-elle en 2018 ? Oui, si l'on en croit le Français, qui s'attend à un jugement définitif dans cette affaire d'ici la fin de l'année. Interrogé sur BFM Business, le PDG Pierre-André de Chalendar s'est dit confiant quant à l'issue des décisions de justice, mais a tenu à rappeler que la stratégie du groupe ne se limitait pas à l'entreprise suisse.

* Carrefour : le groupe va contrer l'offensive numérique de Leclerc dans la capitale en s'appuyant sur le réseau de magasins dont son rival est dépourvu, a annoncé Marie Cheval dans 'Les Echos'. Plus globalement, la nouvelle offre en ligne du groupe sera disponible d'ici la fin de l'année.

* Altran : le groupe lance une augmentation de capital de 750 ME à 9,23 euros l'action pour refinancer le rachat d'Aricent, qui fait de lui le numéro un mondial du conseil en ingénierie.

* Gemalto : le groupe serait en passe de décrocher le très symbolique contrat pour les futurs passeports britanniques, le retour du "bleu" qui remplacera le "rouge" de l'Union européenne une fois le Brexit consommé. Selon le 'Telegraph', qui a obtenu l'information, ce choix a de quoi irriter les partisans du Brexit, car le groupe français a damé le pion à au moins une entreprise britannique dans cet appel d'offres.

* Trigano : le groupe signe une croissance organique de près de 20% au premier semestre fiscal, avec des ventes qui atteignent 1,1 MdE. Les résultats de la période sont attendus en hausse. Les carnets de commandes restent à haut niveau.

* Cafom : initialement proposées entre 9,84 et 11,56 Euros, les actions Vente-Unique.com seront finalement attendues entre 10,70 et 11,56 Euros annonce la société qui semble bénéficier d'une "excellente dynamique" dans le cadre de son projet d'introduction en bourse qui se clôturera mardi prochain, le 27 mars.

* Chiffres d'affaires / résultats publiés : Wendel, Stallergènes Greer, Galimmo, Le Bélier, Mediawan, Courtois, Transgène, Clasquin, IT Link, Maisons France Confort, Sogeclair, Coheris, GL Events...

* Analystes :

- Portzamparc passe de renforcer à acheter sur Akka en relevant de 58,60 à 60,40 euros son objectif.

- GreenSome Finance reste à l'achat sur Sogeclair avec un objectif de cours relevés de 56,80 à 62,50 euros.

- RBC Capital Markets passe de performance sectorielle à "sousperformance" sur Suez, dont l'objectif de cours et réduit de 13,50 à 11 euros.

* En Bref :

- Wallix lance une plate-forme de chiffrement de bout en bout.

- EDF prolonge de quatre jours l'arrêt de Flamanville 1.

- Deinove examine une licence sur un programme de REDX.

- Econocom a nommé Robert Bouchard en tant que CEO, pour succéder à son père et fondateur Jean-Louis Bouchard.

- Elior rempile avec Areas.

- Des nominations chez Euronext.

- Global Bioenergies va présenter les résultats d'essais moteur avec ses carburants renouvelables.

- CS est sélectionné par Airbus pour réaliser des sous-systèmes d'Egnos V3.

- Deux nouvelles commandes pour GTT.

- Un Toit pour Toi signe un partenariat avec I@D.

- Visiomed signe un accord de distribution aux Etats-Unis.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU