Préouverture Paris :un Bitcoin, sinon rien ?

Préouverture Paris :un Bitcoin, sinon rien ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 28 novembre 2017 à 08h30

LA TENDANCE

Le Bitcoin qui vole de records en records fait couler beaucoup d'encre depuis quelques semaines, et pas seulement à cause de son côté sulfureux. Les financiers regardent avec un appétit certain le développement de la cryptomonnaie, tellement tentatrice par sa hausse colossale alors qu'elle a été créée ex-nihilo, mais aussi tellement risquée car elle échappe à tout contrôle réglementaire, par son essence même. Le Bitcoin profite aussi d'un effet de contagion : des gestions commencent à se positionner et des produits financiers cherchent à capter son essor. Les vannes ne sont pas encore grandes ouvertes mais les flux sont en train d'enfler. Au sein des grandes banques d'investissement américaines, européennes et asiatiques, dont plusieurs dirigeants se sont alarmés des conséquences du développement des cryptomonnaies, on oeuvre malgré tout pour en récupérer le potentiel... pour ne pas rater le train s'il venait à accélérer encore. Vulgaire bulle ou véritable révolution, le débat n'a pas encore atteint son paroxysme.

Sur les marchés aujourd'hui, les prévisions de l'OCDE (11h00) et la série de statistiques macroéconomiques américaines vont dominer les débats. Les investisseurs seront aussi attentifs à l'audition du futur patron de la Fed par le Sénat.

Les indicateurs avancés européens sont en hausse ce matin, avec un CAC qui pourrait grappiller une dizaine de points, après sa consolidation de la veille.

WALL STREET

La Bourse de New York a terminé en ordre dispersé lundi, alors que la réforme fiscale américaine entre dans une phase cruciale au Sénat cette semaine. Les indices boursiers ont été divisés entre la hausse des valeurs de consommation, à l'occasion du "Cyber Monday" et la baisse du secteur de l'énergie, plombé par une rechute des cours du pétrole. Les semi-conducteurs ont souffert d'une note de Morgan Stanley abaissant sa recommandation sur le secteur. Lundi soir, le Dow Jones a progressé de 0,1% à 23.580 points, tandis que l'indice large S&P 500 a reculé de 0,08% à 2.601 pts, et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a cédé 0,15% à 6.878 pts.

ECO ET DEVISES

En Europe, l'indice de confiance des consommateurs français de novembre (8h45) et la masse monétaire M3 en zone euro en octobre (10h00) sont programmés. Aux Etats-Unis, c'est beaucoup plus dense avec la balance du commerce commerciale (14h30), les indices FHFA des prix de l'immobilier et S&P Case-Shiller des prix de l'immobilier (15h00), l'indice de confiance des consommateurs du Conference Board, l'indice manufacturier de la Fed de Richmond et l'indice de confiance des investisseurs selon State Street (16h00), ainsi que dans l'après-midi l'intervention du futur patron de la Fed, Jérôme Powell, devant le Comité bancaire du sénat.

La parité euro / dollar atteint 1,1905 ce matin. Le baril de Brent se négocie 63,69$ et le WTI 57,76$. L'once d'or se traite 1.293$ (-0,08%).

VALEURS A SUIVRE

* Société Générale : la banque détaille ce matin son plan stratégique pour la période 2018-2020. Elle a d'ores et déjà annoncé viser 10% de ROE à cet horizon, contre 7,8% en 2016, et fixe un plancher à 2,20 euros de dividende dès 2017. Le plan de restructuration de la banque de détail en France va être durci avec 900 suppressions de postes additionnelles.

* LVMH : Antonio Belloni, le directeur général délégué, n'est pas inquiet pour l'année prochaine. Le groupe devrait faire "un peu mieux" en 2018, a-t-il déclaré depuis Florence, en Italie, choisie par le géant du luxe pour présenter son programme de formation de l'autre côté des Alpes. 2017 s'annonce comme un grand millésime pour le groupe de Bernard Arnault, qui a déjoué les pronostics en sa faveur lors de chacun des trois premiers trimestres.

* Total : Standard & Poor's ne voit plus de biais baissier pour la notation financière "A+" de Total, dont la perspective est relevée de "négative" à "stable". La major pétrolière a amélioré sa génération de cash-flow libre, explique l'agence dans une étude diffusée hier soir, grâce à de solides performances dans l'aval, des investissements sous contrôle et des efforts sur les coûts après la décrue des cours pétroliers.

* PSA : le constructeur automobile français va être contraint de rapatrier davantage de moteurs essence produits par ses sites en Chine vers l'Europe, pour faire face à la baisse de la demande de moteurs diesel, ont appris 'Les Echos', qui avancent le chiffre de 100.000 pièces concernées sur la période 2017-2018, contre 55.000 précédemment évoquées.

* Airbus : le groupe a débauché Eric Schulz chez Rolls-Royce, avec la lourde tâche de remplacer le vétéran John Leahy, considéré comme le meilleur vendeur d'avions de la planète, puisqu'il a contribué à écouler 16.000 appareils depuis qu'il officie chez l'industriel. Leahy restera à son poste pendant une courte période de transition, alors que Schulz doit débarquer fin janvier prochain.

* Chiffres d'affaires / résultats publiés : Barbara Bui, Cybergun, Generix...

* Analystes :

- Société Générale passe de conserver à acheter sur Alten.

- MainFirst démarre le suivi de Bouygues à "surperformance" en visant 51 euros.

- Natixis démarre le suivi de Nexans à l'achat.

- JP Morgan réduit sa recommandation sur Solvay de "surpondérer" à neutre.

* En Bref :

- Casino signe un accord international de e-commerce avec Ocado.

- Virginie Morgon va prendre les commandes d'Eurazeo.

- Cegedim équipe des établissements nîmois.

- Eurazeo Croissance investit dans Doctolib.

- Poulaillon ouvre un nouveau point de vente.

- Ymagis signe un partenariat avec Shooting Star.

- Du changement au sein du conseil d'administration de Rexel.

- Xilam satisfait de ses ventes sur le marché asiatique.

- Lucibel scelle un partenariat commercial avec Be-Ip.

- Carmat a réalisé la première implantation de son coeur artificiel en République Tchèque.

- ID Logistics a atteint des records de commandes vendredi dernier.

- Global Bioenergies livre son premier lot à L'Oréal.

- Gaussin reçoit une commande de 24 ATM.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Préouverture Paris :un Bitcoin, sinon rien ?
  • avatar
    Mdr -

    Ils continuent a trépigner,la décharge en suspend ! Elle commence a être lourde a porter.Quels seront les plus malins a se retirer ?

  • avatar
    pigeonxxl38 -

    la casse boursière déjà bien engagée ou dans ce traquenard financier la "caisse d'épargne" m'avait dégueulassement attiré et pas du tout un cas isolé , elle m'avait proposé un arbitrage sans aucune autre possibilité que d'aller reporter les billes qui pouvaient me rester sur une autre de leur placement pas mal rémunéré si ça pouvait me contenter ... mais pas du tout ça ne pouvait pas me contenter ce compromis de marchand de tapis ce marché de dupe cette monnaie de singe a récupérer sur le champ je l'avait envoyé balader , "non merci pas de momie ce sera un entier ou sinon rien !"