Préouverture Paris : un second jour J pour CGG

Préouverture Paris : un second jour J pour CGG
bourse

Boursier.com, publié le lundi 13 novembre 2017 à 08h30

LA TENDANCE

L'ascension des marchés actions européens a connu un sérieux coup d'arrêt la semaine dernière. Des prises de bénéfices qui ne paraissent pas illogiques au regard du parcours récent des indices. Si l'on regarde le CAC40, six de sept semaines précédentes s'étaient clôturées en hausse. Entre le 6 et le 10 novembre, l'indice parisien a enchaîné cinq séances dans le rouge et perdu -2,49%, sa plus mauvaise semaine depuis le début du mois d'août. Pour autant, le CAC affiche toujours une avance de 10,7% depuis le 1er janvier, et même de 13,9% dividendes réinvestis. La semaine sera marquée par la dernière série de publications trimestrielles des principales entreprises française, EDF, Alstom, Sodexo, Bouygues et Vivendi, pour ne citer que les plus grosses.

Parmi les principaux événements du jour, figurent (sur des plans tout à fait différents) la fin de la tournée asiatique de Donald Trump qui se rend aux Philippines, l'annonce du plan stratégique de General Electric, l'ex-plus grande société du monde, le vote des actionnaires de CGG sur le plan se sauvetage et les contrats du salon aéronautique de Dubaï.

Les indicateurs avancés laissent entrevoir un rebond ce matin, mais la tendance reste fragile.

WALL STREET

La Bourse de New York a poursuivi sa correction vendredi, échaudée par le projet de réforme fiscale présenté par les Républicains du Sénat, qui entend reporter d'un an, à 2019, la baisse de l'impôt sur les sociétés... Le Nasdaq est tout de même parvenu à finir en très légère hausse, grâce notamment aux bons résultats de Nvidia (+5,3%), mais les principaux indices américains ont signé leur première baisse hebdomadaire depuis environ deux mois. Vendredi à la clôture, le Dow Jones a cédé 0,17% à 23.423 points, tandis que l'indice large S&P 500 a reculé de 0,09% à 2.582 pts et que le Nasdaq composite, riche en valeurs technologiques et biotechnologiques, a "progressé" de 0,01%, finissant à 6.751 pts. Sur l'ensemble de la semaine, les trois indices ont reculé respectivement de 0,5%, 0,5% et 0,2%.

ECO ET DEVISES

Il n'y aura pas d'indicateur macroéconomique majeur aujourd'hui, pas plus en Europe qu'aux Etats-Unis.

La parité euro / dollar atteint 1,1653 ce matin. Le baril de Brent se négocie 63,57$ et le WTI 56,82$. L'once d'or se traite 1.275$ (+0,05%).

VALEURS A SUIVRE

* Orange : le patron du groupe n'a pas caché ses doutes quant au modèle économique de son concurrent Altice, qui décroche en bourse depuis plusieurs jours après un avertissement sur ses objectifs consécutif aux mauvaises performances de SFR notamment.

* PSA : le constructeur va créer une co-entreprise en Algérie avec trois partenaires locaux. Un investissement de 100 ME sera déployé pour une unité de production opérationnelle en 2019, destinée au marché Afrique Moyen Orient.

* CGG : Jour J pour la seconde convocation à l'AGE de la société. Les actionnaires doivent se prononcer sur un plan qui va réduire à la portion congrue leur détention, au profit des créanciers qui doivent bénéficier d'un échange dette contre actions. Peut-être que la survie de la société est à ce prix. Mais peut-être pas. La réunion débute à 11h00. Par ailleurs sur le 3ème trimestre, le chiffre d'affaires a atteint 320,1 M$, une marge d'EBITDA en baisse à 28% et une perte opérationnelle de -24 M$.

* Eurotunnel : en octobre, les navettes camions ont enregistré un mois d'octobre historique avec un trafic en hausse de 5% . Concernant les véhicules de tourisme, le trafic des navettes passagers s'est inscrit en hausse de +2% par rapport au mois d'octobre 2016.

* Chiffres d'affaires / résultats publiés : Parrot, EURO Ressources, Media 6, Immobilière Dassault...

* Analystes :

- Genesta reste à l'achat fort sur AdUX, mais réduit de 11,30 à 9,80 euros son objectif de cours.

- AlphaValue reste acheteur d'Altice, mais réduit de 20,60 à 16,50 euros son objectif de cours.

- Crédit Suisse réduit de neutre à "sousperformance" sa recommandation sur Arkema.

- Exane BNP Paribas passe de neutre à "surperformance" sur Bénéteau.

- Société Générale réduit conserver à vendre sa recommandation sur Eurazeo, malgré un objectif de cours ajusté de 70 à 72 euros.

- GreenSome Finance passe d'accumuler à acheter sur Netbooster, dont l'objectif est relevé de 3,40 à 3,90 euros.

- AlphaValue passe d'alléger à accumuler sur Safran, revalorisé de 89 à 97,80 euros.

- Genesta reste acheteur de Sqli, pour un objectif de cours revu à 46 euros.

- AlphaValue passe d'accumuler à acheter sur Vallourec, pour un objectif de cours rehaussé de 6 à 6,43 euros.

* En Bref :

- Michelin rachète deux petites sociétés dans le contrôle de la pression des pneus agricoles.

- Encore des données précoces sur le NBTXR3 de Nanobiotix.

- Medasys lance une augmentation de capital de 18 ME.

- Casino détachera le 7 décembre un acompte sur dividende de 1,50 euro.

- Chargeurs investit dans son outil de production.

- Medicrea attaque K2M en justice.

- Carmat veut utiliser l'impression 3D d'AddUp pour son coeur artificiel.

- Solvay signe l'accord final pour sa coentreprise aéronautique aux Émirats Arabes Unis.

- Actia émet un EURO PP de 20 ME.

- Thermocompact va reprendre l'activité de fabrication de scies et fils spéciaux diamantés de la filiale américaine de Meyer Burger.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.