Arnaques financières : la liste noire de l'ACPR continue de s'étoffer

Arnaques financières : la liste noire de l'ACPR continue de s'étoffer ©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 15 avril 2021 à 10h10

Plus de 320 sites d'acteurs financiers non autorisés ont été ajoutés à la liste de noire du gendarme français de la banque et de l'assurance.

Plus de 320 sites d'acteurs financiers non autorisés ont été ajoutés à la liste de noire du gendarme français de la banque et de l'assurance.

L'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) a ajouté au 1er trimestre 322 nouveaux sites Internet ou identités à sa liste noire des acteurs financiers non autorisés.

Ce nombre est en légère baisse par rapport à celui enregistré au trimestre précédent, où 361 acteurs avaient été inscrits, mais il ne reflète pas pour autant une inflexion des pratiques frauduleuses, la liste établie par l'autorité n'étant pas exhaustive.

Avec la crise sanitaire, les tentatives d'escroqueries auprès des internautes ont eu tendance à fortement augmenter. L'ACPR, l'AMF mais aussi les Notaires de France ont multiplié les alertes ces derniers mois sur des malversations touchant un éventail de placements, des livrets d'épargne aux marchés de change, mais aussi des opérations successorales.

Sur l'ensemble de l'année 2020, l'ACPR avait complété sa liste noire de 1.081 références. La quasi-totalité des offres frauduleuses identifiées par le gendarme français de la banque et de l'assurance ont concerné de faux crédits ou livrets d'épargne, et plus de 40% d'entre elles ont usurpé l'identité d'un acteur agrémenté.

Signalements

Dans ce contexte, les autorités financières ont renforcé leurs opérations de prévention et de communication auprès des contribuables.

Si vous avez été victime d'une fraude, l'ACPR demande aux victimes de fraude de déposer une plainte dans les meilleurs délais, de contacter en parallèle le service Info Escroqueries (0 805 805 817, L-V de 9h à 18h30) et d'effectuer un signalement sur https://www.internet-signalement.gouv.fr/. Même si aucun préjudice n'a été subi, ce signalement permettra aux services de l'Etat d'empêcher d'autres potentielles tentatives d'escroquerie.

Registres

Plusieurs registres en ligne permettent en outre de vérifier l'identité et la légalité d'un acteur financier.

Le mois dernier, l'ACPR a mis en ligne son nouveau registre officiel des organismes d'assurance autorisés à exercer en France afin de permettre aux épargnants de s'assurer de l'identité d'une plateforme.

Si la société n'est pas un organisme d'assurance, mais une entreprise de services bancaires et financiers, c'est le registre des agents financiers qui fait office de référence. Celui de l'Orias concerne pour sa part les courtiers.

A noter que l'AMF dispose aussi de sa propre liste noire répertoriant les acteurs ayant fait l'objet d'une mise en garde publiée par l'Autorité des marchés financiers et/ou usurpant un acteur régulé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.