Bientôt le retour de la vignette automobile ?

Bientôt le retour de la vignette automobile ?©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 18 décembre 2017 à 09h39

Attestation d'assurance, contrôle technique, vignette Crit'Air... Certains pare-brise sont déjà bien garnis. Ceci étant, ils pourraient bientôt accueillir une nouvelle « décoration ». Selon les informations du Parisien, la vignette automobile pourrait en effet faire son retour. C'est en tout cas ce que préconise un groupe d'experts missionné par la ministre des Transports.

Une taxe annuelle appliquée entre 1956 et 2000

Pour mémoire, la vignette automobile avait été instaurée en 1956 pour financer un fonds de solidarité aux personnes âgées. En place jusqu'en 2000, elle prenait la forme d'une taxe annuelle assise sur la puissance fiscale des véhicules.

Les dernières années, le tarif moyen pour un véhicule de 5 à 7 cv était d'environ 525 francs (soit l'équivalent de 80 euros). Mais le prix pour les plus gros véhicules pouvait dépasser les 10.000 francs (1.500 euros).

Financer l'entretien des routes

Cette fois, l'idée n'est pas de financer les retraites mais l'entretien des routes dont l'état se dégrade d'année en année, notamment sur le réseau secondaire.

Selon le rapport qui doit être rendu le mois prochain, une vignette au prix moyen situé entre 75 et 125 euros permettrait de dégager de 3 à 5 milliards d'euros par an.

Bien entendu, on peut supposer que le rapport ne se contentera pas de proposer une taxe moyenne. Il suggèrera à coup sûr d'instaurer une taxe progressive basée sur un critère de standing, de puissance ou de pollution.

Un risque politique

Le gouvernement osera-t-il sauter le pas ? S'il le fait, il prendra en tout cas un risque en termes de popularité, nombre d'automobilistes se plaignant déjà de la lourdeur de la fiscalité automobile entre les taxes appliquées aux carburant, le coût des stationnements ou encore le mécanisme du malus (encore alourdi en 2018).

Notons toutefois que la vignette n'est pas la seule piste suggérée. D'après le Parisien, les experts recommanderaient comme alternative de surtaxer les carburants ou d'appliquer une taxe en fonction du kilométrage effectué.

 
2462 commentaires - Bientôt le retour de la vignette automobile ?
  • avatar
    freeboy -

    C est une info du 18 decembre que vous remettez a la une alors que le gouvernement a démenti une vignette généralisée ,
    La reflexion est sur les camions ainsi que les camionettes en fonction de criteres comme le nombre de Kms parcourus

  • avatar
    eagle4 -

    Après l'augmentation du carburant, encore une mesure pour enterrer la province qui ne peut pas se passer de véhicules pour aller bosser, emmener les gosses à l'école et faire ses courses, encore une preuve que Macron est bien le Président de la République des bobos d'Ile de France.

  • avatar
    eagle4 -

    Après l'augmentation du carburant, encore une mesure pour enterrer la province qui ne peut pas se passer de véhicules pour aller bosser, emmener les gosses à l'école et faire ses courses, encore une preuve que Macron est bien le Président de la République des bobos d'Ile de France.

  • avatar
    para25 -

    il faut la mettre aussi pour les motos eux aussi on les moyen de la payer pas toujours les voitures

    avatar
    serval13 -

    au lieu de dire "eux aussi" plutôt dire "nous non"

  • avatar
    gmarp39 -

    En ce qui concerne les routes , ce sont les poids lourds qui les déteriorent
    Un camion use une chaussée entre 20 et 100 fois plus qu'une voiture
    l'institut français des sciences et technologies des transports (Ifsttar), et notamment son centre basé à Nantes, s'appuie sur des logiciels bourrés de calculs savants pour déterminer un rapport d'usure de la structure de la chaussée. Il existe par exemple une "loi de fatigue". Des données qui prennent en compte une multitude de facteurs difficilement quantifiables, comme la qualité du revêtement, des pneus, la charge du camion, les conditions climatiques...

    Une méthode américaine
    Il existe en outre, depuis les années 1960, une méthode née aux États-Unis et inventée par l'American Association of State Highway Officials (AASHO). Une méthode de calcul qui a servi à la construction de quasiment toutes les routes du pays. Elle institue que l'usure de la chaussée varie comme "la puissance quatrième du rapport des masses appliquées sur les essieux". Autrement dit, si l'on prend un poids lourd de 30 tonnes - roulant sur cinq essieux - et une voiture d'1,2 tonne - sur deux essieux : (6.000/600) à la puissance 4. Soit un total de 10.000, qui signifie que la structure de la chaussée s'use jusqu'à 10.000 fois plus vite avec un camion qu'avec une voiture.

    avatar
    HELENE11 -

    Il faudrait faire payer une taxe aux camions étrangers; ils sont de plus en plus nombreux et ils dégradent non seulement les routes, les maisons dans les petites villes, la tranquilitée et la santé des gens etc... Bref ce serait tout à fait normal comme le font beaucoup d'autre pays de leurs faire payer un droit de passage sur nos routes.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]