Chèque énergie : leur distribution débute aujourd'hui

Chèque énergie : leur distribution débute aujourd'hui©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 29 mars 2021 à 09h00

La nouvelle campagne des chèques énergie 2021 à destination des ménages modestes démarre cette semaine, a annoncé le ministère de la Transition écologique.

La nouvelle campagne des chèques énergie 2021 à destination des ménages modestes démarre cette semaine, a annoncé le ministère de la Transition écologique.

Réservés aux ménages modestes et très modestes, les chèques énergie devraient être distribués à plus de 5,8 millions de personnes cette année, contre 5,5 millions l'année dernière, pour un montant moyen de 150€.

Le champ des foyers éligibles à ce coup de pouce pour le paiement de leurs factures d'énergie ou la réalisation de travaux énergétique a été quelque peu élargi par rapport à l'année dernière. Les résidents en Ehpad, notamment, peuvent maintenant en bénéficier.

Conditions de revenus

Tous les foyers dont le revenu fiscal de référence divisé par le nombre d'unités de consommation (UC) du ménage est inférieur à 10.800€ au 1er janvier 2021 recevront cette année une aide - légèrement revalorisée - d'un montant compris de 48€ à 277€. Le seuil d'éligibilité au chèque énergie pour la campagne 2021 a été rehaussé de 100€ par rapport à l'année dernière.

La première personne du foyer compte pour une 1 UC, la deuxième pour 0,5 UC et les suivantes pour 0,3 : sont ainsi éligibles les couples dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 16.200€, les couples avec un enfant dont le RFR est inférieur à 19.440€, chaque personne supplémentaire ajoutant un montant inférieur à 3.240€ à ce RFR.

Pour bénéficier du chèque énergie, les contribuables doivent par ailleurs occuper un logement imposable à la taxe d'habitation (même s'ils sont exonérés de son paiement).

Destination des chèques énergie

Ces chèques, envoyés tous les ans aux ménages modestes par l'administration - sans qu'il leur soit demandé aucune démarche - peuvent être utilisés pour le paiement des factures d'énergie (gaz, électricité, bois, fioul...) ou de travaux de rénovation énergétique éligibles au CITE. Dans ce dernier cas de figures, les chèques sont cumulables avec l'aide MaPrimeRénov'.

Pour les contribuables éligibles, la mise en service et l'ouverture d'un nouveau contrat de fourniture de gaz ou d'électricité (en cas de déménagement par exemple) est en outre gratuite. Le montant des frais d'intervention d'un agent dans le cas d'une coupure d'énergie pour défaut de paiement est aussi réduit de 80%.

Montant de l'aide

Le montant du chèque énergie auquel un ménage a droit est déterminé par son revenu fiscal de référence, et le nombre de personnes composant son foyer traduites en "unités de consommation" (UC).

Ainsi, par exemple, selon le barème fixé pour l'année 2021 (article 2 de l'arrêté), un foyer composé d'une personne seule avec trois enfants (soit 2,1 UC) dont le revenu fiscal s'élève à 6.000€ recevra un chèque de 202€. Une personne seule (1 UC) avec le même niveau de revenus touchera pour sa part un chèque énergie d'un montant de 146€.

Durée de validité

Les chèques sont émis pour l'année civile 2021 et sont utilisables jusqu'au 31 mars 2022. Votre opérateur (EDF, GDF, etc.) est obligé de les accepter. Si le montant de votre facture est inférieur à celui de votre chèque, votre opérateur reportera alors le solde de votre chèque sur la ou les prochaines factures. Ces aides ne peuvent pas être remboursées, sauf cas particulier de la fin d'un contrat d'énergie, où le reliquat du chèque peut être réintégré au solde de clôture le cas échéant.

Cas particuliers

Si votre situation a changé en cours d'année et qu'elle vous rend éligible au chèque énergie (vos revenus sont passés sous le seuil des 10.800€ par exemple) ou à un montant plus élevé (vos revenus ont baissé sous un seuil inférieur ou vous avez donné naissance à un enfant), vous pouvez formuler une demande auprès de l'Agence de services et de paiement afin de recevoir cette aide ou un montant plus élevé.

Si vous aviez déjà bénéficié du chèque énergie en 2020, vous pouvez aussi demander à votre fournisseur d'énergie que la valeur du chèque auquel vous avez droit en 2021 soit directement créditée sur votre ou vos prochaines factures afin d'éviter une avance de trésorerie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.