Désindexation des retraites : une économie de 1,8 milliard d'euros pour l'Etat

Désindexation des retraites : une économie de 1,8 milliard d'euros pour l'Etat©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 03 septembre 2018 à 10h53

La mise à contribution des retraités permettra à l'Etat de faire de confortables économies en 2019. Pour mémoire, le gouvernement a annoncé qu'il comptait limiter à 0,3% la hausse des pensions de base en janvier 2019.

Certes, face au tollé provoqué, certains élus de la majorité ont proposé de moduler la hausse en fonction du niveau de pension perçu. Mais quelle que soit la formule retenue, le résultat sera le même : la revalorisation globale des retraites ne dépassera pas 0,3%.

Récemment, L'Argent & Vous a calculé le manque à gagner sur des retraites de 750 à 1.500 euros. Mais quel sera l'impact global ?

Les comptes prévisionnels de la Sécurité sociale évaluent à quelque 126 milliards d'euros le coût des retraites du régime général en 2018. En prenant ce montant comme référence, on peut estimer que la revalorisation de 0,3% coûtera 378 millions d'euros.

Une revalorisation au niveau de l'inflation (comme prévue par la règle) serait bien plus lourde. En supposant une inflation moyenne de 1,7% sur l'année (niveau constaté à fin août), le coût global grimperait à 2,14 milliards d'euros.

Toutes choses égales par ailleurs, on dès lors considérer que la désindexation des pensions permettra à l'Etat d'économiser près de 1,8 milliard d'euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.