La limitation des paiements en espèces dans les commerces fait polémique

La limitation des paiements en espèces dans les commerces fait polémique ©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 18 mai 2020 à 14h48

La Fédération des Entreprises de Sécurité Fiduciaire a saisi la semaine dernière la Direction Générale de la Concurrence et de la Répression des Fraudes...

La limitation des paiements en espèces dans les commerces pour prévenir les risques de propagation du virus continue à faire polémique. La Fédération des Entreprises de Sécurité Fiduciaire (FEDESFI) a saisi la semaine dernière la Direction Générale de la Concurrence et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) au sujet du refus du paiement en espèces ouvertement affiché par plusieurs commerçants indépendants et enseignes de distribution.

Les banques favorisées

La FEDESFI, dont les adhérents ont notamment pour activité le transport de fonds, le traitement de valeurs et la gestion des distributeurs de billets, cite à l'appui les cas de grandes enseignes de bricolage et de vins et spiritueux, ainsi que ceux de différents petits points de vente, qui refusent les espèces pour éviter la propagation du virus. Or, la généralisation des paiements par carte bancaire a sérieusement fait chuter l'activité relative à la distribution et gestion des espèces. En parallèle, cela favorise les banques qui prélèvent une petite commission sur tous les paiements par carte.

Privilégier mais pas contraindre

La FEDESFI invoque le fait que le refus de paiement en espèces dans les commerces ne fait pas partie des mesures restrictives envisagées par la loi du 23 mars 2020 relative à l'état d'urgence sanitaire et rappelle que le refus de recevoir des espèces constitue une infraction. Cela conduit aussi à exclure les consommateurs qui ne disposent pas de carte de paiement. La fédération ne manque pas aussi de souligner que le paiement électronique déplace des risques sur la manipulation des cartes bancaires ou des terminaux de paiement. En tout cas pour les utilisateurs n'utilisant pas l'option de paiement sans contact (jusqu'à 50 € désormais)...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.