« Le virement instantané, une révolution ? »

« Le virement instantané,  une révolution ? »©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 24 avril 2019 à 09h35

Laure Prenat, directrice générale de Panorabanques

En 2019, les Français disposent d'un nouveau moyen pour faire circuler de l'argent : le virement instantané. A la clé de cette nouvelle technologie, une promesse à forte valeur ajoutée pour l'utilisateur : la possibilité de virer de l'argent d'un compte à un autre, n'importe où en zone euro en quelques secondes. Et ce, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

Poussé par le Conseil européen des paiements, cette innovation fait peu à peu son apparition dans les banques françaises. Certaines la proposent déjà, à l'image des groupes BPCE, Crédit mutuel-CIC, Crédit Mutuel Arkea, Société Générale et Boursorama Banque. D'autres s'apprêtent à les rejoindre, tels que le Crédit agricole et Hello bank! A très court terme, ou encore la Banque postale et BNP Paribas d'ici juin.

La question de la tarification

Toutefois, sur le plan de la tarification, le virement instantané divise. Tandis que certains le voient le comme l'évolution naturelle du virement classique, d'autres estiment qu'il est réservé aux cas d'urgence.

Les banques, elles, ont clairement choisi leur camp : la majorité des établissements se sont alignés sur un tarif d'un euro par virement instantané. Seules Société Générale (0,80 euro) et Boursorama Banque (gratuit) font exception à la règle.

Le choix de facturer ce nouveau service tient à la volonté des banques d'amortir les coûts liés à sa mise en place, mais pas seulement.

Une situation appelée à évoluer

Un virement instantané gratuit aurait en effet bien des usages. Il pourrait notamment devenir un moyen de paiement à part entière, et servir à régler un achat, en ligne ou en magasin. Ce faisant, les banques se verraient privées d'une manne juteuse, puisqu'elles touchent une commission d'interchange à chaque paiement effectué par carte.

Pour préserver leurs marges, les banques se devaient donc de facturer le virement instantané. Résultat, leurs clients ont aujourd'hui le choix entre un virement lent et gratuit... ou un virement rapide et payant.

Mais la demande dicte l'offre, et la situation ne saurait s'éterniser dans une société ou l'instantané devient la norme.

Déjà une autre nouvelle opportunité se profile : les grandes banques françaises viennent en effet d'annoncer qu'elles permettraient prochainement à leurs clients de réaliser des virements instantanés entre particuliers via l'application de paiement mobile Paylib.

Quant aux professionnels et aux entreprises, ils devront encore faire preuve de patience.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.