Prolongement des délais de résiliation : une opportunité à saisir sans tarder !

Prolongement des délais de résiliation : une opportunité à saisir sans tarder ! ©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 09 juin 2020 à 16h54

Pour tous les contrats dont la date anniversaire est comprise entre le 12 mars et le 23 juin, un délai supplémentaire pour les résilier est possible jusqu'au 23 août

La crise sanitaire a poussé le gouvernement à prendre des mesures prolongeant les délais de résiliation de certains contrats pour tous ceux dont la date d'anniversaire tombait en plein confinement et même jusqu'au 23 juin. Ainsi, pour tous les contrats dont la date anniversaire est comprise entre le 12 mars et le 23 juin, un délai supplémentaire pour les résilier est possible jusqu'au 23 août.

Attention aux délais de préavis

Sont concernés par cette mesure : les contrats d'assurance emprunteur, de mutuelle, de bail d'habitation, ou d'abonnements soumis à une reconduction tacite avec une date anniversaire. Bonne nouvelle, vous avez donc encore du temps pour évaluer l'opportunité de dénoncer votre contrat et peut-être de réaliser des économies en changeant de prestataire. Gardez cependant à l'esprit qu'il faut généralement respecter un délai de préavis qui est par exemple de 2 mois pour changer d'assurance emprunteur.

10.000 € d'économies en moyenne sur l'assurance emprunteur

Beaucoup d'emprunteurs ne se sont jamais réellement penchés sur les économies réalisables en souscrivant une assurance déléguée moins chère ou ont abandonné cette idée par peur des complexités administratives ou manque de temps. La période actuelle peut donc permettre à certains d'y réfléchir plus sereinement mais sans tarder.

Le courtier et comparateur en assurance emprunteur Magnolia citait récemment l'exemple d'un couple, 38 ans chacun, ayant emprunté 250.000 € en avril 2015. La banque leur avait proposé un taux d'assurance à 0,30%. En résiliant leur contrat aujourd'hui au profit d'une délégation, le taux peut tomber à 0,06%, ce qui leur permet d'économiser près de 20.000 € sur la durée restante de leur crédit immobilier, soit plus de 100 € par mois. On estime qu'un changement d'assurance emprunteur permet en moyenne d'économiser au moins 10.000 €.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.