Salaires : un nouvel allègement de cotisations en octobre

Salaires : un nouvel allègement de cotisations en octobre©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 21 août 2018 à 10h34

Les salaires nets vont progresser en octobre ! C'est en effet aujourd'hui qu'entre en vigueur la deuxième vague des allègements de cotisations prévus par le gouvernement.


Un premier pas en janvier dernier

Pour mémoire, l'an passé, le gouvernement avait promis d'alléger en 2018 les cotisations de 3,15 points.

Un premier pas a été fait en janvier avec des allègements de 2,2 points, soit une économie de 55 euros sur un salaire brut de 2.500 euros. Toutefois une grosse partie de ces allègements a été absorbée par l'alourdissement de la CSG (+1,7 point sur 98,25% du salaire).

Concrètement, un salarié à 2.500 euros bruts a donc gagné 55 euros sur ses cotisations mais a vu en retour sa CSG augmenter de 41,75 euros. Son gain sur la fiche de paie s'est donc limité à 13,25 euros (0,53% du salaire brut).


Une seconde vague en octobre

L'allègement d'octobre sera quant à lui plus sensible. Certes, il ne sera que de 0,95 point. Mais il jouera cette fois à plein aucun alourdissement n'étant prévu par ailleurs. Notre salarié gagnant 2.500 euros verra ainsi son salaire net progresser de 23,75 euros.


1,48% de plus au total

Par rapport à décembre 2017, un salarié à 2.500 euros brut gagnera donc au total 37 euros de plus. Comme le montre notre tableau ci-dessous, l'économie ira de 29,60 euros pour 2.000 euros bruts à 74 euros pour 5.000 euros bruts.

L'impact des allègements de cotisations en fonction des salaires brutsDonnées en euros, L'Argent & Vous1.750 €2.000 €2.250 €2.500 €3.000 €3.500 €4.000 €5.000 €Gain de cotisation (3,15 point)55,136370,8878,7594,50110,25126157,50Surplus de CSG (1,7 point sur 98,25%)-29,22-33,40-37,57-41,75-50,10-58,45-66,80-83,50Gain net sur la fiche de paie25,9029,6033,3037,0044,4051,8059,2074,00

Ne pas oublier l'impôt

Précisons enfin que ce surplus de salaire net va accroître le revenu imposable et donc alourdir légèrement l'impôt.

Nos simulations passées ont par exemple montré qu'un salarié à 2.500 euros bruts gagnera en octobre 37 euros de plus sur son bulletin de salaire (par rapport à décembre dernier) mais que ce gain sera ramené à 32,33 euros après prise en compte de l'impact fiscal.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.