Dossier

L'assurance vie reste-t-elle un placement intéressant ?

2. Assurance vie : attention aux désillusions avec la montée en puissance des unités de compte !

Assurance vie : attention aux désillusions avec la montée en puissance des unités de compte !©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 24 mars 2020 à 15h18

Depuis le début de l'année, la proportion des unités de compte (8,4 milliards) dans la collecte brute (23,2 milliards) représente 36% à comparer à une moyenne de 27% en 2019...

En ce mois de février dernier où le taux de rendement du Livret A et du Livret de développement durable et solidaire avaient été réduits à 0,5%, certains ont pu réallouer une partie de leur épargne sur des contrats d'assurance vie. De quoi alimenter la collecte qui s'établit à 1,4 milliard d'euros selon la Fédération Française de l'Assurance, le double de celle de janvier. Cette collecte nette de l'assurance vie reste cependant inférieure à celle de février 2019 qui dépassait 3 milliards.

Près de 40% d'unités de comptes

Le mois dernier, les cotisations se sont élevées à 11,1 milliards d'euros pour des rachats de 9,7 milliards. Les versements sur les supports unités de compte ont représenté 4,4 milliards d'euros, soit près de 40% des cotisations. Depuis le début de l'année, la proportion des unités de compte (8,4 milliards) dans la collecte brute (23,2 milliards) représente 36% à comparer à une moyenne de 27% en 2019. Bien sûr, cette augmentation des unités de compte par rapport aux fonds en euros dont le capital est garanti va créer de mauvaises surprises avec la chute des marchés boursiers provoquée par la pandémie de coronavirus depuis la fin février.

Des désillusions à court terme

« Cette récente montée en puissance des unités de compte, à un moment où les marchés étaient au plus haut, est susceptible de provoquer des désillusions avec l'accumulation des baisses depuis le début du mois de mars », commente le Cercle de l'Epargne, tout en rappelant que les épargnants devront intégrer le fait que les unités de compte sont des placements de long terme...

Le confinement devrait peser sur la collecte

Le Cercle de l'Epargne souligne cependant que la crise sanitaire devrait avoir de fortes conséquences sur la collecte de l'assurance vie. « Avec le confinement, les épargnants ne peuvent pas accéder à leurs assureurs, à leur conseiller en gestion de patrimoine, à leurs banquiers ou à leurs courtiers. Même si Internet permet de réaliser certaines transactions, cette situation devrait peser fortement sur la collecte de mars », estime le groupe de réflexion spécialiste de l'épargne et de la retraite.

En attendant, l'encours des contrats d'assurance-vie s'élevait à 1.776 milliards d'euros à fin février 2020, en progression de 3% sur un an.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.