Assurance-vie : grosse décollecte pour les fonds en euros en 2017

Assurance-vie : grosse décollecte pour les fonds en euros en 2017©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 15 mars 2018 à 14h22

Depuis quelques mois, la Fédération française de l'assurance a pris l'habitude de ne plus donner la ventilation de la collecte mensuelle de l'assurance-vie entre fonds en euros et unités de compte (UC). Les chiffres dévoilés ce matin dans le cadre de la conférence annuelle de la fédération ont donc permis de faire le point sur le sentiment des Français vis-à-vis des fonds en euros.

Plus de retraits que de versements

En matière de versements bruts, l'essentiel des flux a encore profité aux fonds en euros. Ils ont capté 72% des 131,5 milliards d'euros versés sur les contrats d'assurance-vie en 2017.

Ceci étant, cette part a été bien inférieure à celle constatée en 2016 (près de 80%). De surcroît, les rachats opérés sur les fonds en euros (107,6 milliards d'euros) ont largement dépassé les versements (94,8 milliards d'euros).

Résultat, les fonds en euros ont accusé une lourde décollecte l'an dernier : -12,8 milliards d'euros. Ce revers tranche avec la bonne santé affichée par les UC. Certes, les UC n'ont contribué aux versements bruts qu'à hauteur de 28% (36,7 milliards d'euros). Mais du fait de très faibles rachats (16,7 milliards d'euros), la collecte nette des UC a atteint les 20 milliards d'euros.

La collecte nette du secteur de l'assurance-vie (7,2 milliards d'euros en 2017) est donc la résultante de tendances très divergentes pour les deux supports.

Un rendement meilleur que prévu

Plusieurs facteurs peuvent l'expliquer. Les discours commerciaux incitent de plus en plus les épargnants à se tourner vers les UC (des assureurs imposant même un minimum de souscription en UC). La pente des rendements des fonds en euros a sans aucun doute également joué un rôle.

Tout au long de l'année, les projections ont fait état d'un rendement moyen attendu autour de 1,5% (après 1,9% en 2016 et 2,3% en 2015). D'après la FFA, l'année 2017 a finalement été moins mauvaise que prévu pour les fonds en euros. La fédération avance un rendement moyen de 1,8%. Soit 0,5% après déduction des prélèvements sociaux et de l'inflation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.