La CLCV se penche sur le cas de l'assurance-vie

La CLCV se penche sur le cas de l'assurance-vie©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 28 novembre 2017 à 11h48

232 contrats étudiés sur une période de 8 ans. La CLCV a déployé les grands moyens pour se pencher sur le cas de l'assurance-vie. Il faut dire qu'avec près de 1.700 milliards d'euros d'encours, elle reste de loin le placement préféré des Français.

A la lecture des conclusions, force est tout de même de constater que ce travail n'aboutit pas à des révélations fracassantes. Les pratiques dénoncées sont connues de longues dates et sont régulièrement montrées du doigt par les experts du secteur. Ceci étant, cette analyse a un mérite : elle résume en un seul document les petits travers du secteur.

Une communication opaque

Quels sont les rendements, les taux de redistribution ou encore les frais facturés ? Pour le savoir, l'association a envoyé 1.009 questionnaires. Or, 777 d'entre eux n'ont pas été retournés tandis que d'autres sont revenus incomplets. Pour la CLCV, ce manque de transparence prouve que certains assureurs pratiquent « une cuisine interne » qu'ils ne souhaitent pas rendre publique.

Des rendements très variables

Les rendements servis par les banques sur les fonds en euros sont moins bons que ceux des assureurs ou des mutuelles (22,62% sur 8 ans contre 27,96%). Par ailleurs, les performances des contrats fermés à la souscription sont inférieures à celles des contrats encore ouverts. Des tendances qui n'ont rien de surprenant et qui avait déjà été soulignées par l'ACPR en 2014. De la même manière, les statistiques montrent régulièrement que certains assureurs privilégient les détenteurs de contrats haut de gamme.

Des distributions inégales

Bien entendu, l'argent placé par les épargnants ne travaille pas que pour eux. Il est placé dans des portefeuilles dont le rendement ne revient qu'en partie aux assurés (du fait de l'application de frais et de provisions). La CLCV a cherché à déterminer la part touchée in fine par l'assuré. Elle varie fortement (de 56% à 107%) et l'association note qu'elle peut également fluctuer en fonction du contrat chez le même assureur.

Là encore, cela n'a rien d'étonnant. De fait, si les assureurs sont tenus de redistribuer une part minimale de leurs bénéfices, l'obligation s'applique à l'ensemble de la compagnie (et non assuré par assuré). L'assureur peut donc privilégier certains assurés selon leur contrat. De surcroît, la compagnie est autorisée à mettre une partie de ses bénéfices en réserve en vue de les verser ultérieurement (la distribution ne profitant alors qu'aux assurés encore présents).

Des demandes aux professionnels

L'association souhaiterait en tout cas que les assureurs fassent preuve de plus de transparence dans les informations données et qu'ils se montrent plus équitables dans l'attribution des rendements. Reste à savoir si ces demandes seront entendues, sachant par exemple que la règlementation actuelle ne contraint pas les assureurs à faire preuve de plus d'équité dans les taux servis.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - La CLCV se penche sur le cas de l'assurance-vie
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique " finance" il semblerait qu'il y ait un bug ....
    référence à l'article :

    Carte grise sur Internet : une situation kafkaïenne
    Statut : refusé
    Il y a 14 minutes
    le 30 11 2017 à 12 33

    les fonctionnaires des préfectures ont bien compris quels bénéfices immédiats ils pouvaient tirer de la "complication" des remises de cartes grises aux usagers!

    c'est honteux et scandaleux que de tels comportements...et ce ne sont pas des propos comme ça en l'air , mais uniquement des faits avérés vérifiables et démontrables !

    plus de trois mois pour obtenir une nouvelle carte grise après une perte de papiers...et alors quand cela tombe au moment d'un contrôle technique ...alors là c'est franchement un moment historique synthétisant toute la connerie de la France résumée dans son administration et ses fonctionnaires :
    " oui mais pour faire le contrôle technique il faut la carte grise, ...oui mais pour faire la carte grise il faut le contrôle technique...on croirait des Gogols dans un bocal à poissons rouges !



    référence à l'article :

    Esclavage en Libye : l'Afrique, l'UE et l'ONU s'allient
    Statut : refusé
    Il y a 36 minutes
    le 30 11 2017 à 12 12

    Au delà de la gravité de la situation , l'utilisation d'un tel titre pour l’article éclaire à lui seul toute la complexité de la situation.
    l'Afrique est un continent , un lieu géographique que l'on vient associer sur le même plan à une UE ( ?) - on ne sait si on évoque la position géographique ou autre chose- et à un " bidule " dont chacun définit le niveau de démocratie qui lui convient à un moment ou à un autre dans des errements opportunistes qui peuvent ou pourraient servir "la Cause".

    Quelle cause? on ne sait !
    Quels alliés de l’Afrique avec qui ? pour faire quoi ?

    Autant de voie de vagabondage intellectuel et qui dure depuis des décennies....sinon voila fort longtemps, et depuis le temps ou l'ONU et L'UE veulent montrer leur muscle( singulier intentionnel) que les Africains se seraient pris en main ...et auraient dit merci à ces "bestioles administratives" qui sont autant de vers leur suçant la moelle.

    Que fait donc MAcron en Afrique ?

  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique " finance" il semblerait qu'il y ait un bug ....
    référence à l'article :

    Humour politique: Hollande lauréat du Grand prix 2017, Hulot et Brigitte Macron récompensés
    Statut : refusé
    Il y a 23 minutes
    le 28 11 2017 à 20 03

    C'est dommage que le prix du plus grand Charlot de l'humanité n'existe pas, je pense que de nombreux Français auraient également voté pour qu'il soit l'heureux gagnant.


    référence à l'article :

    Schiappa: appeler une femme politique par son prénom est du "sexisme ordinaire"
    Statut : refusé
    Il y a 48 minutes
    le 28 11 2017 à 19 57

    leurs gamineries et leurs préoccupation de cours de récréation devient vraiment ridicules.

    il faut appliquer le principe de précaution et supprimer les prénoms et les noms et ne mettre juste et que des numéros...comem ça le problème sera réglé !

    supprimer
    référence à l'article :

    Un parler franc et peu de promesses: Macron rajeunit les relations franco-africaines
    Statut : refusé
    Il y a 55 minutes
    le 28 11 2017 à 18 05

    la colonisation énarchique de l'état Français est une catastrophe pour la France. Quand on est pas dans le repentance perpétuelle, façon hollande on va raconter que l'on voit des crimes contre l'Humanité de partout ...et surtout là ou on peut les voir. Ce qui se passe en Corée du Nord il en pense quoi M. Macron de l'ENA ?


    référence à l'article :

    "Que préfère-t-on, des marchés aux esclaves en Libye ou accueillir quelques dizaines de milliers de personnes en Europe ?" interroge Amnesty
    Statut : en attente de publication
    Il y a 23 minutes
    le 28 11 2017 à 19 49 Ni un ni l'autre.

    Moi je préfère que l'on envoie des énarques dans ces pays afin qu'ils expliquent aux peuples africains ce que doit être leur quotidien et comment ils doivent vivre.
    Ils savent faire en France, il faut qu'ils se dévouent pour l'Afrique et l'Humanité.
    Si les associations et les gens désintéressés fort nombreux en France et les ONG etc , se joignent à eux, il n'y aura plus de problèmes.

  • avatar
    ajlbn -

    Ordonnances: Mailly (FO) refuse de parler de "victoire" pour Macron


    Statut : refusé

    Il y a 38 minutes


    Ce n'est pas une victoire de Macron, des patrons, c'est peut-être une défaite des directions des syndicats en ordre dispersé, certaines plus préoccupées de devenir l'interlocutrice privilégiée du gouvernement, alors que l'opposition de Gauche, la vraie, (pas celle des accompagnateurs du libéralisme) tendait la main pour une large plateforme revendicative et décidée.
    Patrons, d'ailleurs, heureux, dont ceux de grands groupes qui voient leur mandat se terminer, et qui s'inquiètent, se réunissent en "synode" à l'abbaye de Royaumont, le 1 et le 2 décembre. Il y en aurait même un qui sera renvoyé en correctionnelle pour une vieille histoire...Voir la canard du 22/11- page 3. Un autre conclave sera inauguré dès le 2 décembre, par un grand patron fournisseur d'accès. Le sponsor de ce sommet a allongé plus de 400 000 euros!
    On sait tout sur le pipi du chien présidentiel, passé en boucle dans les médias, mais rien ou presque sur ces sujets non neutres. Il est vrai que nous payons déjà les violons du bal...il ne faudrait pas en plus nous informer!

    Encore censuré abusivement! Impossible de critiquer la politique et l'économie sans s'attirer les foudres de la modération! Toucher au patronat! Incroyable! Mon avis est factuel, respectueux de la charte et des gens. Ce n'est qu'une censure politique indigne d'un pays qui se dit encore libre. je repasse autant de fois que nécessaire

    avatar
    clopinettes -

    C'est pas un peu hors sujet votre réaction , je suis moi-même très souvent censuré, bien que j'évite d'être hors sujet, aussi je comprend votre agacement, essayer d'être bref vous verrez ça ira mieux, si je peux me permettre. Cordialement ....