La collecte nette du livret A semble ralentir

La collecte nette du livret A semble ralentir ©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 21 octobre 2020 à 17h23

A fin septembre, les encours du Livret A détenu par 55 millions de Français représentaient quand même un nouveau pactole de 324,3 milliards d'euros...

La collecte du livret A semble revenir à un niveau plus normal. En septembre, un mois qui est traditionnellement marqué par les dépenses liées à la rentrée scolaire, 1,26 milliard d'euros « seulement » pourrait-on dire, sont venus gonfler les encours du livret préféré des Français, selon les derniers chiffres de la Caisse des Dépôts et Consignation. Il s'agit d'un niveau comparable à celui de février avant la crise sanitaire et nettement moins élevé que celui de ces derniers mois qui tournait globalement entre 2 et 4 milliards avec même un pic de 5,47 milliards au mois d'avril en plein confinement.

Même tendance pour le cousin du livret A, le livret de développement durable et solidaire (LDDS) qui n'a quasiment rien collecté en septembre.

En mode prudence

« En septembre, le contexte sanitaire et économique continue de peser sur les résultats de l'épargne. Ces dernières semaines, les ménages n'ont pas puisé dans la cagnotte constituée depuis le mois de mars. Ils ont, au contraire, continué à mettre de l'argent de côté. L'arrivée de la deuxième vague de l'épidémie et la hausse probable du chômage expliquent ce comportement », analyse Philippe Crevel, Directeur du Cercle de l'Épargne. « Les ménages ne sont pas en mode consommation mais en mode prudence. Ils veillent à ne pas s'engager dans des dépenses importantes en attendant l'évolution de la situation sanitaire et économique », ajoute-t-il.

Une collecte record depuis le début de l'année

Sur les neuf premiers mois de l'année, la collecte cumulée du Livret A atteint toujours un montant record de 25,8 milliards d'euros (avec le LDDS, on arrive même à un total de 32,7 milliards). Depuis le mois de mars et le début de la crise sanitaire, les ménages ont placé environ 26 milliards d'euros sur ces deux supports sans risques rémunérés à 0,5%.

Encours records

A fin septembre, les encours du Livret A détenu par 55 millions de Français représentaient un nouveau pactole de 324,3 milliards d'euros. En ajoutant les 119,3 milliards logés sur le LDDS, on atteint désormais 443,7 milliards d'euros, ce qui représente quand même un quart de l'encours total des contrats d'assurance vie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.