Le patrimoine financier des ménages dépasse les 5.000 milliards d'euros

Le patrimoine financier des ménages dépasse les 5.000 milliards d'euros©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 16 mai 2018 à 16h49

5.014 milliards d'euros. C'est le montant cumulé du patrimoine financier détenu par les ménages français à la fin de l'année 2017, selon la Banque de France. Le chiffre est symbolique puisque c'est la première fois que ce patrimoine dépasse les 5.000 milliards d'euros.

Au cours de l'année dernière, ce stock de produits financiers a enflé de 205,6 milliards d'euros. Les flux d'épargne se sont élevés à 105,4 milliards d'euros tandis que la revalorisation du prix des actifs a contribué à la progression à hauteur de 100,2 milliards d'euros.

Ces chiffres spectaculaires méritent toutefois quelques commentaires.

Un montant brut

Ce chiffre de 5.014 milliards d'euros correspond à un montant brut. Or, les Français ont aussi des dettes, notamment 1.328 milliards d'euros d'encours de crédits à fin 2017. En ajoutant les passifs divers, on peut estimer que le passif global est voisin de 1.500 milliards.

Ainsi, en utilisant la méthodologie de l'Insee, on peut évaluer à quelque 3.500 milliards d'euros le patrimoine financier net.

Un patrimoine inégalement réparti

Un rapide calcul permet d'estimer en moyenne à plus de 172.000 euros le patrimoine financier brut de chaque ménage. Mais bien entendu, la répartition est très inégale.

La Banque de France ne donne pas de détails. Cependant, des études passées de l'Insee ont montré que 10% de la population détenait 48% du patrimoine national. Sur ces bases, les 10% de ménages les plus aisés auraient donc un patrimoine financier brut moyen de près de 830.000 euros.

A l'inverse, on estime à 0,05% la part de patrimoine des 10% de Français les plus pauvres, soit au vu des chiffres du jour un patrimoine moyen de moins de 865 euros par ménage.

La sécurité et la liquidité avant tout

Pour placer ces quelque 5.000 milliards d'euros, les Français jouent avant tout la carte de la sécurité et de la disponibilité. Les encours de numéraire et de dépôts approchent des 1.500 milliards d'euros, soit 30% du total. Les livrets réglementés (Livret A et LDD) pèsent environ 400 milliards d'euros (8% du patrimoine financier). En ajoutant les livrets ordinaires, le total avoisine même les 600 milliards d'euros (12%).

Sans surprise, l'assurance-vie représente également un gros bloc : 1.676 milliards d'euros d'après la FFA, soit un tiers des actifs. Mais là encore, la sécurité prime puisque les fonds en euros représentent 1.340 milliards d'euros, soit bien plus que les 336 milliards d'euros investis en unités de compte.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.