Livret A, LDDS : la barre des 400 milliards d'euros à portée de main

Livret A, LDDS : la barre des 400 milliards d'euros à portée de main©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 21 février 2019 à 16h18

Les deux livrets ont collecté 4,73 milliards d'euros en janvier et affichent désormais un encours cumulé de 396,2 milliards d'euros. Les 400 milliards pourraient être atteints rapidement.

Pour le Livret A et le LDDS, 2019 a commencé comme 2018. Le bilan du mois de janvier est même meilleur que celui de l'an passé. En dépit d'un taux toujours faible (0,75%), les deux livrets ont attiré une collecte nette de 4,73 milliards d'euros, dont 4 milliards d'euros du côté du Livret A.

Une collecte traditionnellement soutenue en janvier

Ceci ne constitue pas vraiment une surprise. Notre analyse réalisée l'an passé a en effet montré que le mois de janvier est traditionnellement favorable à l'épargne que cela concerne les livrets réglementés ou l'assurance-vie.

En cumulant les données de ces différents supports, il apparaît que leur collecte de janvier a toujours été positive de 2011 à 2017. Mieux encore, sur ces sept années, le mois de janvier a contribué en moyenne à hauteur de 23% aux flux annuels d'épargne.

Bientôt des encours supérieurs à 400 milliards d'euros

Grâce à l'intérêt toujours vif qu'ils suscitent, le Livret A et le LDDS affichent désormais un encours cumulé de 396,2 milliards d'euros. La barre symbolique des 400 milliards d'euros n'est donc plus très loin et pourrait être franchie rapidement.

Compte tenu des incertitudes économiques et des faibles rendements offerts par ailleurs, il y a en effet peu de chances que les épargnants se détournent massivement des livrets à court terme.

Pour mémoire, le Livret A et le LDDS ont attiré 3,5 milliards d'euros d'argent frais en février-mars 2018. En supposant un maintien de ce rythme en 2019, les 400 milliards d'euros pourraient être approchés voire dépassés dès la fin du premier trimestre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.