N26 souhaite proposer un livret A à ses clients français

N26 souhaite proposer un livret A à ses clients français©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 09 mars 2021 à 11h21

Après une année 2020 clémente, la néobanque souhaite accélérer la monétisation de sa clientèle française en étoffant son offre d'une solution d'épargne réglementée.

Après une année 2020 clémente, la néobanque souhaite accélérer la monétisation de sa clientèle française en étoffant son offre d'une solution d'épargne réglementée.

La néobanque allemande N26 espère développer une offre d'épargne réglementée à ses quelque 1,8 million de clients français, rapportent Les Echos. D'après nos confrères, elle devrait prendre sa décision dans les prochains mois.

En Allemagne, N26 offre déjà à ses clients des livrets et comptes à terme d'un intermédiaire en placements financiers, Raisin. En vue de renforcer son attractivité dans le paysage très concurrentiel des banques en ligne, l'établissement souhaite généraliser ces offres à l'ensemble de ses marchés, et planche sur le développement de livrets d'épargne et comptes spécifiques dans chacun des pays où elle est implantée.

Alors que les Français - et leurs voisins européens - ont particulièrement alimenté leurs supports d'épargne règlementés pendant la crise du coronavirus, N26 voit en ces solutions de placement un moyen d'attirer une nouvelle clientèle, mais aussi et surtout de fidéliser et monétiser ses utilisateurs actuels.

Monétisation

D'après Les Echos, la néobanque espère ainsi les convaincre de transformer leur compte gratuit et d'appoint - la solution majoritairement choisie par ses clients français - en leur compte principal. A l'instar de ses concurrentes, N26 a récemment étoffé son offre sur le segment du haut de gamme avec le lancement d'un nouveau compte premium assorti d'une carte en métal.

Pour l'heure, N26 planche encore sur des obstacles "essentiellement techniques", notamment de gestion de flux avec la Caisse des Dépôts, mais aussi avec la BaFin, le régulateur financier allemand, particulièrement tatillon sur les exigences légales de conformité après avoir été éclaboussé par le scandale financier de Wirecard, ex-pépite des transactions en ligne qui s'est effondrée en quelques mois.

Deux millions de nouveaux clients

En 2020, le changement des habitudes de consommation avec la crise sanitaire ont clairement profité aux néobanques, dont N26. Comptant 7 millions de clients au global, N26 en a conquis 2 millions cette seule année dernière. En France, 650.000 nouvelles ouvertures de compte ont été enregistrées, soit une hausse de 60% par rapport à l'année précédente.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.