Pas de PEA pour les jeunes ?

Pas de PEA pour les jeunes ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 03 avril 2018 à 14h59

Faut-il ouvrir le PEA aux jeunes ? L'idée a été lancée en janvier par le gouvernement dans le cadre de la consultation sur la loi Pacte. Objectif : permettre aux parents d'ouvrir un PEA au nom d'un enfant, les sommes pouvant être débloquées à la majorité. Moins de trois mois plus tard, cette idée ne semble toutefois plus d'actualité.

Certes, les arbitrages définitifs ne seront connus que dans un mois. Mais Bercy n'a absolument pas évoqué cette piste dans la présentation faite la semaine passée.

Des avis très partagés

Il faut dire que l'éventuelle ouverture du PEA au jeunes est loin d'avoir fait l'unanimité. Lors de la consultation, cette suggestion n'a recueilli que 52% d'avis favorables, 28% des participants ayant manifesté leur opposition et 15% ayant fait part d'un sentiment mitigé. Si, à l'image du gouvernement, certains professionnels y ont vu le moyen de familiariser les jeunes avec les actions, les critiques ont été nombreuses. Faut-il mettre en risque l'épargne destinée à lancer un jeune dans la vie ? Une telle réforme ne profiterait-elle pas uniquement aux enfants de foyers aisés ? Certains parents ne risqueraient-ils pas d'utiliser cette possibilité dans le seul but de contourner les plafonds d'investissement de leurs propres PEA ?

Un toilettage du PEA-PME

Pour l'heure, le gouvernement veut explorer d'autres pistes. A l'image de ce qui est prévu du côté de l'assurance-vie, il compte avant tout s'appuyer sur l'existant, en toilettant le PEA-PME.

Depuis son lancement en 2014, ce produit n'a pas rencontré le succès escompté, ses encours se limitant à 1,1 milliard d'euros. A l'avenir, il pourrait s'ouvrir aux titres du financement participatif (actions, obligations, minibons). Le transfert de titres non-cotés pourrait également être facilité. Ceux qui espéraient une vaste réforme avec une éventuelle carotte fiscale supplémentaire seront certainement déçus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.