Placements : allez-vous devoir payer des honoraires à votre CGP ?

Placements : allez-vous devoir payer des honoraires à votre CGP ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 01 février 2018 à 16h15

Actuellement, une grande partie des clients des CGP bénéficie d'un conseil « gratuit » ou faiblement tarifé. Certes, il arrive aux conseillers en gestion de patrimoine de facturer des honoraires. Mais ces derniers restent généralement minoritaires. La majeure partie du chiffre d'affaires de la profession provient des commissions versées par les sociétés de gestion aux CGP qui distribuent leurs produits.

Les choses sont toutefois sur le point de changer avec la directive MIF 2. Entrée en vigueur début janvier, elle s'appliquera prochainement aux conseillers en investissement financier (CIF), le statut sous lequel les CGP exercent leur profession.

Parmi les principaux changements prévus, cette directive introduit la notion d'indépendance dans le conseil. Un élément qui va être synonyme de profondes mutations dans le monde des CGP.

Conseillers non indépendants

Pour les CGP qui décideront de ne pas adopter l'étiquette « indépendant », la situation n'évoluera guère sur le plan de la rémunération. Ils pourront continuer à percevoir des commissions en veillant à bien respecter les obligations imposées par la règlementation : information du client sur le mode de rémunération, conseil fournit dans l'intérêt du client...

Conseillers indépendants

Les conseillers se présentant comme « indépendants » ne pourront en revanche plus percevoir de rémunération de la part de leurs fournisseurs (y compris les avantages non-monétaires). Autrement dit, la facturation d'honoraires au client deviendra l'unique moyen de générer du chiffre d'affaires.

Seuls les avantages mineurs pourront être conservés par le CGP à condition qu'ils améliorent le service rendu au client et que ce dernier en soit averti.

Cela signifie-t-il que les clients de ces CGP indépendants vont devoir payer plus cher pour le conseil obtenu ? En théorie non, car actuellement les performances de leurs placements sont amputées par les commissions reversées aux intermédiaires (dont le CGP). D'ailleurs, la directive précise que si le conseiller continue à percevoir des commissions, il devra les rétrocéder au client.

Il n'empêche que d'un point de vue psychologique, certains clients risquent de mal accepter ces nouvelles règles.

Précisons également que le conseiller indépendant devra proposer un éventail de produits suffisamment diversifié et ne provenant pas uniquement d'un fournisseur avec lequel il entretient des relations étroites.

Indépendant ou non ?

Toute la question est donc de savoir si les CGP vont adopter ou non cette nouvelle étiquette. De l'aveu des spécialistes du secteur, les changements à venir sont trop radicaux pour envisager une conversion massive de la profession à court terme.

De nombreux CGP devraient donc décider de ne pas se présenter comme « indépendants »... Du moins dans un premier temps. C'est en effet à un horizon de moyen terme que la directive pourrait porter ses fruits en imposant progressivement la facturation d'honoraires comme la norme. C'est en tout cas ce que l'on peut souhaiter car l'application d'honoraires reste le meilleur moyen de garantir au client l'indépendance de son conseiller.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
5 commentaires - Placements : allez-vous devoir payer des honoraires à votre CGP ?
  • avatar
    OCT-51 -

    QUE D'IMPOTS!!!!! Dans le paiement de la CSG il y a déjà deux taux: Le premier pélèvement de CSG est déductible d'impot mais le second taux n'est pas déductible d'impots..... C'est à dire que nous payons un impot sur une somme que l'on nous interdit de toucher!!!! Quel autre Pays au monde ferait payer des impots sur des sommes dont les bénéficiaires ne voient pas la couleur!!!!!!
    Vous avez dit RACKET, VOL !!!!! Meme si les sommes sont modiques ce genre de taxe traduit bien la mentalité de ceux qui nous gouvernent.

  • avatar
    paihemcet -

    Je vous prie de m'excuser mais "CGP , je ne sais pas ce que signifie ce sigle. Je pense peut-être que c'est un terme employé dans les cercles bancaires et financiers. Or mes très faibles revenus (et tout le reste que me prend Macron) ne m'ont jamais envoyée vers ces cercles...

  • avatar
    MicM -

    Les établissements financiers ont déjà senti quelle manne ils peuvent tirer d'une incitation des pouvoirs publics au transfert des avoirs du grand public vers le marché financier....quelle honte....non seulement mal payés mais s'ils ont quelques économies, on les met en risque chez les requins.... chapeau Mr Macron
    Il n'est pas étonnant qu'un ancien de la Banque Rotschild raisonne comme cela. Mais désolé que les spéculateurs se scalpent entre eux, qu'ils n'aillent pas chercher les économies de toute une vie des gens de condition moyenne ou modeste. L'argent du français lambda est une épargne de sécurité en générale, et qu'il a eu raison d'essayer de faire pour ceux qui pouvaient encore le faire ..... car Il n'a aucun scrupule à s'attaquer aux retraités....qu'ils n'aiment pas comme les gens de condition modeste d'ailleurs...Je sais que sur ce secteur ces commentaires ne sont pas bien vu et pourtant il n'y a que la vérité qui blesse salutations. Attention au retour de bâton

  • avatar
    MicM -

    En ce qui concerne les gros portefeuilles (le gratin) ils paient déjà ce qu'on appelle les frais de mandats et de gestion
    Pour les autres, non seulement ces clients seront sur la bourse avec tous les risques que cela comporte, mais en plus ils devraient payer des honoraires, pour permettre aux établissements financiers de jouer au "casino" avec votre argent.....les pertes suites aux conseils vous en faites quoi ??
    voulez aller peut être nous dire qu'il n'y en aura pas.....!!! les courtages qui les encaisse .....!!! les droits de garde qui les encaisse...!!!
    Il fut un temps ou l'on allez en bourse en connaissance de cause, avec une étude du bilan et du secteur d'activité de l'action à acquérir, maintenant dès qu'on tousse dans un coin de la planète vous pouvez tout perdre, il n'y a plus vraiment de possibilités d'acquérir des valeurs de"fonds de portefeuille"....personne n'étant devin en la matière il n' y a pas d'experts, mais de la spéculation dans l'air.....qui profite toujours aux mêmes ceux qui tirent les ficelles et /ou les initiés , la bourse c'est comme la comptabilité à partie double il y a un débit et un crédit....si vous voyez ce que je veux dire
    Les sicav et fonds commun n'en parlons j'ai vu personnellement comment on écrémait pour cacher des pertes trop importantes
    une sacré cuisine.
    Un ancien qui sait de quoi il parle

  • avatar
    MicM -

    la mauvaise foi, l