Placements : l'importance du TRI

Placements : l'importance du TRI©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 16 novembre 2017 à 15h42

TRI. Ces trois lettres sont souvent capitales pour les entreprises. Le taux de rentabilité interne est en effet un indicateur privilégié pour évaluer la pertinence financière d'un projet d'investissement. Mais il peut avoir également une utilité pour les épargnants.

Qu'est-ce que le TRI ?

Techniquement, le TRI est le taux d'actualisation qui permet d'annuler une série de flux financiers. Imaginons, un épargnant plaçant 1.000 euros à 10% sur 2 ans. Il va décaisser 1.000 euros en année 0 (soit un flux de -1.000), encaisser 100 euros d'intérêts en année 1 (+100) puis 1.100 euros en année 2 entre les intérêts et le remboursement du capital (+1.100). Le TRI est donc le taux qui va permettre de ramener à l'équilibre l'équation entre les sorties (-1.000) et les rentrées (+100 et +1.100).

Au-delà de cette définition et d'une formule de calcul complexe, le TRI correspond donc au véritable rendement d'un placement puisqu'il s'intéresse aux flux de trésorerie induits en tenant compte de la valeur temps.

Le temps, un critère essentiel

On a coutume de dire que « le temps, c'est de l'argent ». Le TRI illustre parfaitement ce principe puisqu'il montre que deux placements au même taux nominal ne génèrent pas la même performance si leurs calendriers de remboursement diffèrent.

Reprenons notre exemple d'un placement de 1.000 euros à 10%, cette fois sur 10 ans. Dans la première hypothèse, les intérêts sont payés chaque année. Ainsi, l'épargnant reçoit 100 euros par an et il est remboursé de son capital en année 10 (voir tableau). Ce placement a un TRI de 10%.

Regardons maintenant une seconde hypothèse, celle d'un paiement total de l'investisseur à la fin. L'investisseur touche alors 2.000 euros la dernière année (1.000 euros d'intérêts et 1.000 euros de capital).

Comptablement, les gains sont les mêmes : 1.000 euros dans les deux cas. Pourtant, le second placement ne fait ressortir que 7,18% de TRI. De fait, il est moins rentable de percevoir ses intérêts à la fin, ces derniers ne pouvant alors pas être réinvestis au fil du temps.

Autrement dit, le TRI apporte une traduction mathématique à un principe de bon sens selon lequel il vaut mieux recevoir 100 euros immédiatement plutôt que dans un an ou deux...

Comment calculer un TRI ?

Il est possible de déterminer aisément un TRI à l'aide d'une calculatrice financière ou d'un tableur (une fonction automatique est prévue). Il suffit simplement de déterminer les flux réalisés ou prévu, comme cela a été fait dans le tableau de notre exemple ci-dessus.

La seule contrainte est de bien penser à distinguer les flux positifs (encaissements) et les flux négatifs (décaissements).

Pourquoi utiliser le TRI ?

Le TRI a un gros avantage : il permet de comparer la rentabilité de placements dont les montants et les rythmes de remboursement ne sont pas les mêmes.

Il peut être appliqué à des placements financiers. Mais il s'avère aussi très utile pour évaluer un placement immobilier, en intégrant le prix d'achat, le prix espéré à la sortie ainsi que tous les flux intermédiaires constitués par les loyers, les remboursements d'emprunts, voire un avantage fiscal.

 
1 commentaire - Placements : l'importance du TRI
  • avatar
    JON-DE-LIONNE -

    Encore de la censure, toujours de la censure injustifiée sur le forum orange
    et bien puisque dans cette rubrique " finance" il semblerait qu'il y ait un bug ....
    référence à l'article :

    Carte grise sur Internet : une situation kafkaïenne
    Statut : refusé
    Il y a 14 minutes
    le 30 11 2017 à 12 33

    les fonctionnaires des préfectures ont bien compris quels bénéfices immédiats ils pouvaient tirer de la "complication" des remises de cartes grises aux usagers!

    c'est honteux et scandaleux que de tels comportements...et ce ne sont pas des propos comme ça en l'air , mais uniquement des faits avérés vérifiables et démontrables !

    plus de trois mois pour obtenir une nouvelle carte grise après une perte de papiers...et alors quand cela tombe au moment d'un contrôle technique ...alors là c'est franchement un moment historique synthétisant toute la connerie de la France résumée dans son administration et ses fonctionnaires :
    " oui mais pour faire le contrôle technique il faut la carte grise, ...oui mais pour faire la carte grise il faut le contrôle technique...on croirait des Gogols dans un bocal à poissons rouges !



    référence à l'article :

    Esclavage en Libye : l'Afrique, l'UE et l'ONU s'allient
    Statut : refusé
    Il y a 36 minutes
    le 30 11 2017 à 12 12

    Au delà de la gravité de la situation , l'utilisation d'un tel titre pour l’article éclaire à lui seul toute la complexité de la situation.
    l'Afrique est un continent , un lieu géographique que l'on vient associer sur le même plan à une UE ( ?) - on ne sait si on évoque la position géographique ou autre chose- et à un " bidule " dont chacun définit le niveau de démocratie qui lui convient à un moment ou à un autre dans des errements opportunistes qui peuvent ou pourraient servir "la Cause".

    Quelle cause? on ne sait !
    Quels alliés de l’Afrique avec qui ? pour faire quoi ?

    Autant de voie de vagabondage intellectuel et qui dure depuis des décennies....sinon voila fort longtemps, et depuis le temps ou l'ONU et L'UE veulent montrer leur muscle( singulier intentionnel) que les Africains se seraient pris en main ...et auraient dit merci à ces "bestioles administratives" qui sont autant de vers leur suçant la moelle.

    Que fait donc MAcron en Afrique ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]