Retraite : des Français critiques, mais majoritairement attachés au système actuel

Retraite : des Français critiques, mais majoritairement attachés au système actuel©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 16 avril 2021 à 10h27

Jugeant le régime actuel des retraites "complexe et injuste", les Français ont des avis très partagés sur le projet d'un système universel.

Jugeant le régime actuel des retraites "complexe et injuste", les Français ont des avis très partagés sur le projet d'un système universel.

Une grande enquête réalisée par la Caisse des Dépôts sur les attentes de la population française et leurs perceptions vis-à-vis de la retraite relève une perception critique du système actuel ainsi qu'une baisse de sa compréhension chez les plus jeunes.

L'étude réalisée au printemps 2020 montre que si les Français sont majoritairement attachés au système actuel, ces derniers le considèrent notamment complexe et injuste. Interrogés sur les solutions susceptibles de rééquilibrer le dispositif d'un point de vue financier, les sondés ont des avis très partagés.

Préservation du pouvoir d'achat

Néanmoins, l'âge de départ à la retraite - en allongeant la durée d'assurance - est davantage cité que la hausse des cotisations, tandis que les mesures affectant le pouvoir d'achat des retraités recueillent peu de suffrages.

La Caisse des Dépôts avait déjà réalisé cette étude en 2012. En huit ans, un contraste très net apparaît sur la compréhension générale du fonctionnement du système actuel. L'institution note que celle-ci a sensiblement fléchi chez les moins de 35 ans alors qu'en parallèle, la connaissance qu'ont les Français de leurs droits à la retraite a fortement progressé, et à tous les âges.

Droit à l'information

« Il est probable que le débat public sur les retraites fin 2019 et début 2020 ait influé sur cette progression, mais il s'agit plus certainement de la systématisation du droit à l'information (DAI) dont n'avait bénéficié qu'une partie des personnes interrogées en 2012 », notent les auteurs de l'enquête.

Cette progression reste toutefois à nuancer : elle est beaucoup moins forte chez les 25% des ménages aux revenus les plus faibles (+ 6 points) que chez ceux aux revenus les plus élevés (+18 points).

Le même type de hiatus apparaît entre le degré d'inquiétude quant à l'avenir du système de retraite en général, à la fois élevé et en progression par rapport à 2012 et la préoccupation sur ses droits personnels, à la fois plus faible et en nette diminution (-8 points), relève la Caisse des dépôts.

« La progression de la connaissance des droits n'y est sans doute pas étrangère : les personnes se déclarant bien informées sur ce plan sont aussi nettement plus confiantes que les autres », précise l'enquête.

La réforme de retour ?

Grand chantier engagé par Emmanuel Macron au début de sa mandature, la réforme des retraites a subi un coup d'arrêt brutal avec la crise sanitaire. Laissé de côté depuis plus d'un an, le projet, qui repose sur l'instauration d'un système "universel" se substituant aux dizaines de régimes existants, pourrait faire son grand retour à l'approche de la nouvelle campagne présidentielle. Il y a deux semaines, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a plaidé publiquement pour la reprise de ces travaux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.