Dossier

SCPI : un placement défensif qui rapporte !

8. SCPI : Linxea assure qu'il n'y aura pas de baisse généralisée des prix des parts

SCPI : Linxea assure qu'il n'y aura pas de baisse généralisée des prix des parts©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 20 janvier 2021 à 16h54

Les plus hauts rendements de 2020 restent à chercher dans les SCPI diversifiées...

La plateforme d'épargne en ligne Linxea vient d'affiner ses estimations de rendement moyen du marché des SCPI pour l'année 2020. Comme prévu, ce taux de distribution des loyers devrait dépasser les 4% en 2020, à comparer à 4,4% en 2019.

L'observatoire Linxea (65 SCPI auditées) montre pour l'instant un rendement moyen de 4,27% que la plateforme qualifie d'optimiste car il manque encore certaines données. Linxea estime que la fourchette basse se situe à 3,98% sur la base d'une diminution moyenne des dividendes de 9,5% en 2020 pour ces SCPI auditées. De quoi envisager un rendement moyen proche de 4,12% en milieu de fourchette. Ces données provisoires montrent en tout cas que les SCPI auront bien résisté à la crise sanitaire même si 2021 sera encore impactée.

Le bureau résiste

En se penchant sur les typologies de SCPI, on voit que le bureau a prouvé sa résilience avec des loyers à peine minorés et un rendement moyen de 4,20%. Les SCPI typées commerces ont logiquement souffert davantage avec une baisse moyenne des loyers de 18% qui cache des disparités. Certaines SCPI de commerces gardent en effet des rendements proches de 5% avec l'exemple de Cristal Rente (Inter Gestion), investie principalement sur des commerces alimentaires, de bricolage ou jardinage qui ont pu rester ouverts ou la SCPI Cœur de Ville (Sogénial immobilier) investie dans les commerces de proximité en centre-ville.

Santé et logistique sont restés des thèmes porteurs

Les plus hauts rendements restent à chercher dans les SCPI diversifiées avec notamment Cœur de Régions (Sogénial immobilier) qui se maintient à plus de 6%. Performance honorable aussi pour la SCPI sans droit d'entrée de Novaxia (Neo) qui passe de 7,26% en 2019 à 6,1%.

Dans la catégorie des SCPI spécialisées, santé et logistique sont restés des thèmes porteurs quasiment pas impactés grâce à un taux de recouvrement des loyers proche des 100%. Sans surprise, l'hôtellerie est le secteur le plus affecté par la crise avec un rendement moyen tombé à 2,27%.

Pas de baisse généralisée des prix des parts

Sans préjuger des conséquences de la crise économique attendue cette année sur la perception des loyers et sur la demande de bureaux, Linxea fonde de vrais motifs d'espoir dans les vaccins contre la covid-19. « Ce stress test grandeur nature a permis de démontrer la gestion saine des SCPI. En effet, grâce à l'accompagnement mis en place avec leurs locataires et l'utilisation raisonnable des réserves quand cela s'avérait nécessaire, les sociétés de gestion ont su limiter l'impact de cette crise sur les performances », souligne Pierre Garin, Directeur du pôle immobilier de Linxea.

Linxea se veut aussi rassurant sur les interrogations relatives à la valeur des parts qui reflète la valorisation des patrimoines immobiliers en affirmant qu'il n'y aura pas de baisse généralisée des prix des parts, les premiers retours sur les expertises de fin d'année confirmant une bonne tenue des valorisations.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.