Accession à la propriété : la part des prêts de plus de 25 ans en baisse

Accession à la propriété : la part des prêts de plus de 25 ans en baisse©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 03 mars 2020 à 17h40

La durée moyenne des prêts s'est élevée à 244 mois pour l'accession dans l'ancien, et 246 mois dans le neuf, selon l'observatoire Crédit Logement/CSA.

La production de prêts bancaires à l'accession à la propriété sur plus de 25 ans diminue, selon l'observatoire Crédit Logement/CSA. Elle se situe à 1 % en février, pour rejoindre « son niveau le plus bas observé par le passé », quelques semaines après les recommandations du Haut conseil de stabilité financière (HCSF) de limiter le taux d'endettement à 33 % et la durée des crédits accordés à 25 an.

D'après l'observatoire, « la structure de la production se déforme au bénéfice des prêts d'une durée comprise entre plus de 20 ans et 25 ans. Les établissements de crédit s'efforçant ainsi de préserver la solvabilité de la demande ». Tous prêts confondus, la durée s'est élevée à 244 mois en moyenne pour l'accession dans l'ancien, et 246 mois dans le neuf. Du côté des taux, la tendance est à la stabilité, après les remontées observées fin 2019. Ceux-ci se sont établis à 1,16 % dans l'ancien et 1,17 % dans le neuf, la perte de solvabilité de la demande commençant à « trop mordre sur une activité déjà affectée par la mise en œuvre des recommandations du HCSF ».

Hausse de l'apport personnel

Dans le même temps, le niveau d'apport personne « rebondit nettement » : +11,1 % sur les deux premiers mois de 2020 en glissement annuel après -5,5 % en 2019, selon le Crédit Logement. Le coût des opérations immobilières financées par emprunt a progressé de 6,7 % sur les deux premiers mois de 2020 (contre +2,7 % en 2019)

Enfin, concernant l'activité du marché, l'observatoire constate que le recul de la demande « s'amplifie au fil des mois ». La production de prêts affiche ainsi en février un repli de 4 %, tandis que le nombre de prêts accordés recule de 13 %, malgré la hausse de l'apport.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.