Actuellement, peut-on faire des travaux soi-même dans son futur logement ?

Actuellement, peut-on faire des travaux soi-même dans son futur logement ?©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 20 novembre 2020 à 16h04

Cela ne fait pas partie des motifs de déplacement dérogatoires pendant le confinement mais quelques cas particuliers peuvent quand même permettre de contourner cette interdiction...

Les travaux effectués dans son logement restent autorisés depuis le reconfinement, les professionnels devant toutefois se conformer au guide de l'Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP), en aérant régulièrement l'espace en travaux par exemple.

Nouveau logement

Le cas des travaux réalisés par soi-même dans son futur logement n'est cependant pas inscrit parmi les motifs de déplacement dérogatoires. Il n'est donc pas possible de se déplacer pour ce motif de manière générale. D'après la Direction de l'information légale et administrative, quelques cas particuliers peuvent quand même permettre de déroger à cette interdiction si ces travaux répondent à un motif familial impérieux. Il s'agit par exemple des travaux urgents réalisés par un particulier pour pouvoir déménager ou intégrer son futur logement en cas de vente ou de préavis pour libérer son habitation actuelle. Les travaux d'amélioration et de décoration devront donc attendre, à moins de les faire réaliser par un professionnel qui peut se déplacer sans contraintes.

Déménagements autorisés

S'agissant des déménagements, ils restent autorisés pendant toute la durée du confinement (par vous-même ou par un professionnel). Un déménagement effectué par des particuliers ne doit pas mobiliser plus de 6 personnes maximum. Ces personnes ne doivent pas nécessairement relever du même foyer ou domicile. Un justificatif de l'entreprise de déménagement, un acte de vente ou votre nouveau bail peuvent servir de justificatif.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.