Barnes est confiant pour l'immobilier de prestige à Londres

Barnes est confiant pour l'immobilier de prestige à Londres©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 05 juin 2020 à 17h03

Alors que l'ampleur de la crise du Covid-19 suscite des inquiétudes au Royaume-Uni, le marché immobilier de prestige londonien reste résiliant selon Barnes, qui veut croire à une reprise d'activité.

La pierre résiste au cœur de la capitale britannique, à en croire le spécialiste de l'immobilier de luxe Barnes. Sortant d'une phase d'instabilité liée au Brexit qui avait déjà refroidi les investisseurs, l'immobilier haut de gamme londonien avait retrouvé son souffle fin 2019. « Depuis le début de l'année 2020, nous étions dans un marché ascendant. Le nombre de transactions ainsi que les prix augmentaient de nouveau » selon Chloé Rullaud, directrice de Barnes Londres, qui s'attend à « une reprise de l'activité au moins aussi rapide que l'arrêt observé lors du lockdown ». En effet, les prix de l'immobilier ont augmenté de 5,2% au 1er trimestre 2020 sur un an, tandis que le nombre de transactions immobilières a progressé de 20% dans les luxueux quartiers du centre de Londres par rapport au 1er trimestre 2019, indique le groupe.

Confiance dans le marché

Quid de la crise sanitaire ? Alors que le pays est durement frappé, comme en France, le nombre de promesses de vente a baissé dans la capitale britannique, de l'ordre de 40% pendant le confinement par rapport à 2019, année de de crise à cause du report du Brexit. Mais « les vendeurs ont laissé leurs biens sur le marché pendant le confinement contrairement à l'an dernier où des logements avaient été retirés de la vente. Cet indicateur est un très bon signe de la confiance dans le marché », observe Barnes.

Et alors que beaucoup d'acheteurs ont attendu la fin de l'incertitude liée au Brexit pour mener à bien leurs projets, certains, « en recherche depuis deux ans, sont en plein dans leur phase d'achat ». De quoi alimenter un marché dont l'activité devrait reprendre, Londres restant « plus que jamais la valeur refuge de l'immobilier de prestige international et confirme son statut à part », estime Thibault de Saint Vincent, président de Barnes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.