Des taux d'emprunt de retour au plus bas et un peu plus accessibles !

Des taux d'emprunt de retour au plus bas et un peu plus accessibles ! ©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 08 janvier 2021 à 14h15

L'autre bonne nouvelle, c'est bien sûr l'application de conditions d'octroi moins strictes que l'an dernier puisque les banques peuvent à nouveau prêter avec un taux d'endettement allant jusqu'à 35%...

La météo des taux d'emprunt immobiliers reste au beau fixe. Plusieurs courtiers ont déjà observé de nouvelles baisses dans les barèmes communiqués par les banques début janvier.

« Une dizaine de banques, nationales ou régionales, ont baissé leurs taux de crédit pour le mois de janvier, de 0,05% à 0,20%, quand d'autres les ont laissés stables », signale Vousfinancer qui constate également qu'aucune banque n'a remonté ses taux ce mois-ci.

Des taux proches de leurs plus bas historiques

En moyenne, on peut emprunter aujourd'hui autour de 1,10% sur 15 ans, 1,25% sur 20 ans et 1,45% sur 25 ans, mais les meilleurs profils parviennent à obtenir des taux allant jusqu'à 0,60% sur 15 ans, 0,85% sur 20 ans et 1% sur 25 ans. Ces taux sont aujourd'hui revenus à leurs niveaux du début de l'année 2020, avant le premier confinement qui avait été accompagné d'une brusque remontée des barèmes bancaires. Globalement, on peut même dire qu'on est à nouveau très proche des records absolus de l'automne 2019.

Un peu moins de sélectivité des banques

Bien sûr, les banques restent très vigilantes sur le profil des emprunteurs, continuent à exiger un apport d'au moins 10% et sélectionnent au compte-gouttes les dossiers des salariés des secteurs encore perturbés par la crise sanitaire comme la restauration, la culture, le tourisme ou l'aéronautique.

« En ce début d'année, on note la volonté des banques de prêter et conquérir ainsi de nouveaux clients, avec une cible plus large, pouvant concerner des profils moins convoités l'année dernière avec des revenus moins élevés ou des projets autres que l'achat d'une résidence principale. De ce point de vue-là, l'année commence bien pour ceux qui souhaitent réaliser un achat immobilier », constate cependant Sandrine Allonier, directrice des études et porte-parole de Vousfinancer.

Capacité d'emprunt supplémentaire

L'autre bonne nouvelle, c'est bien sûr l'application de conditions d'octroi moins strictes que l'an dernier puisque les banques peuvent à nouveau prêter avec un taux d'endettement allant jusqu'à 35% et sur une durée maximale de 27 ans pour les logements neufs. Cela devrait conduire à moins de refus de crédits et Artemis courtage signale par exemple que la hausse du taux d'endettement maximum offre une capacité d'emprunt supplémentaire de 15.000 € à un couple empruntant sur 25 ans et gagnant 3.000 € par mois.

Les banques veulent prêter

Tout indique par ailleurs, au niveau macro-économique, que les taux devraient rester bas dans les prochains mois et « au moins jusqu'à la fin du premier trimestre 2021 » estime Meilleurtaux. D'autant que selon Vousfinancer, « les banques ont pour 2021 des objectifs de production de crédits équivalents à ceux de 2020, ce qui devrait les conduire à maintenir une politique de taux attractifs pour capter de nouveaux clients ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.