Dossier

IFI : le nouvel impôt sur la fortune

7. IFI : les foncières cotées finalement exonérées

IFI : les foncières cotées finalement exonérées©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 26 décembre 2017 à 14h11

La nouvelle est passée un peu inaperçue. Elle a pourtant son importance pour les futures redevables de l'impôt sur la fortune immobilière (IFI). Les titres de foncières cotées ne seront finalement pas pris en compte dans le calcul.

Le gouvernement a fait adopter cette disposition dans un amendement présenté peu avant le vote définitif du projet de loi de finances. Une condition est toutefois posée. L'exonération ne vaudra que si le redevable détient moins de 5% de la société en question.

L'exécutif a justifié son choix par la volonté de ne pas détourner les investisseurs des sociétés d'investissements immobiliers cotées (SIIC) et de ne pas perturber le fonctionnement des marchés financiers.

Rappelons que l'IFI concernera en 2018 l'immobilier détenu en direct mais aussi l'immobilier détenu indirectement via des SCI, des SCPI, des OPCI voire des contrats d'assurance-vie. Comme pour l'ISF, la principale exonération portera sur l'immobilier détenu à titre professionnel.

La mise à l'écart des SIIC apparaît donc un véritable coup de pouce accordé à ce segment de la cote.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
5 commentaires - IFI : les foncières cotées finalement exonérées
  • avatar
    amenepicure -

    Encore des mesures favorisant les riches porte feuille d' actions. mais l'immobilier taxé , c'est un investissement qui touche les français qui ont du patrimoine immobilier, Les très riches ont des œuvres d'art exonérés d' impôts ( merci Fabius)
    Macron et les membres du gouvernement sont propriétaires d' actions : il n' y a pas à chercher bien loin a qui profite les nouvelles mesures .

  • avatar
    run974 -

    Confirmation du president des riches
    Avec cet amendement on purge l' impot sur la fortune des broutilles qu' il restait
    et voila, l' augmentation de la csg, taxe sur le gasoil, augmentation du gaz, des mutuelles, des assurances
    voila ce que ces hausses, sont en train de compenser
    bravo a ce gouvernement, tout pour les riches

  • avatar
    ajlbn -

    Macron ne va pas perturber les nantis de sa caste! Perturber les riens, ne pas augmenter les salaires, et tailler dans les retraites modestes, pas de problème! Il suffit de diviser les syndicats, les partis de gauche (la vraie), d'opposer salariés du privé et du public, et roule ma poule l'affaire est dans le sac à malices!

  • avatar
    ajlbn -

    référence à l'article :

    Plusieurs villes vont tester la publicité sur les trottoirs


    Statut : refusé

    Il y a 20 minutes
    La publicité c'est de la culture? Première nouvelle! On baptise de culture n'importe quoi! La publicité, c'est de la réclame, du dorage de pilule, de la poudre aux yeux, du mensonge en barres, même pas de l'information, toutes méthodes pour nous ponctionner encore plus avec la bénédiction des gouvernants, car, in fine, c'est le consommateur qui paye! Non à la pub!
    05- censuré =repassé

  • avatar
    tinguette -

    Pas un mot sur les médias,??