L'immobilier haut de gamme entame sa reprise avec une forte demande pour les maisons avec jardin

L'immobilier haut de gamme entame sa reprise avec une forte demande pour les maisons avec jardin©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 19 mai 2020 à 11h27

Les acquéreurs pourraient bénéficier d'un pouvoir de négociation accru mais le rapport entre l'offre et la demande ne devrait pas être bouleversé...

Il semble toujours un peu tôt pour évaluer les conséquences de la crise sanitaire sur les prix de l'immobilier existant, mais les différents sondages réalisés par les réseaux d'agences auprès de leur clientèle montrent que la plupart des Français ont maintenu leur projet d'achat et que certains ont modifié leurs critères, les biens avec un jardin devenant davantage prisés par exemple.

Un pouvoir de négociation accru

Dans l'immobilier de prestige, le dirigeant de Sotheby's International Realty France - Monaco, Alexander Kraft, pense que les acheteurs vont commencer à être plus exigeants et admet que les prix des biens de prestige vont majoritairement stagner, voire baisser, sauf ceux des biens très exceptionnels et sans aucun défaut. « Ces biens-là, considérés comme une véritable valeur refuge et représentant un investissement alternatif, verront sans doute leur prix plafonner », précise-t-il.

Alexander Kraft souligne que le pouvoir de négociation des acheteurs sera donc plus fort qu'avant la crise et il va falloir que les vendeurs l'acceptent. Depuis le 11 mai, Sotheby's International Realty confirme la reprise de nombreuses visites sur l'ensemble du territoire, tant pour des projets d'achat de résidence principale que secondaire. « En général quand un bien est affiché au bon prix, sa présentation à des acheteurs potentiels déclenche des visites, voire des offres », témoigne le réseau.

Confinement et télétravail

Sotheby's observe que les maisons avec jardin ont la cote car ceux qui n'en avaient pas pendant le confinement en ont souffert et l'expérience généralisée du télétravail a permis à beaucoup de Français d'envisager différemment leur résidence secondaire comme leur résidence principale. « Ceux qui ont les moyens de conserver leur résidence principale en ville recherchent plutôt ces biens avec extérieur pour en faire leur résidence secondaire, ceux qui sont à la recherche d'un nouveau style de vie - découvert ou désiré pendant le confinement - vont plutôt vouloir changer de résidence principale », complète Alexander Kraft.

Maisons avec jardin

Autour de Paris, les Hauts-de-Seine et les Yvelines connaissent notamment une incroyable vague de succès dans le réseau Sotheby's : aucune vente cassée, des ventes conclues pendant le confinement, de nombreuses visites programmées dès le début du déconfinement... avec une majorité de clients parisiens pressés d'avoir un extérieur.

Spécialiste de l'immobilier haut de gamme à Paris et sa proche couronne ouest, le groupe Daniel Féau confirme aussi une très forte demande émanant de Parisiens sur les maisons de la couronne ouest ainsi que sur les propriétés proposées par l'agence Féau d'Aix-en-Provence.

Pas plus de vendeurs ?

Après avoir sondé sa clientèle suite à la réouverture de ses agences, Féau observe que les acquéreurs n'hésitent pas à formuler des offres qui, pour un certain nombre d'entre elles, sont déjà acceptées. Seuls 10,4% des acquéreurs interrogés* auraient suspendu leur recherche, et 7,4% n'ont pas encore statué. « Pas de bouleversement à attendre donc, concernant le déséquilibre offre / demande sur les segments de marché sur lesquels nous intervenons, d'autant que les vendeurs ne sont, pour l'instant, pas plus nombreux qu'à l'accoutumée », conclut le réseau Daniel Féau.

* Enquête réalisée du 8 au 15 mai 2020 auprès de 902 candidats acquéreurs disposant d'un budget supérieur à 500.000 €.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.