L’immobilier neuf en bord de mer devient de plus en plus cher

L’immobilier neuf en bord de mer devient de plus en plus cher©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 04 juin 2021 à 11h16

Sur la base du budget moyen d’un 3 pièces, le portail Trouver-un-logement-neuf observe les plus fortes hausses de prix depuis un an sur la façade atlantique.

Sur la base du budget moyen d’un 3 pièces, le portail Trouver-un-logement-neuf observe les plus fortes hausses de prix depuis un an sur la façade atlantique.

L’immobilier neuf en bord de mer n’est pas épargné par le manque d’offre associé à la baisse des permis de construire, ce qui se traduit le plus souvent par des hausses de prix significatives. « Plus les territoires sont prisés, comme l’est le littoral français, plus le foncier manque et plus c’est difficile pour les promoteurs immobiliers de sortir des opérations. D’autant plus quand certaines nouvelles équipes municipales ont été élues pour limiter les nouveaux programmes immobiliers », explique Céline Coletto, porte-parole du portail Trouver-un-logement-neuf.com qui référence plus de 4.000 programmes neufs disponibles sur l’hexagone. « On trouve parfois seulement quelques programmes neufs par station balnéaire. Certaines typologies de logements neufs ne sont même plus disponibles », ajoute-t-elle.

Façade atlantique

Sur la base du budget moyen d’un 3 pièces, Trouver-un-logement-neuf observe les plus fortes hausses de prix depuis un an sur la façade atlantique : +11,8% à Biscarrosse dans les Landes et + 11,35% à La Rochelle. Comptez en moyenne 263.500 € pour un T3 à Biscarrosse et 307.100 € à La Rochelle.

Le portail de programmes neufs enregistre d’ailleurs une forte demande pour La Rochelle où une trentaine de programmes neufs sont en commercialisation. A 2h30 de Paris en train, la préfecture de Charente-Maritime semble en effet être plébiscitée pour associer qualité de vie, bord de mer et pourquoi pas télétravail. En Bretagne, Saint-Malo continue à se valoriser avec une moyenne désormais supérieure à 300.000 € pour un T3 neuf, certainement car la cité fortifiée offre aussi des possibilités pour acquérir une résidence secondaire dans laquelle venir télétravailler un ou deux jours par semaine. En comparaison, il fallait débourser moins de 250 000 € à Saint-Malo il y a 2 ans.

Valeur sûre

Autre exemple dans le Var, valeur sûre des destinations estivales, où les prix y augmentent dans deux tiers des communes du littoral concernées par des programmes neufs, comme à Six-Fours-les-Plages où le prix d’un trois pièces atteint 285.000 € (environ +5% sur un an). Alors que les programmes neufs à Saint-Tropez sont quasi-inexistants, Trouver-un-logement-neuf constate que la pression s’exerce chez la voisine Sainte-Maxime. Longtemps la commune touristique la plus chère de ce baromètre, Sainte-Maxime figure encore dans le top 5 avec un prix moyen de 427.100 € pour un trois-pièces. Mais dans le Golfe de Saint-Tropez, on trouve aussi des maisons actuellement en commercialisation entre 3 et 5 millions d’euros.

Quant à la ville côtière touristique la plus chère de ce classement, il s’agit de La Baule avec un prix qui frôle les 530.000 € le T3, en hausse de 3,5% en un an. En fonction de la localisation ou du standing, les prix du neuf à La Baule peuvent cependant faire le grand écart avec des extrêmes allant de 205.000 € à près d’1 million d’euros pour un trois-pièces…

Vos réactions doivent respecter nos CGU.