Dossier

IFI : le nouvel impôt sur la fortune

1. L'Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI) remplacera finalement l'ISF en 2018

L'Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI) remplacera finalement l'ISF en 2018©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 05 juillet 2017 à 10h11

Dans son discours de politique générale prononcé le 4 juillet, le Premier ministre, Edouard Philippe, avait expliqué que la réforme de l'ISF, resserré autour du seul patrimoine immobilier afin d'encourager l'investissement dans la croissance des entreprises, sera votée cette année dans la loi de finances 2018 mais n'entrera en vigueur qu'en 2019.

Revirement politique

Mais Emmanuel Macron a repris les choses en main quelques jours plus tard en maintenant cette réforme pour 2018. A priori, l'ISF (Impôt Sur la Fortune) deviendra donc l'IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière) dès l'an prochain.

ISF resserré autour du seul patrimoine immobilier

Il reste toujours à connaître les détails du mode de calcul de cet IFI et la liste précise des placements financiers qui sortiront de l'assiette de calcul. On peut s'interroger par exemple sur la pierre-papier (SCPI) qui est un véhicule d'investissement dans l'immobilier de bureau.

Sachant qu'Emmanuel Macron avait promis durant sa campagne que personne ne verrait son ISF augmenter à cause de sa transformation en IFI, le seuil de déclenchement de l'impôt devrait à priori rester à 1,3 million d'euros avec toujours un abattement de 30% sur la résidence principale et un barème progressif en plusieurs tranches (taux d'imposition s'échelonnant entre 0,5% et 1,5%).

Conséquences sur l'investissement immobilier

A l'arrivée, si certains professionnels de l'immobilier regrettent que cet impôt soit associé dans sa dénomination à la fortune immobilière comme à une rente, cette réforme de l'ISF ne devrait guère pénaliser l'investissement immobilier au sens large. Son influence devrait se limiter à l'immobilier de prestige avec d'éventuels arbitrages entres actifs immobiliers et financiers.

a savoir

Le gouvernement présentera à la rentrée le budget 2018 ainsi qu'une loi de programmation des finances publiques qui portera sur l'ensemble du quinquennat. Les grandes réformes fiscales seront votées cette année mais certaines ne seront engagées que dans les deux années à venir (2018 et 2019).

1 / 9

suivant

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
8 commentaires - L'Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI) remplacera finalement l'ISF en 2018
  • avatar
    rebel201 -

    Qui donne le signe de départ des applaudissements Une phrase des applaudissements Cela devient comique On dirait UN GAG

    Bravo la petite armée Macron elle suit très très bien les consignes qui viennent d'en haut Il.s ressemblent à une chorale bien réglée

  • avatar
    rebel201 -

    Qui donne le signe de départ des applaudissements Une phrase des applaudissements Cela devient comique On dirait UN GAG

    Bravo la petite armée Macron elle suit très très bien les consignes qui viennent d'en haut Il.s ressemblent à une chorale bien réglée

  • avatar
    c281186 -

    bonne nouvelle pour les riches

  • avatar
    PILUC -

    C'est sur que cette catégorie de contribuables ne verra pas leur imposition augmenter, bien au contraire, ils font partie de la même famille, de la même caste.
    Certain qu'ils ne subiront pas comme les autres l'augmentation des taxes et la baisse endémique du pouvoir d'achat que Macron premier inflige au plus grand nombres.
    remercieront ils leur laquais ou planqueront ils comme d'habitude leur fric dans les paradis fiscaux, je pense pour la deuxième option, ces gens là n'en ont jamais assez!!!!!!!

  • avatar
    joliemadame -

    Soyons rassurés les richissimes ont de bons conseillers qui leur trouveront des niches et combines pour passer au travers, l'IFI un poids marginal dans les recettes fiscales, alors à quoi ça sert ? à faire bonne figure pour montrer au peuple qu'ils se saignent aussi !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]