La location touristique de courte durée se transforme en location meublée

La location touristique de courte durée se transforme en location meublée©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 11 septembre 2020 à 16h03

SeLoger mesure un volume d'annonces de biens meublés en forte hausse dans diverses agglomérations, en particulier dans les villes touristiques où la pratique de la location meublée de courte durée était très répandue.

Mise à mal par la crise sanitaire, notamment avec l'arrêt de flux touristiques venant de l'étranger, et par une réglementation de plus en plus sévère dans certaines villes, la location touristique de courte durée laisse logiquement la place à la location meublée. Le leader des annonces immobilières SeLoger mesure en effet depuis le mois de juin un volume d'annonces de biens meublés en forte hausse dans diverses agglomérations, en particulier dans les villes touristiques où la pratique de la location meublée de courte durée était très répandue.

Forte hausse à Paris, Bordeaux ou Nice

L'étude SeLoger met ainsi en évidence la forte hausse du volume d'offres à Bordeaux avec +91% d'annonces de meublés supplémentaires sur les mois de juin, de juillet et d'août 2020 par rapport à 2019 et le recul (-11%) du nombre d'annonces de locations vides. La situation est similaire à Nice où l'augmentation atteint 84% et dans la capitale (+67%). En comparaison, sur la même période, les annonces de locations vides reculent de 3% à Nice et leur hausse se limite à +7% à Paris.

Les studios privilégiés

Globalement, en prenant en compte l'intégralité des annonces locatives disponibles sur SeLoger, l'offre de biens à louer reste relativement stable sur les trois derniers mois avec +2,6% pour les locations vides et +3,7% pour les biens meublés. Mais en ciblant la taille des logements en ne s'intéressant qu'aux studios loués meublés, SeLoger observe que les annonces ont bondi de 60% à Toulouse (contre seulement +5% pour les locations vides,) de 69% à Nice (+4% pour les studios loués nus), de 91% à Paris (+17% pour les studios vides), de 134% à Bordeaux (-16% pour les studios loués vides) et de 73% à Lille (-9% pour les studios loués nus).

Avantages fiscaux

En prenant en compte l'intégralité des annonces de locations de studios publiées sur SeLoger, on observe une hausse des annonces de studios meublés de +25% sur les 3 derniers mois par rapport à l'année dernière. Les propriétaires arbitrent donc vers le statut locatif le plus favorable puisque comme le rappelle SeLoger, les loyers des locations meublées sont le plus souvent, entre 15 et 20 % plus élevés que ceux des locations vides. La location meublée apporte aussi des avantages fiscaux puisque le statut de loueur meublé non professionnel (LMNP) permet non seulement de déduire ses charges des revenus locatifs mais aussi d'amortir son bien, ce qui permet de neutraliser la majeure partie des revenus fonciers et d'obtenir au final une rentabilité bien plus importante qu'en location nue.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.